Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 17 mai 2014

Des retards de CRs

Bonjour à tous,

Quelques bouteilles dégustées ces derniers temps que je n'ai pas pu commenter.

Volnay Santenots Buisson Charles 2007 : Un nez de fruit rouge, léger confit, cerise, pointe kirch, note champignon, cèpe, fond fumé mais aussi cèdre, et cuir. La bouche est corpulente, aux tanins soyeux, large, sapide sur le fruit rouge léger confit, cerise kirchée, note champignon, cèpe confit, fond léger fumé, cuir. La finale est fraiche, belle dynamique, fruit rouge léger confit, sureau, puis champignon, sous bois, fond tellurique, un côté sol et sauvage domestiqué, léger fumé, cèdre. Un joli vin, pas d'une grande intensité, ni densité, comme un léger voile qui masque la netteté, dans la conformité de ce que peut donner le millésime. Excellent 91 (16,5)

Chassagne-Montrachet, Houillere Langoureau 2008 : Un nez avec une pointe réduc grillé marquée qui s'attenue fortement à 3H, puis poire, fruit blanc nette, note amande, noisette fraiche, pointe chèvrefeuille, fond fumé grillé. La bouche est ample, matière soyeuse avec un côté gras, qui enrobe une structure tendue, fraiche, vive, sapide, limite écœurant (lourd à l'ouverture) sur le fruit blanc mûre, le citron, à 3H, note amande, noisette fraiche, puis chèvrefeuille, fond fumé et grillé (réduc qui disparaît à 3H) puis savon, craie. La finale est fraiche, persistance intéressante de fruit blanc, de citron à 3H, amande grillée, noisette fraiche, fond fumé grillé marqué, qui évolue vers la brioche dorée à 3H. Bien+ 88 (15). Un peu écœurant à l'ouverture, le vin va s'apaiser avec l'ouverture. La version Pierreclos me séduit plus en l'état, plus fine et délicate.

Saint-Emilion, Château Grand Corbin 1975 : Un nez évolué, limite madère sur la cerise, le kirch, le champignon sur fond de cuir et fumé. La bouche est charnue, soyeuse, fondue, tonique sur la cerise, le kirch, pointe madère et fond cuir et fumé. La finale est fraiche, persistance honnête de cerise, de kirch, champignon, fond de cuir et fumé. Joli vin en fin de vie. Bien 87 (15)

Vouvray, Foreau Clos Naudin sec 2010 : Un nez séduisant, expressif, de fruit jaune mûr, coing, note pomme grany, citron, chevrefeuille, fond crayeux et léger miel. La bouche est tendue, puissante, vive, matière ronde encore un peu en dedans, sur le fruit jaune, coing mûr, note chèvrefeuille, citron, pointe miel, fond de craie. La finale est tendue, puissante, belle persistance de fruit jaune mûr, note miel, citron sur fond de craie et pomme au four. Un bien joli vin, un chenin sec comme j'aime ! TB+ 90-92 (16)

Savigny les Beaune, Doudet Naudin VV 2003 : Un nez très séduisant de fruit rouge compoté, macéré, note de champignon, sous-bois, fond frais, évolué quasi menthol pointe moka. La bouche est corpulente, tanins soyeux, ample qui garde de la fraicheur aromatique et tient sur sa structure, sapide, fruit rouge mûr, note sureau, réglisse, fond champignon, sous-bois et ce coté menthol. La finale qui tient la structure, propose une persistance intéressante de fruit rouge macéré, note champignon, encre/cuir, et ce fond menthol frais. Très joli vin, le boisé marqué de jeunesse a totalement disparu ! Beaucoup de plaisir pour un amateur de pinot. Excellent 91 (16,5)

Margaux, Château Bel Air Marquis d'Aligre 1996 : Un nez discret, très élégant, de fruit rouge et noir mûr, liqueur de cassis, note encre/cuir légère, pointe poivron rouge grillé, fond fumé tabac blond. La bouche est charpentée, de la profondeur et de la structure, c'est frais, tanins ronds, encore austère, sur le fruit rouge léger compoté, note liqueur de cassis, puis encre, cuir, fond poivron rouge grillé et fumé tabac. La finale est fraiche, profonde, belle persistance de fruit rouge pointe acidulé séduisante, puis cuir, tabac blond, poivron rouge grillé. Encore un peu fermé mais beaucoup de potentiel s'il s'ouvre, très classique, pas une once de bois ressentie, mais encore austère ! Excellent 91-93+ (16,5)

Amicalement, Matthieu