Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 18 octobre 2008

Etude de style... Gevrey Chambertin 2002 Cazetiers Clos Prieur Cherbaudes

Bonjour,
Après quelques dégustations de crus réputés, décision avait été prise de se recentrer sur des villages avec en idée une étude de style sur une commune d'une des 2 côtes sur un millésime accessible. Après quelques échanges par mail sur les lotissements de chacun, il s'est avéré qu'il n'existait entre nous 6, aucun recouvrement commun sur 5 millésimes au niveau village. Par contre, en ajoutant les 1erCru, le recouvrement était parfait pour une étude de style et terroir sur la commune de Gevrey en 2002.



Cette fois, c'est au restaurant Ober Salé, 17 rue Oberkampf dans le 11eme que nous nous sommes retrouvé autour d'un très joli menu constitué spécifiquement par le chef pour cette occasion.

En apéritif puis sur l'Entrée, raviole de foie gras au chou.
Vin 1
: Un nez frais mentholé sur fruit blanc mûr, le tilleul. La bouche est grasse, large, mais pas lourde sur le fenouil et le fruit blanc. La finale garde une bonne droiture sur les arômes du nez. Bien+ . Chateauneuf du pape, la Nerthe 2002.

Vin 2 : Un nez, fin, profond de fûmé, de silex sur un fond de coing, de craie, des notes d'agrumes confits. La bouche est magnifique, struture droite tendue, beaucoup d'allonge, une matière suave, ample donnant de la consistance à cette tension qui se poursuit dans une finale persistante tendue sur les arômes du nez. Très beau vin pour moi, beaucoup de plaisir, incrachable. Excellent. Vouvray, Domaine Huet, le Haut Lieux sec 1989.

Vin 3 : Un nez menthol sur fond de poire mûr, mais avec des notes persistantes de résine, de riz humide que je trouve peu gracieuses. La bouche est bien équilibrée entre une matière mûre, tout en rondeur sur une trame acidulée, longue, qui prolonge la finale avec une jolie tension sur le fruit mûr mais toujours cet aspect résineux qui me plait peu. Bien+ . Meursault, Henri Germain Limozin 2004. Personnellement, je préfère les meursaults plus fruités...

Plat de résistance : veau parfaitement cuit et champignon
C'est parti pour la ronde des Gevreys 2002, on attaque avec un village :

Vin 1 : Nez de griotte sur un fond de ronce et quelques notes alcool. La bouche est charnue, batie sur l'amertume et dégage de la prune, du réglisse, les tanins sont ronds, larges, bien intégrés. La finale est plutôt souple et reprend les arômes du nez en ajoutant une persistance légèrement fûmée. Un très joli Village, à point, au profil plutôt classique à qui il manque un peu de densité et de profondeur pour passer dans la classe supérieure. Bien+ Gevrey Chambertin Rossignol Trapet 2002.

Vin 2 : Un nez de griotte, de cerise, de cassis mûr avec des notes florales sur un fond balsamique légèrement caramel. La bouche est large, avec une belle matière dense aux tanins soyeux mais finissant encore astringent sur une trame tendue délivrant liqueur de cerise, de cassis, de mûre. La finale est fraiche, longue, droite, puissante sur des notes fûmés accompagnant le fruit mûr. Un vin au profil intermédiaire ou nous concluons qu'il profite pleinement d'une vinification recherchant le fruit dans une extraction mesurée, donnant une matière dense et sérrée qui devrait donner un très beau vin d'ici 5 à 10 ans. Très Bien +. Gevrey Chambertin 1er C Les Cazetiers Domaine Dupont Tisserandot 2002

Vin 3 : Un nez discret, tout en finesse, très fruit, sur la cerise, le cassis mûr, légèrement épicé de réglisse et quelques notes florales. La bouche est mûre avec une attaque large, structure charnue aux tanins fins et amples sur le fruit mûr, le réglissse, la fleur, la ronce. La finale est fraiche, large, dynamique, délicate, sur le fruit mûr réglissée et floral. L'aération a fait grand bien à ce profil très classique, tout en finesse et en charme. Déjà agréable, il devrait gagner en expression les prochaines années. Très Bien. Gevrey Chambertin 1erC les Cherbaudes Domaine Lucien Boillot 2002

Vin 4 : Un nez animal, fortement réduit sur un fond de fruit et d'épice. La bouche est fluide légèrement perlante sur le fruit noir et la réglisse mais toujoirs marqué par la réduction, la finale est souple et mûre. Assez Bien. Tout de suite identifié comme bioSmile, sa provenance vendéenne ne nous a pas vraiment surpris tant le vin se présente différemment !
Attendre Mathieu car je n'ai pas noté le nom du vin, concentré que j'étais sur le vin suivant :

Vin 5 : Un nez kirchée, réglissée, aux notes de sous-bois, une bouche svelte à l'attaque large sur une trame acide avec des tanins encore astringents et ronds, une finale fraiche de griotte, de myrtille, de ronce. Un vin à nouveau classique que je trouve plus "léger" que les précédents et manquant un peu de charme à mon goût. Bien. Gevrey Chambertin 1erC les Poissenots Domaine Humbert Frères 2002

Vin 6 : Un nez profond, charmeur, évolutif, de fruit noir mûr, d'épices, de réglisse, de ronce, de sous-bois, sur un fond fûmé. La bouche attaque droite puis propose beaucoup d'allonge, avec cette trame tendue, droite, enrobée de beaux tanins denses, soyeux, enveloppants gagnant en amplitude, en largeur, en opulence sur le fruit noir mûr, le réglisse. La finale est fraiche, persistante, commençant à proposer une belle complexité de fruit noir et rouge mûr, d'épice sur un fond fûmé. A nouveau un vin très classique, charmeur, un petit côté sauvage maîtrisé que j'adore... Déjà agréable, il devrait gagner en amplitude et en complexité sur les 10 prochaines années. Très Bien + Gevrey Chambertin 1erC Clos Prieur, Domaine Rossignol Trapet 2002

Vin 7 : Un nez un peu réduit qui va, en s'aérant, présenté du fruit rouge mûr sur un boisé chène grillé très classe. La bouche est charpentée, longue jouant clairement l'aristocratie avec ce boisé noble aux notes légèrement vanillées. La finale fraiche gagne en largeur et s'étire sur les arômes du nez. Un vin au profil intermédiaire mais cette fois, c'est plutôt basé sur un élevage boisé avec un registre classe chêne grillé qui doit approcher le 100% neuf. C'est propre, très bien fait mais ça manque d'un petit grain de folie à mon goût ! A nouveau, vin déjà parlant, il devrait gagner en finesse et complexité sur les 10 prochaines années. Très Bien + Gevrey Chambertin 1erC Clos Prieur, Domaine Jean Trapet 2002

Un très belle soirée, très intéressante et mon podium au final :
1 Clos Prieur Rossignol Trapet
2 exAequo : Cazetiers Dupont Tisserandot, Clos Prieur Trapet
3 Cherbaudes Boillot

Amicalement Matthieu