Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 9 mai 2015

Ma soeur et sa famille débarquent, sortie de bijoux

Bonjour à tous,

Après son séjour en Australie et avant son retour au Canada, ma sœur revient se ressourcer en France pour 2 mois. L'occasion de faire découvrir à mes neveux et nièces les spécialités culinaires familiales et sortir quelques jolies quilles du terroir ! Sans ordre particulier si ce n'est une série de millésime en 5.

Meursault, Domaine Buisson Charles Les Cras 2005 : Un nez entre 2 eaux, poire avec un coté macérée, note amande, un côté "ambré" sésame, puis aubépine, et en fond un léger beurre et brioche puis craie. La bouche est ronde, ample, matière suave, sur la poire, note sésame marqué, d'amande, d'aubépine, fond de craie, finale ronde belle structure, c'est équilibré de bout en bout. Une persistance intéressante sur la poire, note sésame, fond léger fumé brioche. Loin du gras beurrée boisé, la rondeur est bien compensé par la structure et le côté sésame assez classe étonne et rend ce vin assez original. TB+ 91 16,5 (les notes pralins d'origine ont évolué vers le sésame).

Châteauneuf du Pape, Pierre Usseglio 2005 : Un nez séduisant, expressif, de prune, pointe pruneaux, note cerise mure gourmande léger kirch, fond chocolat cacao marqué. La bouche est corpulente, large, aux tanins soyeux mais un peu lâches, sapide sur la prune, pointe pruneaux, note légère d'épice, de cerise, léger kirch, fond cacao chocolat. La finale sur la structure est bien faite, persistance intéressante de prune, note cerise kirchée puis poivre, fond chocolat cacao. C'est bon, ça se boit tout seul, pas de lassitude, de too much, pas de sensation sucrée, de l'équilibre, pas très complexe mais très agréable a table (sur steak tartare, parfait). TB 90 (16)

Volnay, Voillot Fremiets 2005 : Un nez friand de framboise, de groseille, note sureau puis épice, pointe ronce fraiche, fond léger moka et début de champignon. La bouche est charnue, large, tanins ronds, structure fraiche tonique, c'est aérien, précis, dans la finesse, pas dans la masse, sapide sur la framboise, la groseille, note sureau, noyau de cerise, puis ronce fraiche, fond léger moka. La finale est fraiche, tonique, aérienne mais belle densité et longue persistance de fruit rouge, note sureau, cassis, noyau ou grain de cassis, ronce et fond moka léger. Excellent 92 (17) en a encore sous la pédale, ça tient ses promesses !

Cote Rotie, Guigal Brune Blonde 2005 : Un nez qui commence a évoluer, sur le cassis, note cuir, bacon grillé, pointe encre, puis poivre, fond réglisse, cacao et fumé. La bouche est corpulente, tanins ronds, c'est droit, tendue, petite rigidité tanique des 2005 (plus que sur Terre Sombre Cuilleron 2005 bu il y a quelques semaines), de la profondeur, sur le cassis, pointe bourgeon de cassis, note d'encre, de cuir, puis poivre, fond cacao et fumé. La finale est fraiche, fine, précise sur le cassis, note poivre plus marqué et persistance intéressante sur fond de cuir, d'encre, puis cacao et fumé. TB-Ex 91+ 16,5+ car je pense qu'il y a du potentiel d'amélioration encore !

Margaux, Chateau Bel Air Marquis d'Aligre 1975 : Un nez complexe, superbe, de cuir, de boite a cigare, de fumé, note de cassis mûr, pointe épice puis champignon cèpe, fond graphite, encre. La bouche est charpentée, droite, profonde, tanins soyeux adoucissant la rigidité de structure, sur le cassis pointe acidulé, puis le cuir, le champignon cèpe, note boite a cigare, épice, fond encre graphite. La finale est fraiche, belle persistance de cassis, cuir, boite à cigare, cèpe fond encre graphite. Un vin qui reste typé austère, profond, mais très élégant, précis, frais avec un nez envoutant. Excellent 93 17,5

Amicalement, Matthieu