Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 13 juin 2010

Avant la coupe du monde : Pessac Malartic Bourgogne Groffier Moulin vent Jadot

Bonjour à tous,
Dégusté ces dernières semaines entre Rolland Garros et Coupe du monde.

Moulin a Vent, Jadot Chateau des Jacques Clos des Rochegres 2005 : Un nez complexe ou se mêle fraise des bois, fûmé et ronce. La bouche est corpulente sur la fraise mûr, la groseille sur un délicat fûmé dans un ensemble plein avec des tanins ronds, la finale est fraiche et relance de beaux aromes, épice, réglisse, fûmé, ronce. Très Bien 89. Un petit moins classe et intense que le Cote du Py Chateau des Lumières.

Beaune Vignes Franches Rebourgeon Mure 2006 : Un nez séduisant, pinotant avec grace, sur la groseille, la mûre, des notes de ronce, de sous-bois et une pointe épicée. La bouche est large sur une structure droite présentant des tanins ronds, très sapide pinotant fruit ropuge ronce note épice. La finale est fraiche ample en largeur et persiste sur le fruit rouge mûr, les épices, la ronce avec un effet lacté très séduisant. Difficile de ne pas se reservir ! Très Bien 88

Pour la venue d'un ami qui adore ce vin :

Pessac Leognan, Chateau Malartic Lagravière 2001 : Un nez de framboise sur un fond fûmé, notes kirchées, prune, fruit noir mûr, tabac blond. La bouche charpentée, est pleine, sur un registre mûr sans confit avec des tanins soyeux amples, sur le fruit mûr, framboise, groseille, fond fûmé et note chocolat. La finale est puisssante, un poil chaude, longue et de belle pêrsistance sur le fruit très mûr limite confit, mais pas sucré, un léger kirch et un fond fûmé tabac. Excellent 91. La limite du confit sucré enlève un peu de distinction et d'élégance.

Bourgogne Passetoutgrain Groffier 2007 : Un nez séducteur de groseille, de fraise sur un fond fûmé, des notes de sous-bois de menthol. La bouche est charnue, ample, intense, avec des tanins soyeux sur la groseille, la ronce et un fond délicatement fûmé. La finale est fraiche, dynamique et de belle persistance sur la groseille, la ronce et fond légèrement fûmé. Au top du passetoutgrain (qui ne constitue que 20% de l'assemblage je crois). Très Bien 88

Amicalement, Matthieu