Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 27 septembre 2015

De belles bouteilles dégustées depuis la rentrée

Bonjour à tous,

Quelques belles bouteilles dégustées depuis le retour de vacance car je poursuis le passage en revue des 2005. En plein premier retour sur le millésime 2015, que l'on dit très proche voir encore meilleur, si ce n'est les prix qui vont encore s'envoler, on serait dans un monde merveilleux !

Vouvray, François Chidaine Clos Baudoin 2009 : Un nez séduisant, profond, de pomme mûr, de coing, note léger miel, fleur d'oranger, fond de craie marqué, de roche. La bouche est ronde à l'attaque, matière suave, ample, belle structure qui tient l'ensemble, voir de la fraicheur, vivacité, sur la pomme, la reine claude, note coing, de miel oranger, fond acidulé citron confit, puis de craie, de roche, pas de sensation sucrée, c'est très beau. La finale est ronde, étonnamment fraiche, acidulée, voir sentiment d'acidité (? pour un 2009), assez puissante qui en impose, longue persistance de citron confit, de pomme, reine claude, note miel léger fond de roche, craie... Excellent 91+ (16,5+) Mais c'est vrai, ce n'est plus un Vouvray, et je comprends les gars de Vouvray, difficile de se comparer avec ce vin, autant l'exclure, parce que pour faire un vin comme ça en 2009, faut du talent...

Gigondas, Domaine Grand Romane Prestige 2005 : Un nez séduisant de prune, note réglisse, pointe cuir, fond cacao. La bouche est charpentée, droite, profonde, tanins ronds, c'est sapide sur la prune, le sureau, note réglisse, fond cacao, tanins un peu sec et rigide en fin de bouche. La finale est fraiche, profonde, tonique sur la prune, pointe cerise kirchée, note réglisse, fond cacao, et pointe cuir. TB 88 (15)

Pauillac, Chateau Duhart Milon 2005 : Un nez encore discret de cassis, note d'encre puis épice légère, boite à cigare, fond de cacao et léger fumé. La bouche est charpentée, belle structure, c'est droit carré et profond, tanins soyeux, de la vivacité, et de la puissance, sur le cassis, la mûre, note d'encre de graphite, pointe épice typé boite à cigare, tabac et fond plutôt cacao. La finale est tonique, bien équilibrée entre puissance, délicatesse, et fraicheur, jolie persistance de cassis, mûre, note d'encre, de graphite, pointe épice, fond cacao. Excellent 91-92 (16,5) mais a garder encore afin que le vin s'épanouisse et s'assouplisse. Sylvia détecte un coté animal que je ne sens pas et qui s'estompe à l'aération.

Châteauneuf du Pape, Domaine de la Janasse Tradi 2004 : Un nez expressif, fin, de prune, pointe figue, note épice puis garrigue thym, fond cacao classique. La bouche est charpentée, droite, tanins soyeux, très équilibrés, avec de la fraicheur, sur la prune, note de figue délicate, d'épice, pointe garrigue, fond cacao. La finale est fraiche, super équilibre, belle persistance de prune, de figue, note épice et ce fond cacao, léger amer, classe. Très belle bouteille Excellent 92 (17). Et décidément, j'aime beaucoup ce millésime à Châteauneuf !

Beaune, Domaine Rebourgeon Mure Vignes Franches 2009 : Un nez encore en dedans de cassis, note noyau de cerise, pointe épice légère. La bouche est corpulente, concentrée, tanin soyeux mais c'est encore serré, sur le cassis, le noyau de cerise, pointe épice, fond léger fumé et crayeux. La finale est ample, ronde, assise sur une structure fraiche mais toujours fermé, contrit, sur la myrtille, le noyau de cerise, les épices et fond léger fumé. A attendre car beau potentiel et actuellement pas énormément de plaisir. Bien 88 (15)

Hermitage, Delas Marquis de la Tourette 2005 : Un nez fin, de cassis, note de poivre, de bacon grillé fond assez étonnamment léger de moka et fumé. La bouche est charpentée, droite, belle profondeur, avec des tanins ronds encore un poil jeune, sur le cassis, la myrtille, note de poivre, de bacon, fond fumé léger en arrière plan. La finale est droite, profonde, tonique, beau jus, belle persistance de myrtille, de cassis, note de poivre, de bacon et le fond délicatement fumé. Très surpris, pas de moka, d'élevage envahissant (déjà fondu ?), au contraire un jus assez pûr, finement relevé, beaucoup de profondeur... Et encore une fois ce millésime 2005 convient beaucoup mieux à l'Hermitage qu'à la Côte Rôtie... Excellent 93 (17)

Vosne Romanée, Domaine Guyon En Orveaux 2005 : Un nez superbe, fin, précis, de framboise mûre, de groseille, note d'épice réglisse, de clou de girofle, pointe fraiche entre fleurie pivoine et ronce, sur un fond fumé classe (sylvia voit une note animale). La bouche est corpulente, droite, fine, précise, c'est juteux, tanins soyeux amples, c'est tonique et frais, de la profondeur et de la gourmandise, sur la framboise, la groseille, note girofle, et fleurie, mais aussi ronce sur un fond réglisse et fumé. La finale est fraiche, précise, super équilibre, tonique et belle persistance de framboise mûr, de clou de girofle, d'épice réglisse, toujours cette pointe fleurie, et un fond délicatement fumé, très classe. Excellent 94-95 (17,5-18). Un vin qui tient ces promesses, Vosne comme je l'aime et comme je me le représente !

Montlouis, Chidaine Clos du Breuil 2009 :  Un nez riche de pomme et coing compoté, note de miel, d'aubépine, pointe de cire, de chèvrefeuille sur un fond amande et craie. La bouche est ronde, au touché presque gras, assis sur une solide structure droite, avec de la tension, sur la pomme compoté, le coing, note miel et chèvrefeuille, fond de roche crayeux et amande. La finale est ronde mais structurée, et belle persistance de pomme et coing, note miel puis aubépine fond de cire, de roche, de craie. Moi j'aime beaucoup, c'est riche, certes, bien mûre, mais c'est équilibré ! TB-Excellent 91 (16,5)

Vosne Romanée, Domaine Clerget Les Violettes 2005 : Un nez discret de fruit rouge, cerise, framboise, note de sureau, pointe de ronce, de fleur, fond noyau de cerise léger cacao. La bouche est corpulente, structure droite, profonde, de la fraicheur, tanins ronds, pas très dense mais bien tonique, sur la cerise, la framboise, note noyau de cerise, sureau, fond léger cacao. La finale est fraiche, tonique, dynamique, persistance honnête de fruit rouge, cerise, framboise, note ronce puis fleurie, fond léger cacao. TB 89 (15,5)

Amicalement, Matthieu