Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 4 janvier 2009

Un réveillon Allo Dr : Cote Rotie Guigal Brune & Blonde 90 Meursault Buisson Charles

Bonjour,
Ce réveillon du nouvel an avait été organisé de main de maitre. Un petit dîner simple, des enfants déposés, puis une grande fête branchée Parisienne avec people et DJ à la mode ! Mais, car il y a toujours un mais… ! A peine de retour du bureau, en début d'apm, que le plus petit s'était déjà vidé à ne pas comprendre comment il pouvait encore paraitre si poupon ! Face aux complaintes des grands sur le thème j'ai mal… j'appelle SOS médecins, allo Dr… et là, c'est le drame : le grand, la grippe, la moyenne, une otite, le petit, la gastro !
Plus question de sortir, ce sera réveillon... infirmière !
Bon, pour se consoler, je sors une quille de compétition Internationale et je prépare quand même un dîner à minima et le côté fête cette Côte Rotie Guigal B&B 90 : un nez complexe de cassis mûr, de lard fûmé, de poivre, de rôti fûmé. La bouche est corpulente avec ses tanins soyeux, larges enveloppants, une caresse sur une stucture bien construite, droite, développant des goûts de cassis, de lard fûmé. La finale, tout en équilibre sur le fruit mûr, le rôti, le poivre est longue, persistante sur le bacon grillé, le poivre, le fûmé. Un Excellent vin mais il me manque quelque chose... comme je me demande en quoi je l'avais trouvé exceptionnel les dernières fois, me montent des envies de Volnay Champans Voillot, de Richebourg, de Chambertin RT… Et là je me dis, mais oui, c'est la magie qui me manque… La magie de ces grands terroirs patinés par le temps qui font de ces vins, des instants d'histoires… J'ai une envie de grands Bourgognes, comme ceux que j'ai eu la chance de déguster cette année… Mais la syrah, ce cépage que j'adore… et bien non, cette année je me suis rendu compte que ce qui me fait réver, c'est les grands pinots ! Allo Dr, je rêve de grands Bourgognes, c'est grave ?
PS : Bu à l'apéritif sur une entrée toute simple, le Meursault Tessons Buisson Charles 2006 a été royal : un nez élégant, fin, de pêche, de fruit sec, d'amende, de noisette aux notes délicatement mentholée. La bouche est droite avec une matière douce, ample, mais pas grassouille qui enrobe une fraicheur qui tient le vin, sur le lait d'amende douce, le fruit blanc mûr, des notes crayeuses. Une finale ample équilibrée sur la noisette, la brioche, la craie sur fond de fruit jaune, de fruit sec persiste plus qu'honorablement pour un village. Très Bien- Excellent 90 et fanchement, après avoir bu quelques blancs ces derniers temps et bien BC, ça le fait grave !
Amicalement, Matthieu