Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 2 juillet 2017

Beaucoup de Languedoc Roussillon ces derniers temps

Bonjour à tous,


Le hasard a fait que j'ai dégusté de nombreux vins du Languedoc Roussillon la semaine dernière.




Tout d'abord, lors d'une soirée a la maison avec les copains du DOP, en petit comité avec Benoit et Mathieu.


Vin 1 : Un nez réduit au départ puis aération, de la poire, de la frangipane, de l'amande sur un fond fumé grillé. La bouche est ronde, bien équilibrée, matière soyeuse, poire note frangipane, pointe citron meringuée, aubépine, fond amande grillé et sésame. La finale est ronde sur la structure, poire, frangipane, chèvrefeuille, aubépine, fond plus tourbé, sésame. Très joli vin, on identifie vite le chardonay mais je n'imagine pas ce vin en LR, mais plutôt classiquement en Bourgogne et pourtant, c'est bien sudiste que ce Cote du Lubéron, Pays de Vaucluse, Guffens 2015 !


Vin 2 : Un nez plutôt oxydée, dommage, car la pointe caramel, olive verte, cache un côté floral, épice, orange sur un fond fenouil. La bouche est large, matière généreuse, mais bien structurée, gourmand, oxydation moins marquée mais présente épice curry, pointe olive verte, mais aussi de l'agrume, orange, du miel, du fenouil. La finale est ronde, puissante, qui tient sur la structure un poil chaude (manque de fraicheur quand même, persistance honnête. B 87 15. Les copains étaient sur un Chenin de Loire bien sûr, plutôt que sur ce Collioure Domaine de la Rectorie Argile 2013.


Vin 3 : Un nez avenant de prune, de cassis, puis une pointe de réduction oeuf animal, belle note de réglisse, d'épice, sur un fond cacao, c'est équilibrée voir élégant. La bouche est charpentée, tanins soyeux, c'est gourmand, équilibrée, sur le cassis, pointe fruit rouge, notes épices, réglisse, fond cacao. La finale tient sur la structure qui est élégante, le fruit rouge se fait plus présent que le cassis, les épices, et ce fond cacao. Très joli vin que TB+ 91 16+ que ce Mas Daumas Gassac 2012.


Vin 4 : Un nez gourmand, expressif, baroque, prune, framboise, pointe kirchées, très marqué épice diverses, patchouli, réglisse, bonbon anglais, fond cacao. La bouche est robuste, profonde, tanins soyeux au toucher, mais encore astringent en finale, un côté en dedans, en retenue, manque d'ampleur, d'expression, sur la prune, voir le pruneaux, la framboise, note marqué épice patchouli, bonbon anglais, réglisse (fait très macération a froid, ou carbonique beaujolais), fond cacao, profil amer, finale puissante un peu marqué alcool, sur la prune, le pruneaux, les épices et ce fond cacao. TB 88 15+ que ce Minervois, Domaine JB Senat Bois des Merveilles 2007.


Vin 5 : Un nez très séduisant, de cassis, note de cuir, puis d'épice réglisse, patchouli, fond cacao et fumé classe. La bouche est charpentée, tanins soyeux amples, c'est très strcuturé, profond, y'a du fond dans ce vin, même s'il lui manque un peu d'expression, sur le cassis, belle note de cuir, d'épice, fond fumé classe. La finale tient à nouveau plus sur la structure que sur la fraicheur, l'empreinte tanique poudre un peu, dommage, persistance intéressante de fruit noir, cassis, toujours ce beau cuir, ces épices et ce fond fumé classe. Bon, c'est du lourd ça se sent, du fond, de la classe, de la complexité, mais aussi un côté artillerie lourde manquant d'un peu de définition/précision/finesse et pas encore au mieux de son expression (un coté en dedans). Cela reste Excellent 91 (16,5) que ce Coteaux du Languedoc, Peyre Rose Clos des Cistes 2006, mais pas le meilleur millésime bu.


Puis le lendemain, j'ai animé une dégustation sur ce même thème pour les clients Jamespot. Cette fois j'ai choisi des vins chez un caviste que j'aime bien à Montreuil, le 22 (Merci à Aurélia). L'idée est de partir des bio/bioD/Nature pour revenir vers les plus classiques/conventionnels. Cela a bien marché, les bouteilles préférées se répartissant selon les gouts de chacun, montrant l'expressivité et le baroque des premiers, VS le classicisme et la profondeur des seconds.




La dégustation :
1 Domaine Alain Chabanon Campredon 2015
2 Domaine Gauby Calcinaires 2014
3 Domaine Leon Barral Jadis 2014
4 Domaine La Rectorie Cote Mer 2016
5 Domaine Clos des Fées Les Sorcières 2016
6 Domaine Montcalmes 2014


Pas eu le temps de prendre des notes durant la dégustation mais Jadis 2014 est bien un sacré morceau, puissant, baroque, enlevé... Certains ont adoré, le plaçant devant sans discussion. La Rectorie, plus frais, fin, précis a beaucoup plu au plus classique. Les Sorcières ont beaucoup séduit, proposant un juste milieu entre expressivité, fruit et gardant précision et profondeur. Enfin, l'élevage classe de Montcalmes a séduit le plus grand nombre.


Amicalement, Matthieu