Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 15 mars 2015

Au ski, après l'effort, le réconfort

Bonjour à tous,

Semaine de vacance à Colmar chez NiCo&Marie avec quelques journées de ski pour les parents et une flopée de flocons, étoiles et pioupious pour les plus petits !

Après tant d'effort le jour, quelques remontants top qualité le soir, même si encore une fois une rhinite m' empeché  !

Nuits Saint-Georges, Chicotot Vaucrains 2000 : Un beau nez complexe évolué de fruit noir et rouge mûr, note épicé, fleurie, pointe de ronce sous-bois rafle, fond moka léger kirch. La bouche est charpentée, savoureuse, tanins soyeux, de la fraicheur sur le cassis, les épices, la ronce, rafle, sous-bois et fond de cuir et moka. La finale est presque fraiche tonique, belle persistance de fruit noir mûr, pointe kirch, note épice, fond cuir et moka. Très joli vin à point. Excellent 93 (17)

Saint-Emilion, Château pavie Macquin 2006 : Un nez cassis mûr, note lacté, pointe crayeuse fond léger torréfié et cacao. La bouche est robuste, ample, généreuse, tanins soyeux, denses, beaucoup d'intensité mais léger poudrant en finale, sur le cassis mûr, note épice, puis fruit rouge, fond moka encore marqué. La finale est fraiche, tonique, empreinte tanique léger poudrant, mais belle persistance de fruit mûr, note lacté puis épice, fond moka. Excellent 93 (17)


Côte du Jura, Domaine Ganevat Chamois du Paradis 2012 : un nez de chardonay avec une réduction grillé qui masque un peu tout à l'ouverture puis du fruit blanc note amande pointe animale pas très élégante, fond grillé. la bouche est ronde, c'est tendue, matière un peu en retrait sur le fruit jaune, note grillé et cette pointe animale, un ensemble qui manque de "pureté" a mon gout. La finale est fraiche persistance courte sur le fruit jaune, note grillé "réduit" et pointe animale. Une surprise et une déception à la découverte de la bouteille. Bien 86 (14)

Volnay, Buisson Charles Santenots 2005 : Un nez expressif de cerise burlat mûr, presque juteuse, puissant, note épice, pointe ronce, fond léger fumé. La bouche est charpentée, puissante, tanins denses mais fins, c'es droit, profond, tonique, sur la cerise noire mûre, pointe acidulée, note épice puis craie, fond léger fumé. La finale est fraiche, tonique, droite puis puissante avec une longue persistance de fruit noir et rouge mûr, note épice poivre, pointe ronce, fond léger fumé. y'en a encore beaucoup sous le capot !

Quelques très jolies bouteilles mais sans prise de notes : Riesling Pfersigberg Ginglinger 2012, Volnay Voillot Champans 2011...

Enfin, beau diner avec Maurice Barthelmé du domaine Albert Mann.
Cote Rotie, Chateau d'Ampuis 2005 : Un nez de cassis mûr, note orange sanguine, cerise pointe kirchée, fumé boisé, fond moka. La bouche est charpentée, large, tanins soyeux, dense, de l'énergie fraicheur, légere rigidité en fond de bouche, sur le cassis, pointe acidulée, sur le cassis mûr, note poivre et fond boisé moka fumé classe. La finale est fraiche, léger poudrant au niveau de l'empreinte, persistance honnête sur l'orange sanguine, les épices poivre et le fond moka classe.

Margaux, Chateau Cantenac Brown 1983 : Un nez évolué, classique de cuir, encre de chine, note sous-bois, champignon, fond fumé tabac blond. La bouche est charpentée aux tanins fondus, soyeux, large, ample, un coté souple, sur le cassis, note sous-bois champignon pointe encre, fond tabac blond fumé cuir. La finale est souple, ronde, sur le fruit macéré, champignon, sous-bois, cuir et fond tabac blond et fumé. A boire, un peu souple mais très bon... Excellent 92 (17)

Et de très beaux vins apportés par Dany et Stéphane Wasser


Un très beau Chablis Clos de Fevre 2006, très classe élégant, plein et mûr. Une Goutte d'Or de Bouchard 2005 surprenante car une interprétation de terroir très différente des classiques que je connais (Buisson Charles, Mikulski...) Ici c'est très tendue, droit, profond, pas de gras... J'étais sur un sancerre 2010... Le Vosne Beaumont de Clavelier 2002 est superbe aussi, concentré, tanins soyeux caressants à la Vosne avec des notes fleuries pivoine, de groseille mûr et des notes d'évolutions sous-bois, champignon. Excellent 94.


Ensuite série de beaux Châteauneuf du pape, dont ce Pegau 98, magnifique de finesse, de pureté, de complexite Excellent+ 95 (18) et cette très jolie cuvée du papet du Clos Mont Olivet 2009 qui garde beaucoup d'équilibre.


Enfin, sous forme d'hommage, ce Riesling VT cuvée Théo Faller Domaine Weinbach 1988, superbe d'équilibre, d'intensité, de complexité. Exceptionnel 96 (18,5)

Amicalement, Matthieu