Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 31 décembre 2016

Entre 2 fêtes

Bonjour à tous,


Semaine de vacance, du bon temps et de bons vins ! A commencer par ce Meursault de Patrick bu le 24 midi :


Meursault VV Buisson Charles 2012 : Un nez pur, de peche de vigne, de poire, note d'aubépine pointe chèvrefeuille, fond amande et craie et pointe sésame classe, pas une once de bois ressentie. La bouche est large à l'attaque, matière soyeuse, précise, puis structure droite, sur la poire, la peche de vigne, note aubépine, puis plus chevrefeuille, fond amande et craie et cette petite pointe sésame. La finale est fraiche, pleine, tonique persistance intéressante de poire, de peche de vigne, d'amande, de chèvrefeuille et ce petit retour de sésame classe. TB-Excellent 90+ 16+

Riesling, Mann Schlossberg 2014 : Un nez très élégant, fin, agrume, pamplemousse, note florale typé acacia, pointe crayeuse, amande, fond de roche silex. La bouche est superbe, belle attaque, ronde, ample puis cela devient droit, presque mordant, profond, c'est concentré et équilibré, sur l'agrume, le pamplemousse, l'orange amer, note florale acacia, fond entre silex, et amande, craie. La finale, à l'empreinte suave mais bien fraiche, est profonde, et belle persistance d'agrume, de fleur, pointe exotique, léger terpène et fond amande, craie, silex. Déjà complexe, superbe équilibre, très belle bouteille Excellent 93-95 (17)


Chassagne Montrachet, Morey Coffinet Romanée 2008 : Un nez expressif, séduisant, de poire, de fruit blanc, note aubépine, puis plus noisette, sésame grillé, fond amande, chevrefeuillé, et craie. La bouche est large, délicate belle matière suave, bien soutenue par la fraicheur, c'est tendue, sur le fruit blanc, la poire, note noisette, sésame grillé, pointe léger caramel, fond chèvrefeuille, amande et craie. La finale est fraiche, belle empreinte délicate, persistance intéressante de fruit blanc, de sésame grillé, de noisette, fond craie, amande, chèvrefeuille. Excellent 91-92 16,5+

Chambolle Musigny Amiot Servelle 2014 : Un nez très séduisant de cassis, myrtille, puis plus fruit rouge groseille, cerise juteuse, note ronce légère, pointe épice et floral, fond fumé léger carroube. La bouche est large, ample, belle matière dense, touché soyeux, c'est fin et précis, belle tension qui tient le vin, sur le fruit noir et rouge, note plus épicé réglisse, pointe ronce, sous bois, fond plus cacao que fumé. La finale est fraiche, pleine, belle empreinte, sur la cerise juteuse, le cassis, les épices, pointe ronce végétal noble et fond entre cacao et fumé. Très joli vin comme souvent ce Chambolle village de Christian. TB 90 16.

Pommard, Rebourgeon Mure Grands Epenots 2010 : Un nez encore discret mais profond et très élégant, cerise, prune, puis cassis, fruit acidulé, note sous bois, ronce, pointe épice, fond carroube, fumé et amande. La bouche est corpulente, pleine, belle densité de tanins soyeux, fins et précis, sur la cerise noir, la prune, note ronce sous bois, pointe épice fond caroube, sureau, noyau et léger fumé. La finale très élégante, est fraiche, bien enrobée, tonique et belle persistance de prune, cassis, puis plus acidulé, note sous bois, ronce fond caroube, sureau, pointe cacao et léger fumé. A attendre mais toute la classe et la délicatesse des épenots de Danien et David. Excellent 92-94 (17) a date.

Côte Rôtie Guigal Brune & Blonde 1990 : Un nez a maturité, très beau pour les amateurs de syrah à point, sur le cassis, note de vieux cuir marqué, classe, pointe presque encens, puis floral plus iris que violette, y'a du poivre aussi :-), fond fumé. La bouche est corpulente, droite, beaux tanins soyeux, pas très denses mais bien enrobant, précis et délicats, sur le cassis, un coté plus acidulé, puis note de cuir, d'épice poivre, presque encens, fond fumé. La finale est fraiche, tonique et très belle persistance de cassis, cuir, fumé avec ces pointes d'iris, de poivre. Y'a pas à dire, ça doit être ma 10eme, et c'est toujours aussi bon. Excellent 94 (17,5)


Margaux, Chateau Durfort Vivens 1996 : Un nez a point de cassis mûr, note de cuir, d'encre, pointe poivron rouge grillé, légère note alcool, fond tabac et fumé. La bouche est charpentée, droite, fraiche, un peu de profondeur, tanins ronds voir soyeux, sur le cassis mur, note encre puis plus cuir, pointe épicé boite à cigare, fond fumé tabac. La finale est fraiche, tonique, de cassis, d'épice boite à cigare puis cuir, encre et fond tabac blond. Bien fait c'est bon, classique TB-Excellent 90-91 16+. Ouverte après la déception d'une 2000 bouchonnée aux aromes de croute de fromage et serpillère imbuvable !


Châteauneuf du Pape, Janasse Chaupin 2003 : Un nez expressif, prune, note alcool kirchée un peu forte, puis orange sanguine, pointe de garrigue thym, laurier, d'épice réglissée, fond cacao et aération fumé. La bouche est robuste, large, tanins soyeux, un poil fluides, pas une grosse structure, mais très sapide sur la prune, voir pruneaux, cerise noire, note alcool kirch, puis épice souk, ça fait sucré, pointe garrigue, fond cacao voir chocolat. La finale est puissante, très glycériné, on sent l'alcool, avec une persistance intéressante de prune, pruneaux, note épice souk, toujours cette pointe garrigue qui le rend relativement digeste, fond cacao chocolat puis fumé. TB-Excellent 91 (16,5) Un peu too muche pour moi.


Pommard, Voillot Rugiens 2008 : Un nez expressif de groseille, un côté acidulé, note ronce, puis sureau, pointe boisée légèrement vanillé/caramel, fond fumé et carroube. La bouche est charpentée, large, pleine, aux tanins soyeux, fins et délicats, avec de la structure et de la fraicheur, sapide sur la groseille acidulé, note ronce puis sureau toujours cette pointe vanille/caramel, fond caroube tendance moka. La finale est fraiche, acidulée, presque vive, et prend de la puissance, persistance intéressante groseille acidulée, ronce, puis sureau, note épice vanille, fond caroube et fumé TB-Excellent 90-93 (16-17) Difficile à situer aujourd'hui, la pointe vanille caramel gommant un peu l'élégance de la bouche.


Amicalement, Matthieu