Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

lundi 22 août 2016

Visite au domaine Gauby à Calce

Bonjour à tous,








Parmi nos pérégrinations estivales, cette halte au Domaine Gauby à Calce, derrière Perpignan, fut des plus réjouissantes. Nous sommes reçus par Ghislaine, qui est charmante, bien qu'il règne une assez grande agitation. En effet, les premiers raisins 2016 viennent de rentrer ce matin (nous étions juste derrière le tracteur et sa remorque pleine de beaux raisins dorés sur le sentier étroit et sinueux serpentant dans cette garrigue accidentée jusqu'au domaine).






Et ce sont des chardonays, ce qui n'est pas sans me surprendre... Du chardonay ici ? Et oui, une parcelle plantée par Gérard, le père, si j'ai bien compris, dans les années 80. Cette parcelle rentre dans la cuvée Calcinaires généralement.




Ensuite, nous entrons dans la cuverie ou Mariana nous explique très clairement et avec beaucoup de passion, et de bienveillance, les terroirs et la philosophie du domaine. En bio depuis plus de 20 ans et bioD (en simplifiant, pas de dynamisation mais respect du calendrier lunaire et utilisation d'huiles essentielles pour les traitements), ici, les terroirs de calcaire, de schistes et de marnes peuvent s'entremêler dans une structure de roche fracturée quasi verticale lors du soulèvement lié au contre coup de la création des Pyrénées.






Les cuvées sont assemblées selon les parcelles ou selon la qualité des lots et/ou les 2. Pour les blancs, chardonays donc, muscat, minoritaires, et surtout, macabeu, grenache blanc, grenache gris et carignan blanc. Pour les rouges, syrah, grenache, carignan, et mourvèdre entrent dans la composition des différentes cuvées selon leurs parcelles, et leur qualité.




Une vinification que je qualifierai personnellement de peu interventionniste, l'idée étant de préserver le fruit, la pureté le plus possible, peu d'extraction (en tout cas c'est ce que j'ai senti en dégustant). Les élevages sont plutôt longs (8 - 10 - 12 et jusqu'à18 mois) en cuve (béton essentiellement et quelques inox) et en foudres (stockinger différentes tailles), et barriques.








Justement, nous descendons dans cette belle cave à la roche apparente pour gouter les cuvées en bouteille 2013 et 2014 et encore en cuve, des grenaches et syrah 2015 en fin d'élevage.


Pas de CR détaillé pour tous les vins car je n'ai pas pris de notes. Mais dans tous les cas, des vins fins, pures, précis, ce qui pour la région n'est pas courant.. Pas de notes confites, c'est mûr, gourmand mais jamais sensation de sucre, ni de kirch, alcooleux.... Les vins ont de belles structures charpentée voir robuste mais jamais too much, et les finales sont tenues par ces belles structures droites, gardant beaucoup d'élégance. Franchement, la réputation n'est vraiment pas usurpée et la dégustation est superbe !






Pour les blancs : Calcinaires 2015 (commentée en rentrant), très joli nez frais et fleuri, avec des notes amandes, de pêches, d'abricot, fond pain d'épice, bouche ronde, élégante, bien dessinée, sur la poire puis fruit jaune, peche, abricot, note amande, puis sous-bois, garrigue et fond plus roche, craie, finale ronde mais ou survient une fraicheur binevenue, plutôt sur la structure avec une persistance interessante de fruit blanc, de peche, note fleurie, puis garrigue, fond amamde. TB-Excellent 89-91 (16)


VV 2013 : Le nez est très expressif, fin, avec plus de profondeur. La bouche est concentrée, belle densité, matière soyeuse, c'est profond, sur la pêche, l'abricot, belles notes de fleurs, puis plus fleur séchée. Finale profonde, grosse structure qui tient le vin droit et belle persistance. 91-93 (16-17)




Calcinaires 15 et VV 13 rouges présentent des notes aromatiques proches, sur le fruit noir et rouge, puis des notes florales qui rend l'ensemble frais, plus expressif fruit sur les VV avec des notes épicées, plus floral sur calcinaires. Les bouches sont charpentées droites, plus de concentration et de densité dans les VV, plus de profondeur aussi, avec une finale plus persistante. Calcinaires 88-90 (15,5-16) et VV 90-92 (16-16,5)


Enfin, nous goutons la fameuse Muntada 2014, pas du tout la grosse cuvée puissante, massive qu'on peut imaginer, non, on reste dans un vin puissant en bouche, certes, mais très bien structuré, dense, précis, droit, bien équilibré, avec de la profondeur et de l'amplitude. Les notes florales apportent la fraicheur, les fruits noirs mûrs la gourmandise. La finale est précise, garde de la délicatesse bien que puissante et offre une magnifique persistance de fruit noir, de fleur, d'épice sur un fond cacao juste comme il faut ! Très beau vin 93-95 (17-18)


Une très belle dégustation qui nous a enchanté ! Et quelques cartons en repartant pour faire découvrir aux copains dont une cuvée mystère très intéressante a faire tester en aveugle (monocépage). Merci à la famille Gauby et à la charmante Mariana.


Amicalement, Matthieu