Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 21 juin 2015

Une soirée Italienne assez décevante

Bonjour à tous,

Lors de notre dernière soirée du DEP, le thème Italie ne nous a pas porté chance. Un choix de bouteilles probablement raté ! Les blancs :

Vin 1 : Tore Rosazza 2006 Pinot Grigio : Nez floral pointe abricot , note peche de vigne sur fond amane. Bouche ronde grasse, un peu trop souple à mon gout, sur la peche de vigne, le fruit mûr. La finale est souple, ronde, avec une persistance honnête maus pas très complexe. AB 14,5 (86)

Vin 2 : Santissima : Nez beaucoup plus intéressant séduisant, complexe, sur le fruit blanc, puis fruit sec avec des notes de miel, de sous-bois fond léger pétrole classe. La bouche est ronde à l'attaque puis ça se tend sur le fruit jaune, note miel, frangipane, et ce fond léger pétrole. La finale est fraiche, équilibrée, avec une joli persistance de fruit jaune mûr, note agrume, miel pointe épice puis fruit sec et ce fond pétrole classe. TB-Excellent 92 (16,5+)

Vin 3 : Granato Foradori 2010 : Un nez animal très marqué, typé nature sur le cul de poule, l'écurie... Pas mon style du tout ! Surnage quelques fruits rouges et noirs. La bouche est puissante, marquée d'alcool, à nouveau très typée nature, on pourrait être en France, en Suisse ou au Zimbabwe tellement la méthode de vinif écrase tout... Un peu de fruit, des tanins secs... La finale est à l'unisson, fraiche certes, mais puissante, grossière écrasée par l'aromatique d'écurie... Pas du tout ce que j'aime ! Désolé pour les amateurs nombreux de ce domaine. Je ne note pas.

Vin 4 : Barbaresco, Prunotto Bric Turot 2010 : nez fruit rouge mûr, note épice, orange sanguine, fond léger tabac. La bouche est corpulente aux tanins ronds et fins, c'est jeune, puissant avec de la profondeur, sur la cerise, le fruit rouge, les épices et fond tabac classe. La finale est équilibrée, droite, dans un profil amer, encore jeune avec une belle persistance de fruit rouge, épice, fond tabac blond et fumé. TB-Excellent 89-91 (15,5-16,5)

Vin 5 : Amarone Valpolicella 2007 : Un nez discret mais séduisant de cerise aux notes d'oranges sanguines sur un fon d'épice et léfger cacao. La bouche est ronde, tanins soyeux, pas très dense mais séduisant sur la cerise, le fruit rouge confit, note orange sanguine et fond léger chocolat, sensation de sucré. La finale est fraiche, sur le fruit acidulé, confit, (sucre?), note orange sanguine et épice, fond évoluant vers le vin chaud ! TB 87 (15)

Vin 6 : Toscane, Isole e Olana, Ceparallo 2004 : Nez cassis, note encre, graphite évoluant sur le cuir, fond boisé fumé tabac. La bouche est corpulente, tanins ronds, structure fraiche évoluant acidulée sur le fruit rouge limité confit, note de bonbon anglais, puis épice et fond tabac fumé. la finale est acidulée, fruit limite confit, épice évoluant vanille, toujours ce côté bonbon et fond tabac fumé. Assez gourmand mais limite écœurant. TB 88 (15)

Vin 7 : Brunello Conti Constanti 2001 : Nez classe de cassis mûr, note épice évoluant sur la menthe, l'eucalyptus, fond tabac blond, fumé et léger cuir. La bouche est corpulente, pleine, bien équilibrée avec des tanins soyeux, fins bien enrobant, enfin du vin ;-), sur le fruit rouge mûr, note d'épice, pointe acidulé puis l'eucalyptus sur un fond balsamique évoluant tabac blond, fumé. La finale est fraiche puissante mais délicate, belle persistance de fruit rouge mûr, pointe acidulé, la fraicheur des notes d'eucalyptus, de menthe et le fond classe du tabac blond, fumé, évoluant cuir. Enfin un excellent vin 93 (17).

Vin 9 : Un nez classe, plus classique bordelais, cassis, pointe poivron grillé, de l'encre sur un fond fumé. La bouche est charpentée, profonde, style plutôt austère mais bien équilibrée par des tanins soyeux, sur le fruit rouge, note de poivron grillés, puis épice type boite à cigare, d'encre, fond tabac blond. La finale est équilibrée ample puis droite avec de la profondeur et une belle persistance de fruit rouge et noir, note poivron grillé et fond tabac puis cuir classe. Excellent 92 (16,5+). Et c'est bien un bordelais que ce Saint Emilion Grand Pontet 1995.

Amicalement, Matthieu