Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

mardi 2 août 2016

Dernières quilles avant départ et forcément les premières des vacances

Bonjour à tous,


Dernières quilles avant le départ et pour commencer les vacances de la meilleure façon, rien de tel qu'une quille de Jean-Pierre :


Pommard, Joseph Voillot Les Epenots 2008 : Un nez fin, délicat, de groseille, note végétal classe de ronce, de sous-bois, fond entre moka et un cote terre roche. La bouche est corpulente, large, ample, délicate, tanins pas d'une grande finesse mais d'un beau soyeux qui enrobent parfaitement la fraicheur, sur la groseille, la grenade, note épice puis ronce, sous bois, fond moka et un léger fumé classe. La finale est fraiche, bien enrobée, tonique, persistance intéressante de groseille, d'épice puis de ronce, sous bois et fond fumé et moka. Excellent 91 (16,5)

Puis un 2013 tout juste rentré :

Margaux, Chateau Durfort Vivens 2013 : Un très joli nez, fin, délicat, de fruit noir, belles note florales, violette, pointe végétal noble typé Rafle/Ronce, puis épicée, fond boisé classe délicat qui n'écrase pas mais souligne, entre cacao, moka, fumé. La bouche est corpulente, large, fine, précise, délicate, beaux tanins soyeux, c'est harmonieux équilibrée, bien soutenue par la fraicheur, pas de note de sous maturité mais une belle expression de fruit noir, note florale et végétale noble, pointe épice réglissée, fond boisé délicat, fin, classe, de moka cacao fumé. La finale est tout en équilibre, pleine, belle présence et très belle persistance de fruit noir, de note floral, d'épice, fond cacao moka fumé. Bravo, surtout dans le contexte du millésime. J'avais lu une très bonne critique de Bettane, pour ce cru que j'affectionne depuis longtemps et cela confirme qu'on partage le même type de gout pour les Bordeaux (beaucoup moins pour les Bourgognes...). Excellent 92-94 (16,5-17,5 )

Arrivé en Puisaye, entre Chablis et Sancerre (un endroit stratégique :-)

Coteaux du Languedoc, Domaine Montcalmes 2012 : Un nez plus séduisant que la première (plus marqué réduc, noyau), voir très séduisant, entre fruit rouge et noir, belle note florale légère, puis épicée, fond cacao, noyau de cerise et léger moka. La bouche est charpentée, large, droite, belle structure précise et tanins soyeux, fins, de la fraicheur qui tient l'ensemble sur le fruit rouge, un côté acidulé, bonbon, assez gourmand, note florale puis épice poivre, réglisse, fond moka, cacao. La finale est fraiche, élancée, persistance honnête de fruit rouge acidulé, note florale et fond moka. Séduisant, gourmand sans lourdeur, pas trop marqué par l'élevage, bu fraiche vers 15°, beaucoup de plaisir, et beaucoup mieux que le première bue et celle -ci mérite son Excellent 91 (16,5)

Puis dans un super resto, le moulin de Cremeil, au décor superbe, à Mézilles, 2 jolis bouteilles (pas pris de note) de mémoire :



Un beau Chablis, La Meulière 2015, a la fraicheur bien mûr, joli nez de fruit blanc, note foin et fond iodé classique, bouche bien concentrée, belle matière ronde, ciselée, précise sur le fruit blanc puis foin, fougère fond de roche et coquille d'huitre. La finale est structurée profonde donnant le sentiment de fraicheur et persistance honnête de fruit blanc, de foin, de coquille d'huitre. TB 90 (16)


Un classique Châteauneuf du Pape, Grand Veneur 2010, au nez séduisant de cerise burlat mûr, de prune, note garrigue, d'épice, sur un fond cacao, le tout harmonieux, équilibrée. La bouche est charpentée, belle structure droite, tanins soyeux, allez encore un peu serrée pour faire la fine bouche mais aucune lourdeur, aucun excès, et sapide sur la prune, la cerise burlat juteuse et mûr, c'est gourmand, note épice, puis garrigue qui apporte de une pointe de légèreté, fond de cacao. La finale est structurée, ample, beau volume et persistance intéressante de cerise mûr, de prune, de figue, note épice pointe garrigue et fond cacao. TB-Excellent 91 (16,5)


Amicalement, Matthieu