Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 8 juillet 2017

Des bouteilles d'été avec un temps d'été

Bonjour à tous,


Voici les dernières bouteilles dégustées sous des chaleurs parfois limite pour une dégustation de qualité.


Sancerre, Vincent Pinard Flores 2015 : Un nez superbe, complexe, de fruit blanc, pomme granny, et jaune, coing mûr, note légère buis, acacia, pointe agrume exotique citron vert, fond de résine puis crayeux. La bouche est large, ample au très beau toucher, soyeux bien soutenue par la fraicheur, sur le fruit jaune, le coing, puis plus exotique, note légère buis, acacia, fond résine, terpénique et cailloux roche. La finale est fraiche, superbement enrobée, harmonieuse, équilibrée, belle densité, belle concentration, persistance honnête de fruit blanc, pomme granny, et jaune, pointe exotique, note buis acacia, puis résine, fond roche cailloux. Tout ce que j'aime TB+ 90+ 16+ Et décidément ces 2015 à Sancerre sont superbes (bu également cette semaine un sancerre 2015 "basique" au restaurant qui était très bon...)

Volnay Rebourgeon Mure Cailleret 2006 : Un nez pas super expressif mais très séduisant, à point, sur la framboise, le sureau, la groseille à maquereau, note épice réglisse, pointe champignon, cèpe, fond moka cuir très classe. La bouche est corpulente presque charpentée, droite, carrée, presque puissante, tanins soyeux au beau touché, sur la framboise, note épice réglisse puis champignon cèpe, mais aussi sous-bois, fond cuir classe et une pointe moka. La finale est presque fraiche mais plutôt sur la structure, avec un peu de puissance pour dynamiser et offrir une belle persistance de framboise, d'épice, de champignon, de sous bois sur un fond cuir et léger moka. Excellent 93 (17) mais peut encore gagner à être attendu.

Saint-Estèphe, Chateau Lafont Rochet 2004 : Un nez assez brut de cassis mûr, note bourgeon de cassis, poivron rouge, fond noyau, orgeat, fumé. La bouche est robuste, structure un peu rigide, profonde, en longueur, aux tanins ronds un poil rustique, sur le cassis mûr, note bourgeon cassis, poivron rouge, fond noyau, et fumé. La finale fraiche poudre un peu dans son empreinte, sur le cassis, note poivron rouge, bourgeon de cassis, fond fumé orgeat. B-TB 88 (15) Pas très complexe, assez rigide et un peu rustique.

Meursault, Buisson Charles VV 2012 : Un nez assez pure et franc de poire, de fruit blanc, note fleurie chèvrefeuille, aubépine, fond amande léger sésame. La bouche est ronde, ample, belle matière au toucher satin, c'est pur, franc, sur la poire, le fruit blanc, note chèvrefeuille, puis crayeuse, aubépine, fond sésame grillé léger. La finale est ronde, ample, soutenue par une pointe fraiche tonique et persistance de poire, fruit blanc, amande, craie et fond sésame grillé TB 89 (15,5) mais je trouve un peu en dessous du 2011 ou 2013 qui me semble offrir plus de fond.

Cote Roussillon, Domaine de l'Edre Carrément Rouge 2010 : Un nez de prune, note orange sanguine, puis plus marqué végétal ronce, rafle, pointe épice fond noyau et cacao. La bouche est charpentée, aux jolis tanins soyeux, bonne densité, de la profondeur, un coté gourmand sur le fruit rouge acidulé, la prune, note orange sanguine, pointe végétal ronce fond cacao avec léger vanille. La finale est ronde, friande, avec une fraicheur tonique agréable, sur le fruit rouge acidulée, la prune, note épice vanillée, la pointe orange sanguine puis ronce rafle, fond cacao. TB 89 (15,5)

Marsannay, Bart Champs Salomon 2013 : Un nez moins expressif qu'en toute jeunesse, sur la groseille, note ronce puis épice légère vanille, fond noyau fumé. La bouche est corpulente, large, aux tanins fins et précis, pas très dense, puis de la fraicheur, sur la cerise, la groseille, note ronce rafle sous bois, fond fumé noyau. La finale est fraiche, tonique, regain de puissance et persistance intéressante de groseille, de ronce pointe vanillée légère fond noyau et fumé. TB 90 (16).


Amicalement, Matthieu