Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 19 septembre 2010

Mini verticale Cos d'Estournel

Bonjour à tous,


Invité à la soirée inaugurale des fav Leclerc, il était proposé une mini-verticlae de Cos D'estournel, Saint Estephe que je connais très peu. Dans l'ordre proposé :

2001 : nez séduisant de cassis, fruit noir sur un fond boisé torréfié aux notes empyreumatiques marquées avec une pointe de bourgeon de cassis très Bordelaise. Bouche corpulente, a l'attaque ronde avec des tanins soyeux, structure droite, homogène, bien construit sur le chocolat, les épices; la finale séche un peu, tout en rondeur avec une belle persistance de cassis sur un fond boisé toasté Excellent 90-92.

2000 : nez superbe, expressif, mûr sur les fruits rouges et noirs, cerise burlat, myrtille, mais surtout de belles notes fleuries et épicées, réglisse, un fond moka bien intégré et un côté kirch léger. La bouche est souple et ronde à l'attaque, puis ça de dévelloppe, corpulente avec une belle amplitude, des tanins gras encore un poil jeune, cassis mûr, fleur, pointe épicée, fond chocolat café, c'est très élégant tout en étant très gourmand. La finale est ronde, ample, un peu alcool quand même, et longue pêrsistance gourmande sur les arômes du nez. Excellent+ 94-96. Dans un style mûr, élégant, aérien à la fine musculature.

2003 : Nez explosif fruit noir mûr, cassis, mûre, notes épicées réglissées sur un fond boisé moka. La bouche est charpentée, grosse matière soyeuse à l'attaque puis ça devient astringent jusque dans une finale qui garde une trace agressive des tanins tandis que le vin s'étire en longueur avec un côté gras et souple sur le réglisse, le fruit mûr, le moka. Très surprenant cette acidité et cette agressivité de fin de bouche... c'est dommage car sinon le vin est superbe. Si les tanins se fondent et que l'agressivité disparait, le vin sera magnifique 93-95+ mais je crains que celle-ci ne soit du genre qui ne disparait pas...

1995 : nez assez plat dominé par une note d'écurie peu gracieuse, sur le fruit rouge et fond boisé fumé. La bouche est droite, corpulente avec des notes de poivron, de graphite et des tanins un peu rigides et fermes, finale droite mais assez élégante sans grande complexité. TB 89. Un vin avec beaucoup moins de relief que les précedents, plus austère. La deuxième bouteille était moins marquée animal mais reste toujours assez austère et droit ex 91.

Au final, j'ai été assez surpris de l'élégance de ce vin. On est loin de la puissance brut véhiculé par l'appellation. 2000 a été la bouteille de cette soirée ou pourtant j'ai dégusté une 30aine de vins dont Haut Brion et Mouton.

Amicalement, Matthieu