Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

vendredi 17 avril 2009

Remède anti-crise : Bonnes Marres Riesling Vouvray Argiles Chidaine

Bonjour à tous,

En ces temps de crise ou l'avenir devient navrant, la tension ténue, les ondes innondées de nouvelles noires... C'est surtout le moment de se faire plaisir, de combattre le "et, non, pas de prêt" avec un Vouvray, le "y'en a marre" avec un Bonnes Marres, la déprime avec un Riesling !

Bonnes Marres, Domaine Castagnier 2006 : Un nez classe, fin, délicat, de framboise mûr, un coté leger lacté, des notes de ronce, d'humus, d'épice, sur un léger fond boisé avec un poil caramel peu gracieux. La bouche attaque délicate, longue avec des tanins fins soyeux, enrobant cette structure corpulente, le tout dégageant du fruit mûr, de la délicatesse mais de la force. La finale est fraiche, longue, persistante ou le boisé se fait un peu plus appuyé et toujours sur des notes caramel que j'aurai préféré toasté/torréfié. Un Bonnes Marres qui fait plus Musigny que Morey et qui présente un boisé qui n'est pas mon type ! dommage car la structure et les tanins sont fins et délicats ! Très Bien + 90-92 en espérant que les notes caramels se fondent !

Riesling GC Paul Gignlinger Eichberg 2001 : un nez qui s'ouvre sur l'essence de térébantine sur un fond de pamplemousse, des notes de litchi puis arrivent des notes de curry (qui, à mon avis, signent plutôt un vin légèrement oxydé ou qui a un petit qqe chose), sur fond crayeux miéllée. La bouche est tranchante, matière ronde sur une structure fraiche, droite, tendue encore ces notes de curry, de craies. La finale est fraiche, tranchante, droite, longue sur le pamplemousse, le curry. En l'état, Très Bien 87, mais je pense que cette bouteille avait un défaut car je pense que ce vin vaut beaucoup mieux !
Vouvray, Chidaine Les argiles Sec 2005 : un nez superbe de poire mûr, de tilleul, de chevrefeuille, de fleur, grande délicatesse sur un fond légèment miéllé, quelques notes calcaires plus que crayeuses. La bouche est magnifique d'équilibre et d'harmonie sur le fruit blanc et jaune mûr, tendue et bien enrobée d'une matière ronde et douce, fin, elégant, classe. La finale est fraiche et ample, droite, tendue mais douce de fruit mûr, fond miel, florale, calcaire, longue persistance... La TRES grande classe. Excellent 94 et quel rapport qualité prix !!!!!!!! Il y a vraiment de magnifiques Chenins en 2005 (Huet, Chidaine, pour l'instant Foreau juste un peu derrière)
Voilà qui redonne le sourire, la joie de vivre et l'envie que cela continue !
Amicalement, Matthieu