Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 10 juin 2017

CR des dernières bues

Bonjour à tous,




Nombreuses bouteilles bues lors de ces derniers WE d'été.


Saint Joseph Blanc Guigal 2012 : Un nez riche de pêche de vigne, puis fruit jaune, note pain d'épice, de miel fleur oranger, pointe vanille, fond fenouil orange avec un coté léger pain grillé. La bouche est large, ample, du volume, à la matière onctueuse, qui tient sur une structure solide dans un profil amer, sur la peche de vigne, note d'agrume mûr, d'épice, de fenouil. La finale est ronde, ample, volumineuse, pas d'une grande finesse, persistance intéressante, peche de vigne, orange, fenouil, note vanille fond léger grillé. TB 15,5 89. Manque de finesse et d'élégance pour moi, un peu trop enveloppé à mon gout.

Haut Medoc Chateau Cambon la Pelouse 2005 : Un nez séduisant, classe, de cassis mûr, note fraiche poivron rouge grillé,  d'épice, puis plus florale ou cèdre,  pointe œuf/animal fugace, joli fond fumé tabac. La bouche est charpentée, voir robuste, grosse structure, de la matière dense, tanins soyeux aux grains larges, sur le cassis mûr, presqu'acidulé ce qui donne un coté gourmand, note épice réglisse, pointe poivron rouge grillé, fond entre cacao moka et fumé. La finale est fraiche, tonique, dense, puissante, belle persistance de cassis mûr, poivron rouge grillé, épice et le fond moka fumé. Pas super complexe, fin et délié, mais dense, gourmand, tonique. TB-excellent 90+ 16+

Châteauneuf du Pape, Clos mont Olivet 2010 : Un nez superbe, fin, gourmand sur la prune, la figue, pointe kirchée légère, note pain d'épice, de réglisse, puis garrigue, fond chocolat cacao. La bouche est large, tanins soyeux, puis belle structure droite, sur la prune, la figue, note pain d'épice, réglisse, fond cacao et chocolat. La finale est fraiche, tonique, fine, précise et très belle persistance de prune, de mirabelle puis épice réglisse, note garrigue fraiche plus marque et fond cacao et chocolat. Excellent, fin et précis, pas trop marqué alcool 93 (17)

Chassagne Montrachet, Morey Coffinet En Remilly 2008 : Un nez marqué d'une réduc grillé marquée, derrière du fruit jaune, des notes amandes, et ce fond grillé. La bouche est ronde, ample, à la matière délicate aérienne, assez fluide, puis traçant, frais, sur le fruit jaune, toujours cette réduc grillé trop marquée à mon gout, note amande et fond sésame grillé fumé. La finale est fraiche, tonique, assez fluide, persistance honnête de fruit jaune, toujours cette réduc grillé, fond sésame... Cette réduc grillé que certains adorent, c'est pas mon truc... Problème de bouteille ? Je la sens rarement sur les vins de Thibault qui, depuis, a de toute façon fait évoluer ses modes de vinif pour mon plus grand bonheur... B-TB 87 (15)

Gigondas, Domaine du Grapillon d'Or 2003 : Un nez évolué, plutôt classe, de cassis mûr, fruit rouge mûr, cerise kirchées, belles note de cuir, viande roti, bacon, fond encre. La bouche est charpentée, tanins ronds un peu séchant en finale, large, ample, sur le cassis, légère note alcool typé cerise kirchées, puis vieux cuir classe, bacon grillé et fond fumé. La finale style souple mais qui tient sur la structure, offre une belle persistance de cerise kirchée, d'épice puis cuir, fond encre et fumé. TB-Excellent 90+ 16+ Et la meilleure des 3 dégustées ! (Mars 2011 : 88 ; Mars 2008 : 85)

Givry, Domaine Masse Champs Lalot 2012 : Un nez très séduisant, pinotant a souhait, sur la framboise, la groseille, belle note fraiche de ronce, sous bois, pointe moka fond fumé. La bouche est corpulente, large, gourmande tanins soyeux, plutôt fluide, souple, puis acidulée, sur la groseille, la framboise, note ronce sous bois, pointe amertume moka, fond fumé. La finale est fraiche, tonique, persistance intéressante de framboise, note végétal noble, ronce, sous bois et fond fumé avec ce coté léger moka. TB-Excellent 90+ 16+

Cote Rotie, Domaine Jamet 2008 : Un nez discret de cassis, note végétal bourgeon de cassis, (puis après aération très marqué réglisse) pointe bacon grillé fond moka cacao mais faut aller le chercher. La bouche est corpulente, plutôt large, puis de la fraicheur, voir de la vivacité que les tannins ronds peinent à enrober, sur le cassis, note végétal ronce, bourgeon de cassis, presque poivron (!), (puis réglisse très marqué) fond fumé bacon grillé. La finale est fraiche, fluide, plutôt amer, mais persistance intéressante de cassis, note végétal ronce, poivron, fond fumé moka. B-TB 87 (15) et cette dernière est la moins bonne des 3 dégustées. C'était bien meilleur en jeunesse, sur le fruit et l'élevage :-) !

Volnay, Voillot VV 2010 : Un nez plutôt discret encore, de cerise, note épice puis ronce rafle, fond fumé ambré. La bouche est charnue, large, aux tanins précis, soyeux, pas très concentrés, mais profond, frais, sur la cerise, note ronce rafle classe puis épice, fond fumé ambré. La finale est fraiche, tonique, délicate avec un regain de puissance qui offre une persistance intéressante de cerise, note épice puis ronce rafle fond fumé ambré. TB-Excellent TB 89 15,5+ pour les amateurs de vins fins bourguignon (ne pas chercher la matière la densité et la puissance).

Amicalement, Matthieu