Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 7 février 2015

Des blancs, des rouges, des canons quoi !

Bonjour à tous,

Quelques bouteilles dégustées ces dernières semaines, à commencer par les vins de Michel tout juste réceptionnés.

Gewurztraminer, Ginglinger Pfersigberg 2012 : Un nez expressif, charmeur, gardant la finesse, sur le litchi, l'agrume mandarine, note fruit passion, pointe florale, fond de roche et tourbé. La bouche est ronde bien sûr, ample, mais avec une belle vivacité, pas lourde, gardant de la finesse, pointe acidulée, sur le fruit de la passion, note litchi, mandarine, fond de roche silex et tourbé. La finale est ronde sur une matière fine et précise avec de la fraicheur, pointe acidulée et très belle persistance de fruit de la passion, note de litchi, de mandarine et fond roche et tourbé. Excellent 93-95 (17) et je trouve le prix Decanter tout à fait mérité.

Riesling, Ginglinger Pfersigberg 2013 : Un nez pure, séduisant classe d'agrume, mandarine, de mirabelle, note légère de miel, fleur d'oranger, fond cire d'abeille. La bouche est ronde, belle matière soyeuse, aérienne qui enrobe une franche acidité, ça goutte sec, sur la mandarine, la fleur d'oranger, note cire d'abeille, fond de roche, de pierre. La finale est fraiche, tendue, un peu d'épaule, belle persistance d'agrume mandarine, pointe fleur d'oranger, fond de roche, tellurique, calcaire. Excellent 93-95 (17,5)

Nuits Saint-Georges, Chicotot Charmottes 2012 : Un nez discret, friand, fruit rouge et noir, note de ronce, de noyau cerise, pointe florale élégante, fond léger fumé. La bouche est corpulente, beaux tanins soyeux fins et précis, de la fraicheur, c'est large, sur le fruit rouge, note noyau et ronce, fond léger fumé. La finale est fraiche, tonique, belle empreinte tanique soyeuse, sur le fruit rouge, note sureau puis noyau, fond de ronce et léger fumé. A attendre sereinement pour profiter d'un vin élégant et charmeur. TB 88-90 (15,5)

Gevrey-Chambertin Rossignol Trapet 2005 : Un joli nez séduisant, de fruit rouge mûr, note d'épice réglisse, de ronce, fond léger fumé délicat. La bouche est corpulente, tanins soyeux, belle densité, c'est frais, plutôt fin pour un Gevrey, précis et assez délicat, sur le fruit noir et rouge mûr, note de ronce de réglisse, fond fumé. La finale est fraiche tonique, c'est juteux, de la puissance, on est bien à Gevrey sur cette finale, sur le fruit rouge mûr, puis le sureau, la ronce, note de réglisse et très léger fumé. TB+ 90 (16)

Châteauneuf du Pape, Domaine de la Mordorée Reine des Bois 2004 : Un nez expressif, élégant, de prune et son noyau, note garrigue herbe sèche, pointe épice, fond cacao. La bouche est charpentée, droite, tanin un peu sec et poudrant, une tension surprenante, mais belle sapidité sur la prune, le noyau de cerise, pointe garrigue et épice, fond cacao. La finale est fraiche, empreinte taniques un peu seche et poudrante mais belle persistance de prune, de noyau, note herbe sèche, garrigue, fond cacao TB-Excellent 91 (16,5)

Volnay, Rebourgeon Mure Caillerets 2006 : Un nez évolué, superbe, gourmand, de fruit noir mûr, presque confituré, myrtille en gelée, pointe acidulée de fruit rouge, note de sous bois, de champignon, fond moka typique. La bouche est charpentée, dense, tanins soyeux, ample, plein, large, de la puissance, de la fraicheur aussi, ce qui rend l'ensemble tonique, sur le fruit noir, myrtille mur, note acidulée fruit rouge, note champignon sous bois et fond léger moka, très harmonieux. La finale qui garde de la fraicheur, propose une belle persistance de fruit noir et rouge mûr, pointe acidulée qui donne la gourmandise, note champignon, cèpe, sous bois et fond léger moka. Excellent 94 (17,5) voir plus, comme d'hab, grand terroir, excellent vigneron, très belle bouteille mais chut.

Amicalement, Matthieu