Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 20 mars 2016

Quelques jolis vins dégustés ces derniers temps

Bonjour à tous,

Dégustés lors des derniers diners.

Chassagne Montrachet, Morey Coffinet En Remilly 2010 : Un nez très séduisant de poire william, pure, note d'amande grillé, de chevrefeuille, fond léger beurrée brioche et fumé. La bouche est ronde, charnue, belle fraicheur qui tend le vin, matière suave, c'est droit, gourmand, élégant, sur la poire, le fruit blanc, note amande grillé, puis chèvrefeuille, fond fumé brioche grillé. La finale est ronde, super équilibrée,, tonique et belle persistance de poire, de fruit blanc, d'amande, de brioche grillé, fond fumé TB-Excellent 91 (16,5)

Riesling, Eichberg Ginglinger 2007 : Un nez séduisant, classe, avec un beau début d'évolution, reine claude, raisin de Corinthe, note pamplemousse, kumquat, pointe cire d'abeille, fond terpénique, pétrole et tourbé. La bouche est rondeà l' attaque, grosse matière ample au toucher gras, bien soutenu par l'acidité, évoluant acidulée, sur la reine claude, kumquat confit, note pamplemousse mure, puis cire d'abeille et fond terpénique pétrole et fumé. La finale est ronde, bien équilibrée entre matière et acidulée (légers sucres 10 gr je dirai) offrant une belle persistance de reine claude, d'agrume confit, note cire d'abeille, fond pétrole et tourbé. Excellent 93 (17) mais encore beaucoup de potentiel.

Gevrey Chambertin, Les Evocelles Lucien Boillot 2010 : Un nez très séduisant de fruit rouge mûr, framboise, groseille, note épice réglisse, puis sureau fond léger fumé. La bouche est corpulente, assez structurée, ample, large à l'attaque, belle fraicheur sous jacente qui tend le vin et le rend puissant, avec des tanins fins, précis, soyeux sur la groseille, la framboise, note épice réglisse, mais florale aussi, puis ronce, fond sureau et léger fumé. La finale est équilibrée avec une petite fraicheur, puissante et dynamique, sur la groseille, la ronce, note réglisse et fond sureau et léger fumé. TB-Excellent 90-91(16-16,5)

Saint Estephe, Château Les Ormes de Pez 1998 : Un nez marqué animal Œuf, un peu écrasant, ou subsiste du cassis, note épice diffuse et fond léger fumé. La bouche est charpentée, droite, tanin rond, assez carré, sur le cassis, pointe acidulé fraiche, note épice réglisse et léger fond fumé, pas très complexe. La finale est fraiche, pas une rigidité très marqué pour un 98, sur le cassis, note épice réglisse, pointe poivron rouge grillé et fond fumé. Pas très complexe aromatique mais structure réussi. B+ 86 (14,5)
Le temps n'a pas servi cette dernière des 10 bouteilles notées depuis 2004... (86 - 90 - 88 - 86 - 86 - 88 - 86 - 88 - 86)

Graves, Clos Floridène 2001 : Un nez avec une pointe oxydation mais pas désagréable, sur pamplemousse, note de buis, d'acacia, pointe caramel légère et fond tourbé fumé. La bouche est un peu plus marqué par l'oxydation à l'attaque avec le caramel au lait, mais qui s'estompe, belle structure droite, tendue bien enrobée par la matière, c'est précis, sur le pamplemousse, la pomme granny, le citron, note buis, acacia, fond tourbé. La finale est fraiche, tonique, toujours cette légère oxydation mais qui laisse place au pamplemousse, buis, acacia, fond tourbé TB 88 (15)

Pomerol, Château Beauregard 2006 : Un nez expressif de fruit noir et rouge, fond marqué assez animal viande fraiche, pointe fraiche végétal bourgeon cassis, note légère épice élevage vanille et fumé. La bouche est corpulente, large, ample, tanins ronds précis sur le fruit rouge car un côté acidulé, note légère bourgeon cassis fraiche qui donne un côté digeste, fond animal viande puis plus fumé pointe vanille. La finale est fraiche, toujours ce coté végétal, tanins sensibles, persistance honnête de fruit rouge et noir, toujours ce coté végétal, ronce, bourgeon de cassis, fond animal et léger fumé Juste TB 88 (15+).

Gigondas, Guigal 2011 : Un nez séduisant de cerise noire, cassis, note léger kirch, note de prune, pointe épice réglisse, fond cacao et fumé. La bouche est charpentée large tanins soyeux, c'est ample, pas très dense, de la tenue avec une pointe fraicheur, sapide sur la cerise noire, la prune, note kirchée puis épice réglisse, fond cacao, léger moka. La finale est fraiche, tonique, pas énormément de fond (2011) mais séduisant chauffe un poil, sur la cerise noire, la mûre, note kirchée, épice réglisse et fond cacao, moka et léger fumé. TB 88 15 très bon dans la limite du millésime.

Amicalement, Matthieu