Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 27 mars 2011

Des Chateauneufs du pape : Clos des papes, Font Michel Gonet, Fitou Jean Sirven

Bonjour à tous,


Bon, ça lui a pris comme ça, y'a 3 mois, en plein dessert entre un Pommard Charmot et un Sauternes. Des Dégustations Techniques qu'il voulait.

C'est vrai, y'en avait marre de ces moments de plaisir à déglutir et recracher un joyeux bazar de pinot, syrah, cabernet au feeling de chacun, en parlant des derniers buzzs bobos Parisiens. Du technique, du progrès, voilà ce qu'il fallait... Désormais on n'étancherai plus que notre soif de Connaissance avec un grand C et un nombre limité de bouteilles. Thème obligatoire, bouteilles contrôlées, on sert "g" les vignes dorénavant.

C'est donc à 20H00 précise, la bouteille annoncée sur le thème annoncé que la studieuse bande se retrouvait au quartier général sur le thème Chateauneuf 2000. L'instigateur ayant quleques minutes de retard, les participants habituels tendent leur verre pour trinquer au petit blanc habituel. "Ben non, moi je devais apporter un C9P 2000, j'en n'ai pas pris" Ah elle est belle la partie !

Mais l'institagateur de la partie a quand même eu la bonne idée d'amener un vin pour trinquer, et là, surprise, une couleur rosé remplit mon verre. Ahhh, il nous fait le coup du rosé Corse. Mais non, à un nez pruneau viandé succède une bouche gazeuse sur la cerise avec une pointe de gras, une finale fraiche et courte. Décidément, le rosé c'est pas mon truc. Pourtant c'est du Groffier, ça se laisse boire bien sûr, mais ça reste du rosé. Et ces Chateauneufs Rouges, ça commence fort :

Vin 1 : Nez puissant fruit très mûr, compoté, note d'épice imposante, d'orange confite sur un fond chocolat, balsamique. Bouche ample charpentée, grosse matière, tanin soyeux mais finissant un peu sec, fruit mûr, raisin de corinthe, vanille. Finale ample pointe d'alcool, cerise à l'eau de vie, orange confite et belle persistance chocolat, balsamique. Pas de la dentelle, pas très Chateauneuf non plus, un style puissant, démonstratif, gros élevage mais bien fait. Un vin d'hiver pour la daube. TB-Ex 90-92 Fitou Bertrand Berge Cuvée Jean Sirven 2004

Vin 2 : Nez discret de figue, de pruneau qui va un peu s'ouvrir à l'aération avec des notes mentholées pain d'épice sur un fond olive noire. la bouche est corpulente avec des tanins secset l'enseble est assez rigide sur le fruit noir mûr, les épices. la finale est ronde, souple, fruit mûr, cerise et un fond viandé, finit assez court. TB 89. Clos des papes 2000

Vin 3 : Nez séduisant de fruit mûr, réglisse, épice, note café et fond chocolat. La bouche est corpulente, jolis tanins soyeux qui en ont encore sous la pédale sur le pruneau, l'agrume confit, les épices, c'est dynamique, belle énergie. La finale est fraiche avec du peps, sur le fruit mûr, juteux, les épices, l'agrume. Un style classe plutôt moderne. Ex 90-92 Font Michele Cuvée Gonet 2001

Vin 4 : Nez joli complexité fruit rouge et noir mûr, note orgeat, pointe agrume, fond chocolat. la bvouche est corpulente, mûr, ample tanin soyeux, c'est élégant, sur le fruit mûr, la cerise léger kirch, pointe agrume. la finale est un pil souple mais subtile cerise, chocolat, et une persistance de cuir sur fond fûmé du plus bel effet. Excellent 92. Font Michele Cuvée Gonet 2000

Vin 5 : Nez épicée viandée, voiur animal de cerise kirchée, avec un côté alcool, voir limite volatile qui va s'estomper. La bouche est charnue, plus évolué tanin plus fondus, ronds mais un poeu lâche. Finale souple marquée alcool cerise kirchée, note épicées et fond cacao profil amer. Pas sûr que la bouteille soit top. Clos Mont Olivet 2001 (déjà goutté bien différent)

Vin 6 : Nez épicé, banane flambée, cerise, note alcool marquée. Bouche corpulente tanin doux soyeux à l'attaque mais finissanht sec, pruneau, banane séchée. Finale souple ronde toujours sur la banane flambée. Bien+ 86. Domaine de la Solitude 2003 (je crois ! Jérôme tu confirmes step)

Vin 7 : Nez cassis poivre, toasté moka très typique, et envahissant, tout le monde sent le Tardieu Laurent. Bouche charnue marqué de son boisé moka, vanille, beaux tanins soyeux travaillés amples, fruit confit, gelée de cassis limite sucré. Finale sexy, gourmande, large et de joli persistance sur le moka, vanille balsamique. TB 86-88 pour les amateurs. Le côté cassis poivre m'envoie vers la syrah, style Crozes voir plus. Mais non c'est le Cote du rhône Guy Louis Tardieu Laurent 2007.

Comme d'hab, l'initiateur de la soirée technique n'a pu s'empêcher d'envoyer avec son innocence confondante : "pfff, ils se ressemblent tous, ça devient lassant". Je t'adore, t'en rate jamais une ! Allez pour la prochaine, on va faire dans le sérieux, Bordeaux 96

Amicalement, Matthieu