Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 16 mars 2013

Un anniversaire bien arrosé : Vignes hospice Guigal, Mazis Chambertin...

Bonjour à tous,

A l'occasion de l'anniversaire de ma douce et tendre, quelques bouteilles dégustées en bonne compagnie.
Pour l'entrée : purée de panais, chips d'artichaut, crème de potimarron et bacon balsamique :

Chassagne Montrachet, La Romanée, Morey Coffinet 2009 : Un nez séduisant de poire fruit blanc, pointe de coing, de miel fleur oranger, note fleurie et fruit sec noisette, fond léger beurrée brioche. La bouche est ronde, pointe de gras sur une structure droite, sapide, de fruit blanc, de beurre, note pralin, et fleurie, fond encore un peu boisé toasté pointe vanille mais quelle gourmandise. La finale est ample, ronde, poil de gras, longue persistance de fruit blanc, de pralin, de frangipane fond fumé, toasté, grillé. Excellent 91-93 (16,5-17,5)

Sur le plat, un bœuf bourguignon d'automne, deux accords bien différents et pas forcément optimum !

Saint Joseph, Guigal Vignes de l'Hospice 2005 : Un nez classe de fruit noir, note de poivre, de bacon, fond boisé classe toasté fumé qui s'impose a l'aération évoluant vers menthol et eucalyptus. La bouche est corpulente, tanins veloutés, structure fraiche sur le fruit noir mur, note bacon confit balsamique, poivre, et caramel qui s'impose à l'aération, fond balsamique toasté. La finale est ronde, fraiche, longue persistance encore marquée par un élevage balsamique, caramel grillé toasté puis menthol. Un vin a gros potentiel en structure mais actuellement fermé et trop marqué par un élevage presque écœurant. A attendre, clairement, en espérant. TB-Excellent 90-93 (16,5-17,5)


Mazis Chambertin, Dom Laurent 1996 : Un nez évolué de viandox, cassis note de sous bois, de ronce, de cuir, fond fumé classe. La bouche est corpulente avec des tanins soyeux, structure droite, tendue, bien enrobée de tanins soyeux, sur le cassis, la myrtille, note de sous-bois, humus, pointe cerise confite, fond cuir et fumé classe. La finale est fraiche, acidulée, longue persistance de fruit rouge et noir macéré, humus, sous bois fond fumé et cuir. Joli vin à l'acidité parfaitement enrobée, plutôt sur la finesse. Excellent 91 (16,5)

Pour le dessert : mangue rôtie et glace aux agrumes :

Pinot Gris Zind Humbrecht Clos Jebsal VT 2004 : Un nez discret, fin, confit, orange, pain d'épice, note de cédre, de tourbe, pointe quinquina. La bouche présente une matière suave, délicate, au sein d'une structure qui garde de la finesse, de la droiture, presque tendue sur l'orange confite, note de roche, pointe orgeat, belle intensité. La finale est fraiche, ronde une sensation de sucre gourmand, et joli longueur d'orange confite, quinquina, pointe amer, et orgeat note tourbée. Un beau vin. Excellent 93 (17)

Amicalement, Matthieu