Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 21 décembre 2014

En attendant les CR s'accumulent...

Bonjour à tous,

Tandis que mes notes de WE bourguignon s'entassent sur mon bureau à force de repousser le moment d'écrire, les bouteilles, elles, continuent d'être dégustées, alors gros retard de CR... Bues depuis presque un mois !

Riesling Sommerberg L'Oriel 2007 :  Un nez fin, classe, séduisant, d'agrume mûr, note pétrole terpénique fine, mais aussi florale, fond écorce d'orange, cire d'abeille, silex. La bouche est ronde, ample, large, grasse, de la matière avec un fond de fraicheur, très sapide, sur l'agrume mûr, note classe de pétrole, terpénique, fond cire d'abeille, silex, avec une sensation, sucré (7-10 gr ?). La finale est ronde, pointe fraicheur qui équilibre, une petit côté sucré gourmand et très belle persistance d'agrume, pamplemousse mûr, pointe confit (sucre) et fond pétrole cire d'abeille, terpénique classe. Excellent 92 (16,5) et une des meilleures bues à ce jour.

Pessac-Léognan, Château Malartic Lagrivière 2010 : Un nez séduisant, expressif, fin, de cassis, puis fruit rouge mûr, framboise, note fraiche bourgeon de cassis qui donne profondeur puis un coté léger lacté, pointe vanille, fond fumé classe. La bouche est charpentée, large, bâtie sur une belle structure fraiche, profond mais aussi fin grâce à des tanins soyeux, précis, denses mais délicat encore un poil astringent, sur le cassis puis fruit rouge mûr, framboise, note léger lacté et vanille, puis bourgeon de cassis, fond fumé. La finale est fraiche, tonique, fine, dense  avec une belle persistance de fruit noir puis rouge, de la gourmandise, note lacté vanille léger, toujours cette pointe bourgeon de cassis fraiche mais mûr, et fond fumé tabac classe. A attendre très sereinement, ce sera un très beau vin ! Excellent+ 94-96 (17,5-18,5)

Châteauneuf du Pape Beaucastel 2011 :  Un nez séduisant, expressif, fin, de prune, de figue mûr, note garrigue, fond cacao, pas de note alcool, pas too much=élégance. La bouche est ample, tanins soyeux, belle densité, c'est large, plein, gourmand sur la prune, la figue mûr, note garrigue qui apporte la fraicheur et un fond cacao, une belle intensité. La finale est puissante, pointe fraicheur, un équilibre agréable pour un C9P, belle persistance de prune, figue, note garrigue et fond cacao, pas très complexe et/ou profond mais très bien équilibrée, intense et séduisant. Un beau C9P comme j'aime 92-94 (16,5-17,5).

Meursault Poruzots Mikulski 2008 : Un nez expressif, classe, de fruit jaune, et blanc, puis amande grillée, pointe sésame, note crayeuse marquée, fond fumé. La bouche est large, ample, beau gras bien soutenu par la fraicheur, puis ça se tend sur le fruit blanc, note crayeuse marquée, puis aubépine, note amande grillée, fond beurrée grillée fumé. La finale est fraiche, tonique, fine, de l'équilibre et belle persistance sur le fruit jaune, le pain grillé, l'aubépine, l'amade, note de craie et fond beurrée fumé. Excellent 92 (16,5+)

Sancerre Boulay 2013 : Un nez sur la pomme granny, note ananas, un cote acidulé, pointe silex craie, peu de buis, d'acacia, un petit coté champignon voir salpêtre, presque animal. La bouche est ample a l'attaque, sur une structure tendue qui apparaît au fil de la dégustation, sur la pomme granny, l'ananas confit, note crayeuse, pointe végétale enfin acacia, fond un peu salpêtre. La finale est fraiche bien enrobée par la matière mûre, un côté acidulée, persistance honnête de fruit blanc, note ananas, fond craie puis acacia. Pas le meilleur millésime de Boulay, Bien (87) 15.

Nuits Saint Georges Rion Vignes Rondes 2010 : Un nez séduisant de fruit noir mûr, pointe sureau, note ronce fraiche, mais c'est mûr, puis épice, réglisse, girofle et fond fumé classe. La bouche est corpulente, large, tanins soyeux mais peu denses, de la fraicheur, de la gourmandise, fruit noir mûr, note sureau, de ronce puis épice girofle, fond fumé classe. La finale est fraiche, tonique, pleine, belle persistance gourmande sur le fruit noir léger confit, le sureau, note ronce, puis épice réglisse, girofle et fond fumé. Excellent 91-93 (16,5-17)

Vosne Romanée Les Beaumonts Rion 2005 : Un nez séduisant de fruit rouge et noir, notes marquée végétal ronce (rafle ?), pointe épice girofle, fond fumé classe. La bouche est corpulente aux tanins soyeux, pas très dense mais un équilibre intéressant sur la fraicheur, tonique, sur le fruit rouge, puis la ronce, rafle, pointe amer, note girofle et fond fumé. La finale est fraiche, tonique presque trop pour un 2005, sur le fruit rouge et noir, groseille, sureau, note végétale ronce rafle, pointe épice et fond fumé. Excellent 91 sur cette bouteille (90-92 ou 16-17) mais un peu déçu au vu du terroir et du millésime.

Gigondas Domaine Grand Romane 2004 : Un nez puissant de fruit noir, de prune, note de cuir un peu entêtante, d'encre, pointe épice et cerise kirchée, fond cacao. La bouche est charpentée aux tanins un peu virils et accrocheurs, structure droite, sur le fruit noir, le cuir, pointe encre et fond cacao. La finale est fraiche, un peu rugueuse dans son empreinte, sur la prune, le fruit noir, pointe kirchée épice et fond de cuir, d'encre. B+ 87 (15)

Cote Rôtie Guigal Brune&Blonde 2005 : Un nez qui commence à évolué, sur le cassis, puis des notes marquées cuir, encre, fond tabac, fumé. La bouche est ronde a l'attaque, charpentée, tanins soyeux de belle densité, pas trop rigide mais on sent le millésime, sur le cassis mûr, note encre, cuir, fond bacon. La finale est ronde, pointe fraicheur tonique, belle persistance de cassis mur, pointe acidulé gourmande, note de cuir, fond bacon grillé TB-Excellent(90-92) 16,5

Voilà au moins rattrapé 3 semaines, ce qui a été bu jusqu'à début décembre !

Amicalement, Matthieu