Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

mardi 1 novembre 2011

Des vins qui méritent citation : Phelan Segur, Gevrey, Malartic, Gruaud

Bonjour à tous,

Quelques bouteilles dégustées ces derniers temps qui sortaient du lot.
Saint-Estephe, Chateau Phelan Segur 2002 : Un nez séduisant de cassis, fruit noir, note d'encre qui donne la profondeuret fond boisé toasté grillé avec une pointe léger vanille. La bouche est corpulente, attaque large, superbes tanins veloutés, amples, onctueux, dans un ensemble de cassis, pointe poivron rouge grillé pour la fraicheur, fond boisé toasté fumé un peu marqué, certes, mais très gourmand. La finale est équilibrée avec une pointe de gourmandise, puissante, et surtout longue sur le cassis, fruit noir mûr, poivron grillé et fond torréfié, toasté bien gourmand. Bravo, très joli vin 90-92 (16,5), certes assez "technique" et plutôt dans un style "international", difficile de mettre 2002...

Dans une série de Bordeaux 2001 qui fût loin d'être époustouflante :


Malartic Lagravière est sorti du lot : Nez classique framboise mûr sur fond fumé pas d'une grande complexité mais bien gourmand; bouche soyeuse, belle fraicheur et longueur correcte sur la gourmandise du fruit rouge mûr et le fond fumé. Ex 92 (16,8)
Comme Gruaud Larose : nez avec de la profondeur, encre, cassis et fond élevage classe boisé grillé. bouche corpulente, précise, joli fraicheur bien enrobée de tanins friands, finale fraiche, droite longue élégante sur fond fumé, pas d'une grande complexité mais de la classe. TB+ 91 (16 - 16,5)
Dans une série de Gevrey assez moyenne :
Gevrey Clos Prieur RT 1999 : encore très austère avec des notes d'encre dominante maius une bouche superbe d'intensité, de précision et d'équilibre entre matière, soyeux et fraicheur. par contre, c'est très austère aromatiquement cassis noir, encre, ronce. Finale longue, certes profonde mais ambiance monacale ! Ex 90-92
Gevrey Dom laurent 1990 : Un vin à maturité, joli complexité au nez, finesse, fruit, champignon, cuir et fond fumé. Bouche ronde, pointe acidulé, joli structure dynamique, finale fraiche acidulé de bonne longueur. TB 90
Gevrey Platières Guyon 2005 : grand millésime = grosse différence avec ces petits camarades. Nez de fruit cerise, framboise, pointe animal (réduc?) quand même, fond léger fumé. Bouche corpulente, de l'énergie, de la fraicheur, de la vie, finale un poil souple mais belle longueur avec des notes oranges sanguines du meilleur effet. TB+ 89-91 (16 - 16,5)
Amicalement, Matthieu