Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 14 octobre 2018

Les derniers vins dégustés

Bonjour à tous

Quelques vins dégustés ces dernières semaines…



Côte de Brouilly, La Croix Dessaigne cuvée Godefroy 2009 : Un nez très séduisant, gourmand, de fruit rouge mûr, fraise, framboise, joli note harmonieuse d'épice patchouli puis plus florale presque iris, fond noyau de cerise. La bouche est large, ample, charnue, voir corpulente, structurée de beaux tanins soyeux, sur la fraise, la framboise, les épice patchouli, fleur blanche, fond noyau de cerise. La finale est ample, pleine, mais bien tenue, droite, presque puissante, et belle persistance de fraise, d'épice, de fleur sur ce fond noyau. Un Très joli vin payé moins de 10 € en FAV qui régale comme un Bojo mais offre, en plus, le fond et le maintien des grands. TB-Excellent 91 (16,5) et un vin qui se place dans le Top 15 de mes meilleurs rapports Q/P (sur plus de 1800 crus notés).

Saint-Estèphe, Chateau Haut Marbuzet 1978 : Un nez évolué bien sûr, et surprenant, cerise, léger kirch, puis belles notes marquées de roses, de fleurs séchées, pointe cèdre, fond sous-bois, champignon et léger cuir, très élégant et séducteur. La bouche est corpulente, tanins fondus, droite, profonde, sur la cerise, puis surtout la rose, la fleur séchée, note cèdre et cuir, fond champignon et sous bois, c'est tonique et encore bien vivant, évolué sans faire vieux. La finale est fraiche, tonique, qui tient bien, avec un acidulée de cerise puis belle persistance de rose, de fleur séchée, pointe de cèdre, fond de cuir, puis champignon, sous bois. Excellent 93 (17) Un joli vin, meilleur que ce que j'imaginais.. Et décidemment, 78 réserve de belles surprises…


Riesling, Paul Ginglinger Pfersigberg Ortel VV 2012 : Un nez fin, délicat, d'agrume pamplemousse, note fleurie, type miel fleur d'oranger, puis plus amande, fond légèrement tourbé. La bouche est charpentée, puissante, belle matière droite, dense, au beau toucher soyeux, sur l'agrume pamplemousse, pointe amertume classe, note fleur d'oranger, d'aubépine, fond léger tourbé et pointe presque pétrolant. La finale est ronde avec des épaules, puissante, sur la fraicheur et une amertume classe, belle persistance de pamplemousse, de fleur blanche, pointe amande et fond terpénique pétrole. Encore a attendre une paire d'année, Excellent 92-94 (17-17,5)



Chablis, Droin Montée de Tonnerre 2011 : Un nez classe, très séduisant, typique, de fruit blanc, agrume léger citron, puis les notes de mousseron, de champignon, puis plus pierre à fusil, fond coquille d'huitre. La bouche est droite, tendue, belle matière, ronde, soyeuse, bien soutenue par la fraicheur, voir vivacité, sur le fruit blanc, le citron, note mousseron, champignon, foin séchée, fond coquille huitre, silex. La finale est fraiche, droite, puissante, voir vive, sur le fruit blanc, le citron, note mousseron, foin, pointe miel oranger, fond coquille d'huitre, pour le coup minéral. TB-Excellent 91 (16,5) dans un style tendue, vif, qui n'est pas forcément ce que je préfère, mais puissant, fin et précis, ce qui me plait bien.


Volnay, Voillot Champans 2006 : Un nez superbe, complexe, de framboise mûr, de gelée de groseille, cerise noir, pointe fruit noir sureau, cassis, puis plus kirché, note d'épice réglisse, girofle, et un côté amande douce surprenant,  fond sous bois, feuille morte, champignon noble et léger moka. La bouche est corpulente, pleine, droite, belle densité de tanins soyeux, profond sur la framboise mûr, la gelée de groseille, la cerise noire, note réglisse, girofle, fond sous-bois, champignon noble et léger moka. La finale est pleine, à l'empreinte un poil poudrant, et belle persistance de framboise, de groseille, note épice réglisse, girofle, fond sous-bois, champignon et léger moka. Excellent 93 (17+) sur ce millésime que le temps ne favorise pas toujours.


Meursault, Buisson Charles Tessons 2012 : Un nez élégant, fin, de poire William, note fleur blanche, aubépine, pointe grillé sésame bien intégré, fond léger tarte citron et fumé. La bouche est ample, droite, profonde, enrobée d'une joli matière dense, au beau toucher suave, sur la poire, puis plus agrume pamplemousse, citron, note aubépine, amande grillé, pointe beurre salée, fond léger sésame et craie. La finale est pleine, droite, fraiche, et persistance intéressante de poire, de sésame grillé, d'aubépine, de tarte citron sur un fond crayeux. TB-Excellent 91 (16,5)






Beaune, Rossignol Trapet Teurons 2009 : Un nez friand, de baie rouge et noir mûr, puis plus cerise, note ronce fraiche, pointe carroube, épice réglisse, fond entre moka léger, noyau de cerise et léger fumé. La bouche est corpulente, large, bien tenue pas les tanins soyeux, de la structure, sur la framboise, la cerise, note plus épicée réglisse, puis fraiche ronce, voir fleur, fond moka léger, noyau, carroube. La finale est presque fraiche, ample, puissante, tout en friandise, gourmandise sans perception sucré de framboise, de cerise noire, note épice réglisse, puis plus fraiche ronce fleur, fond léger moka, noyau carroube. TB-Excellent 91 (16+)