Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 2 mai 2015

Des diners aux blancs avec les premières chaleurs

Bonjour à tous,

Quelques diners plutôt poisson et salade dans ces premiers jours de chaleur et donc quelques blancs.

Meursault, Domaine Buisson Charles VV 2011 : Un nez séduisant, pure, précis, de poire, fruit blanc, note florale aubépine, chèvrefeuille, fond amande, fruit sec pointe tarte citron meringuée. La bouche est ronde, au beau toucher suave, construite sur une trame fraiche, sapide sur le fruit blanc, poire marquée, c'est délicat, mûre, note aubépine amande, puis chèvrefeuille citron, fond léger sésame classe, et tarte citron. La finale est fraiche, équilibrée par la matière suave, pure, sur la poire mûre, le fruit blanc et les notes aubépine, amande puis chèvrefeuille, toujours ce fond un peu plus corsé ou l'aubépine se fait amande grillé, sésame et le chevrefeuille s'épaissit et devient tarte citron meringuée. Pas d'une très grande complexite certes mais très pure, mûre, précis et gourmand, Merci Patrick.  90+ 16+

Vouvray, Chidaine Les Argiles 2009 : Un nez gourmand de fruit blanc et jaune, coing rôti, note florale,  pointe miel, fond de roche profond. La bouche est ronde à l'attaque, large, ample mais de la structure, matière suave au toucher taffetas, sur la poire, puis le coing, pointe miel, note florale chevrefeuille, fond de roche, calcaire. La finale est ronde, ample, qui tient sur la structure, de la gourmandise (petite sensation sucrée), belle persistance fruit blanc, coing, pointe miel, note chèvrefeuille et fond de roche, terre. C'est très bon, délicieusement gourmand sur cette bouteille, pas le vouvray tendue et sec mais la version pleine et mûre, offrant la belle constitution de ces grands terroirs en année bien mûre. Excellent 91 (16,5) sur cette bouteille (sur 4, 2 se sont gouttés ainsi, 2 étaient aux aromes plus "oxydés"/confits)

Sancerre, Vincent Pinard Harmonie 2012 : Un nez encore discret, fin, élégant, de citron mûr, chèvrefeuille, note de buis d'acacia classe, fond de terre, de roche, de cailloux. La bouche présente une matière ronde et suave, qui enrobe la tension, la fraicheur, de la profondeur, de la gnaque, puis de la maturité qui apporte la douceur sur l'agrume, pamplemousse, citron, note buis, acacia, fraiche, fond de roche, cailloux, c'est encore brut mais très prometteur. La finale est ronde ample puis belle tension, fraicheur, tonique, de la puissance encore brut qui demande du temps pour gagner en finesse et précision, très belle persistance de citron, note mûr classe de buis d'acacia, fond de roche. Très joli, gros potentiel, Excellent 91-93 (16,5-17,5).

Sancerre, Vincent Pinard Clémence 2013 : Un nez séduisant, classe, de fruit jaune, pointe ananas, note classe buis, acacia, ronce, fond de roche, cailloux. La bouche est ronde, de la tension bien enrobée d'une matière suave, petite sensation de gras gourmand, sur le fruit jaune, le citron, pointe ananas, note buis, acacaia fond de roche plus crayeux qu'au nez. La finale est tendue mais bien adoucie par une empreinte presque moelleuse, belle persistance de fruit jaune, de citron, note buis et acacia parfaitement intégré, fond de craie, de roche. Excellent 91 (16,5).

Amicalement, Matthieu