Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 6 novembre 2011

De jolies bouteilles ces derniers temps : Ormes de Pez, Volnay, Trevallon, Schlossberg

Bonjour,

Après la relative déception à la dégustation du riesling Schlossberg de Mann apporté par Nicolas S pour la finale du rugby, j'ai ouvert une des miennes pour en avoir le coeur net !

Riesling Schlossberg Albert Mann 2004 : Un nez classqiue, élégant, d'agrume confit, épice, pointe miel, de kumquat, note silex craie minérale fond léger pétrole. La bouche plus équilibrée que la dernière fois, attaque en rondeur, mais très vite structure droite, tendue, bien enrobée par une matière pointe de gras, belle sapidité d'agrume confit, pointe minérale silex, craie, épice badiane léger sucre. La finale est ronde, léger gras mais bien tendue (jolie fraicheur) et e belle longeur sur l'agrume confit, la mandarine, épice douce, miel, fond léger pétrole. Excellent 93 (17+)

Riesling Drei Exa Ginglinger 2010 : Un nez précis de fruit blanc mûr,  d'agrume, note fleurie, guimauve, violette, fleur d'oranger, fond silex  "minéral". La bouche est tendue, droite, limite vive, traçante enrobée d'une matière bien mûr, fruit blanc, agrume, pointe amer, note fleurie, et fond silex, roche. La finale est fraiche, traçante, vive, effilée comme une lame et joli longueur agrume, fleur roche, de l'essence de Riesling. TB 88-90. (15,5-16)
Saint-Estephe, Chateau Ormes de Pez 2003 : Un nez discret mais fin de cassis, tabac, note épice, pointe fraicheur fleurie, fond encre graphite début de cuir. La bouche est corpulente, belle densité de tanins satinés, de la droiture, cassis, encre, graphite, tabac, pointe épice. La finale est équilibrée voir fraiche, cassis, encre, graphite et fond tabac léger fumé, pas d'une gde longueur. Pas le profil du 2003 lourd, très agréable, joli vin. TB 90 (16)
VdP Bouche du rhone, Trevallon 2008 : Un nez appétant de fruit rouge mûr, fraise, grenadine, pointe kirch, note d'épice, côté lacté chupachups et fond sur le végétal, la fraicheur. La bouche est charpentée, tanins soyeux mais un poil accrocheur, pointe austérité, dans une structure droite, de la profondeur, peu de compléxité à date, fruit rouge, note épice, encre. La finale est droite, profonde, longue, délicate, fruit rouge mûr, encre, épice poivre, enfin garrigue, fond léger fûmé. TB-Ex 89-91 (15,5-16,5)
Saint-Joseph, Delas Sainte Epine 2006 : Un nez discret en retrait, cassis mûr, léger poivre, note alcool légère, viande et fond boisé lardé. La bouche est charnue, creux attaque tanin rond, pointe amer, cassis léger, boisé lardé. La finale est fraiche, courte, cassis, fond fûmé lardé. B+ 86 (14,5)
Amicalement, Matthieu