Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 26 juillet 2015

Un parfum de vacance et une ballade en Cheval Blanc :-)

Bonjour à tous,

Ce mois de juillet se vit comme une douce approche des vacances avec quelques dates clés bien fêtés ! Donc on commence par cette joli ballade romantique avec Sylvia en Cheval Blanc.

Saint Emilion, Château Cheval Blanc 1985 : Un nez plutôt discret après 12H d'aération (à l'ouverture très marquée animal), de cerise noire, note kirchée, puis léger pruneaux, pointe épice réglisse voir vanille, fond de vieux cuir classe,  d'encre pointe animale puis fumé. La bouche est charpentée, large à l'attaque, tanins soyeux, amples, pas super denses, mais une belle structure, droite, sur la cerise noire, le pruneaux, pointe kirch, note épice réglisse, un peu de vanille et ce fond de cuir classe, d'encre et léger fumé. La finale est ronde, limite souple, un poil alcool, puissant, la structure tient l'ensemble et très belle persistance (c'est là qu'on voit le 1er Cru A) de cerise, pointe pruneaux, note encre et ce fond de vieux cuir classe. Excellent 93 (17) mais une aromatique pas hyper complexe assez monobloc, un peu alcoolleux a l'ouverture, très animal, pas une matière d'une grande finesse, manque de précision et délicatesse et mais on n'a pas non plus la puissance et complexité qui pourrait compenser pour en faire un vin exceptionnel... par contre très belle et longue persistance. On n'est pas déçu globalement d'un point de vue dégustation mais à ce prix là.... ;-) !

Et sinon en ce beau et chaud mois de juillet :

Saint-Aubin, Domaine Langoureau En Remilly 2011 : Un nez gourmand, marqué par l'élevage à l'ouverture, puis ça s'estompe pour laisser place à la poire, belles note d'amande, d'aubépine très pure, fond macadamia, frangipane, et léger fumé. La bouche est large, matière suave, belle structure tonique, sapide sur la poire, l'amande, la frangipane, la macadamia caramélisée, note aubépine, fond sésame grillé classe. La finale est ronde, pointe de gras mais fine, délicate, une petite fraicheur tonique et belle persistance de fruit blanc, d'amande torréfiée, ou macadamia caramélisée, gourmand mais fin, d'aubépine, fond sésame et fumé, grillé. TB-Excellent 91 (16,5)

Meursault, Buisson Charles, Charmes 2008 : Un nez expressif de pomme granny, note d'amande, puis d'épice, léger oxydé, curry, fond de craie. La bouche est large, matière suave, enrobant de la fraicheur, c'est structurée, droit, sur la poire, puis note amande évoluant sésame grillé, pointe frangipane, fond fumé. La finale est fraiche, tonique, bien enrobée, gourmande sur le fruit blanc et jaune mûr, légère oxydation épicée, note amande, aubépine, puis sésame grillé et fond crayeux et fumé. TB-Excellent 91 (16,5)

Vosne Romanée, Domaine Rion Les Chaumes 2010 : Un nez classique, séduisant, pinotant, sur le fruit noir puis rouge, groseille, note de ronce, sous bois, fond boisé moka fumé. La bouche est corpulente aux tanins fins, soyeux, profil amer, de la fraicheur tonique, sur la groseille, le sureau, puis note ronce et sous-bois, fond moka fumé. La finale fraiche est bien enrobée d'une empreinte tanique douce, belle persistance de fruit rouge mûr, puis sureau, mure, note sous bois ronce et fond boisé moka fumé TB-Excellent 91 (16,5)

Pessac Léognan, Domaine Chevalier 2003 : Un nez séduisant cette fois, plus fin, moins baroque boisé que celle bue avec les copains il y a 3 mois, sur le fruit rouge mûr, pointe lactée, note épice vanille légère évoluant vers la boite à cigare, du poivron rouge grillé, de la profondeur, encre, graphite et un fond fumé classe. La bouche est corpulente, large, ample, tanins soyeux, sapide sur le fraise écrasée sucré, note vanille puis plus fraiche poivron rouge grillé, encre, graphite, fond fumé et tabac blond avec des notes boite à cigare très classe. La finale tient sur sa structure, tonique, gourmand, fraise mûre, note épice vanille, puis poivron rouge grillé, encre, graphite et fond tabac blond et fumé. Excellent 92 (17)

Vouvray, Domaine Clos Naudin Foreau Demi-Sec 2005 : Un nez séduisant de fruit jaune mûr, presque fruit exotique, belles notes épices, souk, presque pain d'épice, pointe fumé tourbé (réduc?), fond entre craie et agrume confit. La bouche est droite, tendue, acidulé, joli matière soyeuse, sapide, fruit jaune mûr, pate de coing confit, note pain d'épice séduisante, fond agrume confit  et pointe tourbée, un équilibre parfait sucre-acidité. La finale est fraiche, acidulée et longue persistance de fruit jaune mûr, d'épice, agrume confit mandarine, sur un fond crayeux. TB-Excellent 91 (16,5)

Amicalement, Matthieu