Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 17 janvier 2016

Reprise d'une vie normale de dégustation

Bonjour à tous,

Ouf, ça va beaucoup mieux, j'ai retrouvé toutes mes sensations de dégustateurs ! Probablement dû à la conjonction d'une saturation après les fêtes et de quelques vins très fermés, il n'empeche que j'ai quand même eu peur... Du coup, quelques bouteilles ouvertes depuis.

Meursault Voillot Les Cras 2012 : Un nez très séduisant de fruit blanc, poire, note grillé légère, puis aubépine, chèvrefeuille, presque citron fond amande un peu torréfié et une pointe crayeuse. La bouche est large, ample, belle matière suave pointe de gras, bien soutenue par la fraicheur, sur la poire, le fruit blanc, note plus sésame que grillé, pointe citron acidulée, fond amande grillé et craie. La finale tout en équilibre est assez pure sur le fruit blanc, poire, note un peu acidulée, citron confit plus que chèvrefeuille, fond amande puis crayeux. Excellent 91-93 (16,5) Et bravo Jean Pierre, tes blancs impressionnent autant que tes rouges...

Bourgueil, Domaine Chevalerie Breteche 2009 : Un nez expressif de fruit noir mûr, note épice vanille, une pointe orgeat, fond entre poivron rouge grillé et presque cacao. La bouche est charpentée aux tanins soyeux , ample mais belle colonne vertébrale qui tient le vin droit, sur le cassis mur, note épice vanille, fond poivron rouge grillé, noyau, côté amande. La finale qui garde de la fraicheur offre une persistance intéressante de cassis, note épice fond poivron rouge grillée B 87 (15). J'aime bien les cabernets francs mûrs comme celui-ci et dans ce cas, ça change, ça fait du bien !

Morey Saint Denis, Lambrays Les Loups 2006 : Un nez discret mais séduisant de fruit rouge, framboise, belle note de girofle d'épice fond noyau et léger fumé. La bouche est corpulente, ronde, style souple et tendre, tanins soyeux pas très dense, sur la framboise, note épice clou girofle, pointe fleurie, fons noyau amande. La finale est ronde, pointe gourmandise, persistance honnête de framboise, note épice girofle et fond amande et noyau. Pas super expressif mais joli vin, très classique des grands domaines Nuitons. TB 90 (16)

Australie, Clare Valley, Kilikanoon Parable (Syrah) 2005 : Un nez gourmand, expressif, de cassis confit, de pruneaux, note mentholé, résineuse typé sirop d'érable, fons balsamique et fumé tabac. La bouche est charpentée, droite à l'attaque puis ample, tanins soyeux, velours, structure large, très sapide sur le cassis confit, sensation sucré gourmande bien balancé par l'amer, note mentholé, épice, sirop d'érable, pointe végétale (amer) qui équilibre, fond fumé tabac. La finale est ample, presque souple mais tient sur la matière, ça chauffe quand même un peu mais je ne sais par quel miracle ça reste équilibré (surtout a table, en dégustation pure, c'est Tres limite, too much, trop sucré et alcool), très belle persistance de cassis confit, de pruneaux, pointe amertume équilibrante, note épice, menthol, sirop d'érable et fond balsamique (une acidité sucré) et fumé tabac. C'est quand même très bon dans son style, même Sylvia a bien aimé (en mangeant seulement, le dernier verre après le repas l'a écœuré), belle accord surprenant sur un Pad Thai. Excellent 93 (17)

Volnay, Voillot Fremiets 2011 : Un nez séduisant de framboise, groseille, note de ronce, d'épice patchouli, fond amande et noyau. La bouche est corpulente, large, tanins soyeux, précis, fins, bien équilibré entre fraicheur et matière, c'est friand sur la framboise, la groseille mûre, notre d'épice patchouli, de ronce, fond amande et noyau. La finale est fraiche, précise, tonique et persistance intéressante de framboise, de groseille, note d'épice et fond noyau et amande. Un vin de Jean Pierre, sans fard, juste, ou l'on retrouve le côté tendre du millésime 2011 qui le rend très agréable. TB-Ex 91 (16,5)

Amicalement, Matthieu