Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 20 mai 2017

Enfin le diner thème Bourgogne 99 au DOP, mais...

Bonjour à tous,


Avec ce thème prévu de longue date, la soirée s'annonçait belle. Mais finalement nous ne sommes que 6 avec 5 bouteilles dans le thème et franchement, j'espère que la nouvelle présidence à peine élue sera plus éclatante que cette dégustation :-)




Vin 1 : Un nez de cerise marquée, note fruit rouge, puis orgeat, fond léger noyau. La bouche est charnue, tendue, droite, tanins ronds pas assez dense pour enrober la vivacité, mais délicat, sur la cerise, la groseille, un profil acidulée friand, note orgeat, fond léger fumé. La finale est fraiche, voir vive, tout en délicatesse, sur le fruit rouge acidulée, note orgeat et un fond plus boisé fumé. TB 89 (15,5) que ce Pommard Epenot Voillot 2008.


Vin 2 : Un nez plus évolué, fruit noir, belles notes de cuir, puis champignons cèpes grillés, fond fumé. La bouche est charpentée, ample, tanins soyeux, précis, c'est plein,  mais assez brut, sur le fruit noir, pointe acidulée, note cuir classe, cèpe, champignon, profil sur l'amertume, fond fumé. La finale est fraiche, longue, puissante, fruit noir puis acidulée rouge, note cuir, cèpe et un début de fond moka. Très joli vin, manque juste un peu de finesse, de délié. Excellent 92 (16,5+) que ce Pommard Charmot Vaudoisey Creusefond 99


Vin 3 : Un nez corbeille de fruit rouge et noir, qui fait très jeune, note noyau, pointe ronce sous-bois, presque végétal, fond fumé. La bouche est corpulente, tendue, c'est très délicat avec des tanins soyeux, fins et précis, plus acidulée en bouche, groseille, note ronce sous bois, pointe animal, fond fumé. La finale est fraiche délicate, tonique, et persistance intéressante sur les fruits rouges, la ronce, le sous-bois et le fond léger fumé. Un vin plus fin et délié, qui fait encore jeune aromatiquement. TB-Excellent 90 (16) que ce Pommard Clos des Arvelets Rebourgeon Mure 99.




Vin 4 : Un nez pas net, pointe réduction, puis la bouche pourtant altière et délicate va s'avérer irrémédiablement bouchonnée... Nuits Vaucrains Dupasquier


Vin 5 : Un nez marqué moka, cuir sur le fruit noir mûr, note réglisse et un fond fumé avec un côté presque menthol. La bouche charpentée, grosse structure, ample, tanins soyeux, beaux touchers mais qui serrent en finale, sur le cassis, pointe acidulée, note cuir, puis plus épice réglisse, fond fumé. La finale est fraiche, pleine, et belle persistance de fruit noir, note moka, cuir, épice, fond fumé. Excellent 93 (17) Classe, plein mais ça reste quand même un peu austère, ça manque d'éclat à mon goût. Vosne Romanée, Aux Reignots, Bouchard 99


Vin 6 : Un nez à nouveau moka, cassis, note vanille, pointe alcool kirch, fond fumé. La bouche est charpentée, acidulée, tanins soyeux à l'attaque mais sèchent franchement en fin de bouche, dans une structure un peu lâche, sur le cassis, la réglisse, note cuir et fond moka. La finale est un peu fuyante, manque de densité, bien que fraiche, persistance interessante cassis, moka, réglisse fond fumé. TB 90 (16) que ce Clos de Vougeot, Grivot 99.


Bon, de jolis vins mais pas de grands vins dans cette série. Mais surtout je trouve que cela manque d'éclat. J'avais déjà constaté que ces 99 oscillent souvent entre fermés, ou manquant d'éclat, un peu mat. Même si j'ai bu d'excellentes bouteilles, je trouve ce millésime souvent un peu austère, et pour moi, ce n'est pas le très grand millésime souvent avancé.


Amicalement, Matthieu