Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 1 juin 2014

En mai, fait ce qu'il te plait

Bonjour,

Avec tous ces jours fériés du mois de mai, l'occasion fut belle d'ouvrir quelques jolis crus :

Chassagne Montrachet La Romanée Morey Coffinet 2008 : A l'ouverture, un nez opulent de fruit jaune mûr, de poire, note amandes grillées, fond encore marqué d'un boisé grillé toasté presque écoerant, plus harmonieux à 24H, plus classe. La bouche est large à l'attaque, ample, matière soyeuse qui enrobe une grande fraicheur, c'est tonique, sur le fruit blanc et jaune, la poire, note noisette, amandes grillées, pointe floral aubépine, fond toasté grillé puis fumé qui s'assagit à 24H. La finale est délicate, c'est aérien, frais avec une juste tension de poire, fruit jaune, note amande grillées, pointe craie, aubépine fond élevage grillé toasté et fumé. Le premier jour c'est assez baroque, le lendemain l'ensemble s'est affiné pour faire un excellent vin. Excellent 91-93 (16,5)

Madiran, Château Montus 2005 : Un nez discret mais dans un style capiteux, de cassis mûr,  note fraiche bourgeon de cassis, fond boisé vanillé gourmand. La bouche est robuste, grosse matière dense mais tanins soyeux, encore une pointe astringence, de la fraicheur, de l'énergie, sur le cassis mur, les note fraiche bourgeon de cassis puis boisé épice avec de la vanille, joli gourmandise. La finale est fraiche, tonique, sur le cassis mûr et son bourgeon, une persistance épice vanille, puis frais presque menthol et fond moka dans un ensemble séduisant. TB 89 (15,5)

Gevrey Chambertin, Clos Prieur Rossignol Trapet 2005 : Un nez très séduisant, classe, fruit rouge mûr, framboise, gelée de groseille, note gourmande de sureau, de réglisse, pointe fraiche de ronce qui pinote, fond léger fumé, liqueur de cassis. La bouche est ample à l'attaque, corpulente, aux tanins soyeux, dans une structure fraiche, vive, l'énergie des 2005, intense sur le fruit rouge mûr, framboise, groseille, note fraiche de ronce, pointe bourgeon cassis, puis réglisse, fond fumé léger. La finale est fraiche, tonique, gourmande et belle persistance de fruit rouge mûr, de ronce, de réglisse, fond fumé. Superbe ! et le pinot c'est trop bon ! Excellent 93-95 (17). Bu en parallèle du vin suivant :

Côte Rôtie, Domaine Jamet 2007 : Un nez typique de cassis, poivre, note violette marquée, fond bacon grillé. La bouche est ronde, ample, charpentée, tanins soyeux, précis, de l'équilibre, c'est superbe car il y a de la fraicheur, sur le cassis, le poivre, la violette, fond bacon grillé. La finale est tout en équilibre, entre densité, moelleux et fraicheur, belle persistance de cassis, poivre, violette, fond bacon grillé. Très beau parfaitement équilibré, pas de confit, de la fraicheur...Superbe aussi mais moins d'émotions en ce qui me concerne ! Excellent 93 (17)

Autre paire du même type lors d'un barbecue :

Chambolle Musigny Amiot Servelle 2011 : Un nez expressif de confiserie, cerise mûre, fruit rouge, note grenadine, liqueur de cassis, fond fumé classe. La bouche est corpulente, large, délicate tanins soyeux, amples pas très dense mais bien équilibré entre fraicheur et rondeur, un style très friand, sur le fruit rouge mûr, framboise, cerise, note confiserie, pointe ronce fond moka léger. La finale est fraiche, tonqiue, pointe amer qui équilibre le côté confiserie, fruit rouge, pointe acidulée et fond moka fumé léger. Ces 2011 de Christian sont une vrai friandise ! Excellent 91 (16,5)

Côte-Rôtie, Domaine Bonnefond 2005 : Un nez discret mais séduisant, profond, de cassis, note violette, épice réglisse, pointe encre, fond fumé moka. La bouche est charpentée, profonde, de la fraicheur bien enrobée de tanins soyeux, encore un peu en retenue, sur le cassis, le sureau, la mûre, note réglisse pointe violette fond moka fumé. La finale est fraiche, tonique, séduisante, cassis, note violette fruit rouge, pointe acidulé, réglisse et fond moka fumé. Beau vin, profond mais plus austère, plus "intellectuel" que le Chambolle. TB 90 (16).

Amicalement, Matthieu