Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

jeudi 26 août 2010

Deux Bourgognes aux antipodes : Volnay Cailleret 90 Gevrey Etelois 07

Bonjour à tous,

Le mois d'Aout, c'est souvent les vacances et donc le moment de vider la cave avant les FAV. L'occasion des copains expat qui repassent ou les virées en WE permettent de se faire plaisir, mais pas toujours.
Ainsi, ces deux Bourgogne assez opposés, un tout jeune d'un millésime dit moyen, un vieux d'un grand millésime, un 1er Cru superbe terroir, un village seulement bien situé... Et bien y'a pas eu match :

Volnay Cailleret Rossignol Jeanniard 1990 : Un vin dont j'attendais beaucoup et du coup qui m'a un peu déçu. Un nez évolué marqué de champignon, de sous-bois avec notes légères fruit rouge acidulé sur un fond fûmé, clairement ça fait plus vieux que ça ne devrait. La bouche est corpulente avec une attaque puissante qui signe assez les Caillerets. Les tanins ronds sont un poil sec, mais le développement ample et large, sont bien digne d'un 1er cru; Aromatiquement, par contre, le fruit rouge acidulé est un peu passé, et dominé par le champignon, avec des notes fûmées. La finale est large, un peu souple et assez courte sur le champignon, le fûmé. Bref la cavalerie a vécu ! Très Bien 87 en "absolu".


Gevrey Chambertin, Aux Etelois RT 2007 : Suite de la série des RT 2007, et à nouveau, beaucoup de plaisir et quand même un peu de vanille :-), en commençant par un nez pur de cerise, de groseille, note de sureau, pointe de sirop de grenadine sur un fond frais sous bois. La bouche est charnue, sapide, mûr, sur la cerise, la grenadine, le sureau dauns uns structure précise encadré de tanins soyeux élégants et fins. La finale est intense avec une pointe de fraicheur qui la rend dynamique et une très belle persistance de cerise, de grenadine, une petite pointe vanillée (ah j'y crois pas, ce doit être un petit malin au fond de moi...) et un fond sous-bois. Très Bien + 90.

Amicalement, Matthieu