Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 10 janvier 2010

Vins de fête 2, gibier à poil : Malescot Margaux Hermitage Faurie Trevallon

Bonsoir à tous,

Un des repas de ces fêtes était basé sur des gibiers à poil, sanglier en roti et biche en pavé, mariné et cuisiné à la mode grand veneur, ils nous ont procuré tendresse et goût prononcé, beaucoup de finesse et grand plaisir. Pour accompagner ces belles pièces :

Hermitage Faurie 2001 : Un nez de cassis, note de poivre légère, sur un fond de noyau mononcorde et de boisé vanillé pas très classe. La bouche est charnue sur la longueur, droite, avec des tanins ronds assez austères, l'ensemble est fermé aromatiquement. La finale est droite comme un vin sérré, en dedans et sur des notes de boisées caramels peu élégantes. Bof 80

Vins de pays, Domaine Trevallon 2000 : Un nez gourmand de fraises des bois mûres, pointe fraiche type anchois, fond de fruit mûr, du sous-bois, des épices. La bouche est corpulente, puissante mais élégante avec des tanins soyeux caressants, sapides sur le fruit rouge mûr avec cette de pointe fraicheur, plutôt typé poivron grillé. La finale est un peu souple mais longue, persistante sur le fruit mûr très légèrement confit mais sans aucine lourdeur. Excellent 91

Margaux, Malescot Saint Exupery Magnum 1983 : Un nez de cèpe, de fruit noir mûr, sur fond de tabac blond, de fûmé, des notes de sous-bois, très évolutif et complexe. La bouche est charpentée avec des tanins fondus soyeux, amples, jusque dans une finale délicate, un poil souple, mais dense et persistance tout en charme sur me fruit noir mûr, le cêpe, le sous-bois, des notes réglisse et un fond fûmé, tabac classe. Excellent+ 95

Gevrey Chambertin Trapet Ostréa 1999 : Toujours aussi fermé avec un nez discret, une bouche austère fermée, une finale courte. Un vin qui procure bien peu de plaisir actuellement...

Amicalement, Matthieu