Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

mardi 2 décembre 2008

GJE en Bourgogne 1 : Denis Bachelet Gevrey Chambertin

Bonjour à tous,

La descente annuelle des Gouteurs Joyeux Edonistes* en Bourgnogne ce WE a miraculeusement réuni tous les membres de l'équipe, y compris le Tanin Addicted Jérôme mais qui n'était pas parti sans emmener ces réserves... Et un spécial guest, Michel, vigneron de son état en terre de Riesling au domaine Ginglinger, lui aussi ayant amené de quoi se rincer le gosier avec de belles et vrais Minéraaa…llll…. INTERDIT ! Ah Oui la M est interdite chez les Goutteurs !

Le magnifique gîte de Bligny les Beaune nous a acceuilli avec toute la gentillesse qui caractérise ses propriétaires Bourguignons, ceux-ci se mettant en 4 pour nous installer au mieux dans ce luxueux lieux.

Une fois installé, on attaque tout de suite les hostilités en prenant notre de rasade de tanins afin de faire le plein avant la journée du lendemain. Ce Grand Chenes 2004, Medoc de son état, nous a en effet servi ces notes de fruit noirs mûrs dominées par un élevage très marqué de café/moka/grillé. La bouche robuste, dense, large, tapisse le palais de tanins presque veloutés en vous envahissant de fruit noirs, limite sucré, de moka, de grillé. La finale, à l'unisson, persiste sur ces notes d'élevage moka, confiture de mûre… Un vin très bien fait mais un peu lourd et écoeurant à mon goût. Une bête à concours que l'on est pas surpris de voir sortir devant les ténors dans les dégustations marathons.
Le Bourgogne AOC de J.Roty servit derrière nous ramènera vers des univers plus fins, pinotant gentiment mais manquant un peu de complexité à mon gôut. Bien.

Vendredi 8H00, réviel en fanphare pour l'ensemble des membres du club pour attaquer une journée chargée en côte de nuit. On commence chez Denis Bachelet à Gevrey.

Très bel acceuil, et discussion passionnante entre Denis et Michel sur les différences de vinif sur le pinot noir en Alsace et Bourgogne. Denis nous indique qu'il essaye de maitriser ses Malos pour qu'elle se réalise lentement mais longtemps, dégageant ainsi un gaz carbonique favorisant la pureté du fruit. Et c'est bien ce que l'on retrouve sur ses vins de 2007.
Le Haute Cote de Nuit a un nez de groseille-cerise, une bouche délicate large sur le fruit et une finale droite fine. Bien +
Le Gevrey village a un nez de cerise griotte avec des notes mentholées, une bouche large charnue au tanin rond et une finale fraiche ou je sens une petite pointe de caramel dans une persistance avec de beaux amers légers. Très Bien (86-88)
Le Gevrey 1erC Corbeaux a un nez de cassis plus profond avec de la ronce, une bouche robuste, carrée plus virile et plus puissante, des tanins ronds et une finale fraiche marquée persistante sur le fûmé. Très Bien mais plus imposant, plus extrême (86-88).
Enfin on finit avec le Passetoutgrain qui va être bluffant, pour un passetoutgrain, un nez très classe de cassis sur un fond boisé chêne grillé très distingué, en bouche, c'est corpulent, large, avec des tanins soyeux amples et délicats, une finale gagnant en finesse et profondeur, douce, gourmande, séductrice et longue. Très beau vin, d'une élégance et d'un charme superbe. Très bien-Excellent (90-92), ce Charmes-Chambertin !Très belle dégustation que l'on quitte précipitemment pour aller au stop suivant avec une exitation grandissante.

La suite au prochain numéro, Amicalement

NB : * je sais, pas de H, mais à notre GJE, y'a pas de H sans O…