Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 23 avril 2016

L'armoire est bientôt vide, dernières quilles avant ré-appro

Bonjour à tous,

Voici les dernières bouteilles dégustées, le fond de l'armoire presque !

Montlouis, Domaine Taille au Loup Remus Plus 2010 : Un nez très séduisant de fruit blanc, d'orgeat, note de cire, de miel parfumé acacia, fond fumé ambré pointe crayeuse. La bouche est droite, à la matière suave, mûr, belle fraicheur bien enrobée qui tend le vin, sur le fruit blanc, l'orgeat, note de miel acacia, de cire d'abeille fond ambré tourbé léger fumé et crayeux. La finale est fraiche, fine, précise, pointe de puissance, belle persistance de fruit blanc, orgeat, note miel, résine, fond tourbé fumé et crayeux. Excellent 92 (17)

Riesling Ginglinger Drei Exa 2014 : Un nez expressif, fin, séducteur, d'agrume mûr, d'orange sanguine, note fleur d'oranger, reine claude, pointe confit gourmande puis fond amande douce, évoluant vers le tellurique, la roche, la craie. La bouche est droite, fine, tendue, matière suave, c'est profond, tonique, délicat mais puissant sur l'orange mûr, puis reine claude mirabelle, note fleur d'oranger, cire d'abeille, fond entre amande douce et ce côté tellurique qui ressort, roche craie. La finale tendue est bien équilibrée entre vivacité, puissance, et offre une belle persistance d'agrume, orange, puis plus amer pamplemousse, note fleur d'oranger, cire d'abeille, fond de roche de craie plus marqué. TB-Excellent 91 (16+)

Pessac Léognan, Chateau Malartic Lagravière 2005 : Un nez typique que j'aime beaucoup, framboise puis note d'élevage pas tout a fait fondu encore, vanillée, pointe fraiche bourgeon de cassis, fond fumé classe. La bouche est charpentée, droite, tanins soyeux, précis, mais encore un peu en retrait, c'est profond, frais, tonique, sapide très friand, sur la framboise, note épicée légèrement vanillée, pointe fraiche bourgeon de cassis, fond fumé classe. La finale est fraiche, tonique, précise, bien dessinée avec de la profondeur et une très belle persistance de framboise, fruit rouge, c'est friand, note élevage d'épice puis plus nature réglisse, fond classe fumé grillé. Excellent 92-94 encore un peu  en dedans mais très beau potentiel (17-18)

Pessac Léognan, Château Haut Bailly 2006 : Un nez séduisant bien qu'amer en premier nez, puis fruit noir et rouge, note florale, épice, pointe lacté fraise, fond fumé rôti, grillé très classe. La bouche est charpentée, ample, tanins soyeux précis, grosse structure et profondeur plus que fraicheur, profil amer en attaque, qui s'adoucit sur le fruit noir cassis, mûr, note épice réglisse, pointe fraiche florale, fond fumé grillé gourmand, très classe. La finale commence à se fondre, fraicheur bienvenue, qui affine, c'est droit, profond, presque puissant, et offre une belle persistance de fruit rouge, puis épice, fruit plus noir, floral, fond fumé grillé classe. Très agréablement surpris une fois l'amertume passée, joli vin entre puissance et finesse. Bien meilleur que lors de la 1ere dégustation, jeune, qui m'avait un peu déçu. Excellent 91-93 (17)

Pommard, Domaine Voillot Pézerolles 2008 : Un nez superbe, de fruit rouge, framboise, fraise des bois, note d'épice patchouli, réglisse, pointe ronce, fond léger fumé. La bouche est corpulente, large, délicate, tanins soyeux, de la fraicheur bien sûr, qui tend le vin, qui donne de la profondeur, mais bien enrobée meme si c'est vif, bien sûr, tonique, sur le fruit rouge, framboise, groseille, pointe acidulée, note épice réglisse, bâton de réglisse, ronce, fond léger fumé. La finale est fraiche, fine, délicate tonique, vive certes mais très friande, très belle persistance de fruit rouge, framboise, groseille, toujours ces supers notes épicées, réglisse, patchouli et ce fond légèrement fumé. Whaouh pour un 2008, c'est superbe, vif, frais bien sûr, mais quelle expression, quelle sapidité, c'est friand et ça appelle à se resservir. Le pommard délicat (@serge cette fois dans tous les sens du terme) dans toute sa splendeur ! 93-94 (17-17,5+)

Margaux, Chateau Brane Cantenac 2000 : Un nez classe, séduisant, de cassis, note poivron rouge grillé, pointe animal/cuir, fond tabac blond fumé. La bouche est charpentée, tanins bien mûrs et soyeux, c'est fin et délicat, ample, gourmand, sur le cassis mûr, poivron rouge grillé, pointe bourgeon cassis fraiche, fond fumé, tabac blond. La finale reste fraiche, mais belle empreinte soyeuse, c'est très équilibrée, belle persistance de cassis, mures, note poivron rouge grillé, champignon, pointe bourgeon cassis, fond fumé tabac et léger cuir. Excellent 93 (17+)

Crozes Hermitage, Domaine Combier Clos des Grives 2009 : Un nez séducteur, une fois la très légère réduction disparue, sur le fruit noir, cassis mûr, très belles notes de violette, pointe poivre, puis de réglisse, fond moka léger, gourmand. La bouche est charpentée, précise, aux tanins soyeux, très sapide sur le cassis, la violette, note de poivre, de réglisse, fond moka. La finale est ample, presque puissante, précise, bien soutenu par la structure, très belle persistance gourmande de fruit noir léger confit, note violette, puis poivre fond moka. Excellent 92-94 16,5-17,5 (17)

Amicalement, Matthieu