Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 23 février 2014

Valse de quilles pour la fin des travaux de caves

Bonjour à tous,

Passionné de vins, ça nécessite de l'organisation ;-). Déménagé sa cave au fur et à mesure, ça atteint vite ses limites, alors des travaux s'imposent. Cette semaine, pose de double casiers, histoire de gagner de la place, et de ne plus avoir a manipulé les caisses de bois empilées, lourdes et peu pratiques... Car évidemment la bouteille que vous voulez, c'est toujours celle qui est en dans la caisse sous la pile...


Avant de finaliser cette organisation, quelques bouteilles qui avaient dues céder leur place :

Marsanay, Domaine Bart Champs Salomon 2011 : Un nez gourmand de fruit noir et rouge mûr, note de ronce, fond fumé bien intégré. La bouche est corpulente, friande, sapide sur le fruit rouge et noir mûr, note de ronce, d'épices, réglisse et fond léger fumé classe. La finale est fraiche, tonique, belle persistance de pinot mûr, fruit rouge et noir mûr, ronce, sous bois, note épice réglisse, fond fumé élégant. C'est très bon, du pinot comme j'aime, gourmand, classe, élégant... TB 90 (16) et donc super rapport Q/P !

Volnay, Fremiets Voillot 2011 : Un nez très séduisant de framboise, groseille mure,  grenadine, note de ronce pour la fraicheur, d'épice, pointe sureau réglisse fond léger fumé et chocolat. La bouche est corpulente, large, ample, tanins soyeux, pas d'une grande densité mais belle sapidité de groseille mure, de framboise mure, note d'épice, de ronce et fond léger fumé réglisse. La finale est fraiche, tonique, intense, avec une belle persistance de fruit rouge mur, framboise, groseille, note ronce et fond léger fumé réglisse et chocolat. J'adore, le pinot nature, complexe, expressif, élégant,... Excellent 92 (17)

Volnay Cailleret Bouchard P&F 2005 : Un nez superbe, gourmand, de fruit noir mur, note framboise, groseille, ronce, pointe épice, fond léger moka, toasté, fumé bien intégré. La bouche est corpulente, ample, large, de la délicatesse mais de la fraicheur, de l'énergie, tonique sur le fruit rouge mûr, et noir, note épice, ronce, pointe florale, fond moka, toasté. La finale est fraiche, tonique, longue persistance de fruit noir mûr, note groseille, grenadine, ronce, fond toasté, fumé, moka bien intégré. Superbe 94 (17+), vin distingué qui commence à bien se boire.

Sylvaner, Ginglinger 2012 : Un nez séduisant, fin, d'agrume, pamplemousse, note florale, fond crayeux. La bouche est droite, joli matière ronde et soyeuse, belle fraicheur, c'est savoureux, agrume mûr, pointe miel presque, note florale et fond crayeux, savon. La finale est fraiche, bien enrobée, avec une belle persistance de fruit jaune mûr, mirabelle, agrume, et fond de craie. Un très joli vin, fin et délicat, savoureux. TB 88 (15,5)

Pommard, Clos des Arvelets Rebourgeon Mure 2011 : Un nez discret, jeune, assez fermé, sur le fruit à noyau, la cerise, la grenadine, assez surpris qu'il ne s'exprime pas plus. La bouche est corpulente, avec un petit creux en début de bouche, des tanins soyeux de bout en bout, mais une expression aromatique simple sur la grenadine, avec un fond noyau, c'est assez mutique. La finale est ronde, pointe de fraicheur sur le noyau et la grenadine. Un vin seulement fermé j'espère car je l'avais très bien goutté en cave ! Mais je suis surpris car les autres 2011 ouvert présentaient tous des expressions aromatiques de belle qualité même les 1er crus (voir le Volnay de Jean-Pierre au dessus). A attendre en tout cas !

Nuits Saint Georges, Vaucrains Chicotot 2011 : Un nez jeune mais profond, de fruit noir mûr, pointe kirch, note noyau d'olive noire, puis ronce, un coté agrume, fond boisé séduisant, amande toastée grillée. La bouche est ample, charpentée, séduisante, tanins soyeux belle densité, sur le fruit rouge et noir mûr, pointe cerise léger kirch, note de ronce, d'épice, réglisse, fond amande grillée, toastée. La finale est charmeuse, belle empreinte moelleuse, pointe fraiche, tonique avec une belle persistance de fruit rouge et noir mûr, d'épice, réglisse, de ronce, de noyau, fond léger boisé élégant d'amande grillé, de toasté. Excellent 92 (17). Un beau vin classique, puissant, élégant, a attendre sereinement.

Meursault Limozin Germain 2009 : Un nez marqué d'une réduction pétard classique mais qui envahit un peu… sur la poire après aération prononcée, note frangipane, aubépine, pointe gourmande crème pâtissière, fond léger toasté. La bouche est ample, voluptueuse, large, quelle matière taffetas, puis ça se tend, en fin de bouche la minéralité "fraicheur" ressort, sur la poire, le chèvrefeuille, presque citron meringuée, fond crème pâtissière, et réduction pétard, pointe grillée. La finale est explosive, large, beaucoup de volume matière taffetas, gourmande mais tenu par une fraicheur, une minéralité salinité qui donne l'assise et une persistance honnête (village !) sur le fruit blanc, le chèvrefeuille l'aubépine, l'amande, fond crème pâtissière et toujours cette petite réduc qui me gêne un peu mais quelle ampleur, maturité et équilibre ! Excellent 91 (16,5)

Lirac, Mordorée Reine des Bois 2006 : Un nez de prune, chocolat, marqué de note kirchée, envahissante, pointe épice, garrigue fond cacao. La bouche est charpentée, ample, dense, tanins soyeux, bien fait, c'est puissant, note alcool, kirch, sur la prune, note de poivre, de thym fond cacao qui donne un profil amer. La finale un peu chaude est marquée alcool, kirch, persistance honnête sur la prune, fruit noir confit, épices, le poivre, fond amer. Bien + 88 (15). Typé Rhône sud, classique avec une recherche d'expressivité et de maturité

Saint-Emilion Château Destieux 1998 : Un nez a point de beau fruit noir, cassis, myrtille, note d'encre, pointe épice, fond léger fumé. La bouche est robuste, droite, profonde aux tanins soyeux, profil un peu austère mais profond sur le cassis, le fruit noir, note encre, boite à cigare, fond fumé. La finale est fraiche, tonique, belle persistance de fruit rouge et noire, type acidulé, note épice, cigare, fond fumé. Un classique dans un style plutôt austère mais profond. TB 89 (15,5)

Amicalement, Matthieu