Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 20 novembre 2011

Je goutte très différemment de la RVF : Pomerol Rouget 2001, Gigondas, Meursault

Bonjour à tous,

Suite aux derniers N° de la RVF sur les caves people de courchevel, j'ai parcourru les 450 vins dégustés et commentés en 2011. Et bien le moins que l'on puisse dire c'est que je ne goutte pas du tout comme eux. Déjà, sur les Saint-Julien 2008, il mette en avant Las Cases et descende Barton, pour moi c'est exactement l'inverse, à date ! Du coup, voyant également une dégustation de 2001, j'ai attrapé cette bouteille de Rouget, très bien noté, que j'ai également disponible à portée de main.

Pomerol, Chateau Rouget 2001 : Un nez très fruit, pur, précis, de cassis, mûre, note gourmande mûr lait fraise, pointe chocolat cacao et fond fumé torréfié léger, bien intégré. La bouche est corpulente, sapide, joli densité de tanin soyeux, précis, structure droite trendue, profonde, dynamique, sur le fruit noir mûr, pointe épice réglisse, fond torréfié fumé. La finale est fraiche, bien équilibrée, de la sagesse et grande persistance dominé par le fruit mûr,  avec des notes cacao, pointe épice et fond torréfié fumé léger. Certes un très joli vin Excellent 93 (17,5). Mais ça ne vaut pas 18,5 (97) de mon point de vue.

Sinon quelques jolies bouteilles dégustées récemment :

Meursault Les Cras Buisson Charles 2006 : Un nez fin, délicat, de poire, fruit blanc, note  tilleul, noisette pointe de craie et fond très légèrement beurrée toasté. La bouche est très cras, attaque ronde, ample, puis ça s'étire, joli fraicheur, poire , noisette, note de craie, fond un peu caramel au beurre salée mais très séduisant. La  finale est ronde, pointe de gras mais ça reste dynamique sur une jolie longueur de poire, noisette, tilleul et fond léger toasté, caramel beurre salée. TB-Ex 16 (90)

Gigondas, Domaine du Terme 2003 : Un nez qui commence à évoluer sur la prune, la figue, pointe kirchée, note de cuir classe et fond cacao. La bouche est corpulente avec des tanins soyeux, amples, qui tient l'ensemble, belle sapidité de prune, pointe cerise kirchée et note d'épice, poivre, de cuir et fond cacao. La finale est ronde, un poil fuyante/souple mais de jolie persistance de prune, figue, épice, cuir et fond cacao. très joli vin, mais surtout très belle évolution. TB 89 (15,8). 5 eme bouteilles et on passe de 84 à 89 graduellement.

Amicalement, Matthieu