Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 9 janvier 2011

Rioja retrouvé en cave et quelques crus entre les fêtes

Bonjour à tous,

Quelques bouteilles entre les deux réveillons, histoire de se faire plaisir et rangement de cave salutaire.

Chambolle Musigny, Les Charmes Clerget 2002 : Un nez discret de cerise, humus, feuille morte pointe réglisse. La bouche est corpulente, large, une certaine profondeur, sur la cerise griotte, humus, feuille morte, un début de note tertiaire sur des tanins ronds délicats, l'ensemble est plaisant, pointe fûmé réglissé. La finale est fraiche, ronde, profil discret mais joli persistance cerise, feuille morte, réglisse fûmé. Un joli vin à qui il manque un peu de personnalité pour s'enthousiasmer, pas totalement ouvert à date, j'attendrai les prochaines encore quelques années. Très Bien 88 (15,5 pour Serge).

Sur du poulet citronnelle, changement par rapport au Gewurz habituel avec un essai :

Condrieu, Terrasse du palat, Villard 2007 : Un nez riche, doux, abricot, pêche avec une pointe mandarine sur un fond épicée miel. La bouche est opulante, matière suave touche gras, sur la pêche, abricot, mais avec un fond droit batie sur l'amer, agrumeL La finale est ronde, douce, pointe amer qui rend l'ensemble digeste mais un poil courte abricot fruit jaune mûr. Très Bien 88, le vin a gagné en "finesse", s'est apaisé après 2 ans de cave. L'accord avec le poulet citronnelle coco est intéressant, il gomme l'amer du vin, et le rend plus tendu et dynamique qu'il n'est. Aromatiquement par contre, on perd le côté fruit jaune, mais on gagne en épice et en agrume.

Enfin, après un grand rangement de cave, j'ai retrouvé la caisse vin espagnol, le premier ouvert sera le plus vieux :

Rioja, bodegas Roda I, Reserva 1995 : Ce 100% Tempranillo se présente avec un nez surprenant pour les non initiés, de belle complexité, sur le fruit noir mûr presque confit sur un fond eucalyptus mentholée, note de champignon,d'agrume confit, de sous-bois, pointe pneu chaud. La bouche est corpulente, large, avec de superbes tanins amples et soyeux, caressant à souhait, sur le fruit noir limite confit, pneu chaud, fond mentholée, pointe humus champignon. La finale ronde est gourmande, douce sur le fruit noir mûr, limite confit avec une pointe sucrée mais digeste, légère, longue persistance mentholée prequ'anisée, épicée, pneu chaud, agrume. Excellent 91

Amicalement, Matthieu