Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 8 août 2015

Préparation des vacances

Bonjour à tous,

C'est la dernière ligne droite avant les vacances, il faut se mettre en condition (de dégustation bien sûr). Revisiter les classiques, se remémorer les typicités régionales...;-)

Marsannay, Domaine Bart Champs Salomon 2009 : Un nez séduisant de fruit noir mûr, note épice réglissée, pointe ronce, fond fumé et chocolat. La bouche est ample, corpulente, tanin soyeux bien enrobants, mûrs, mais cela reste tonique, car dense et structurée, sur le cassis mûr, myrtille, note réglisse, fond fumé cacao,. La finale sur la structure est charpentée, très belle densité, belle persistance de fruit noir mûr, myrtille, cassis, note épice réglisse et fond fumé et cacao. Comme d'hab, j'adore, tout ce que j'aime dans le pinot sur ce millésime top. Excellent 91 (16,5)

Saint-Estephe, Chateau les Ormes de Pez 2000 : Nez de cassis, note lactée fraise puis bois précieux, cèdre, fond toasté. La bouche est charpentée, droite, tanins ronds, c'est plutôt bien construit pour un 2000, pas de confit, sur le cassis, note épice, pointe encre, graphite et fond fumé toasté. La finale  est structurée, un peu carré, puissante et persistance honnête de cassis, de bois précieux, d'épice et fond toasté fumé. Bien 87 (14,5)

Côte-Rôtie, Domaine Bonnefond 2005 : Un nez animal à l'ouverture avec un peu de cassis, note de viande fraiche et fond léger fumé. La bouche est charpentée, tanins rigides dans une structure assez monobloc, carré, c'est peu gourmand et l'aromatique non plus sur le cassis, avec des notes animal, viande fraiche, puis noyau sur un fond léger fumé. La finale est droite, profonde, certes mais cette structure rigide est trop présente et la persistance est honnête sur le cassis, toujours cette dominante animal, note noyau, et fond fumé cacao. Une 2005 qui fait 2005... Bien+ 87 (15)

Volnay, Domaine Buisson Charles Santenots 2006 : Un nez séduisant, évolué, de moka, de cuir, note de cassis, d'épices, fond cerise kirché. La bouche est corpulente, tanins soyeux, c'est droit mais de l'ampleur, sur la cerise noir, le cassis, belles note moka et cuir, fond épices variés. La finale un peu souple tient sur la structure, un peu carré, certes, mais belle persistance de fruit noir macéré, note épices variés, et surtout vieux cuir classe et fond moka assez gourmand. Excellent 92 (17), ce millésime "souple" va bien à ces Santenots, s'il n'a pas la profondeur habituelle, il y gagne en gourmandise.

Coteaux du Languedoc, Alain Chabanon Esprit de Font Caude 2005 : Un nez discret de cerise, cassis, note noyau de cerise, puis d'épice réglisse, pointe garrigue, fond cacao et fumé. La bouche est charpentée, droite à l'attaque, profonde, tanins soyeux encore en dedans, sur le cassis, la myrtille, note noyau de cerise, puis épice réglisse, pointe fraiche garrigue, herbe sèche, fond cacao. La finale présente une empreinte tanique qui assèche légèrement, de la fraicheur, une puissance maitrisé, persistance intéressante de fruit noir, myrtille, note réglisse, pointe garrigue, fond cacao. TB 89 (15,5) A mon avis a attendre encore afin que les tanins s'épanouissent, un petit potentiel mais globalement je m'attendais à plus. Je trouve la cuvée générique Campredon plus intéressante de par sa gourmandise (bon le millésime 2005 ici, n'aide pas question gourmandise...)

Amicalement, Matthieu