Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 2 mars 2014

Pour l'anniversaire d'Alex

Bonjour à tous,

Quelques bouteilles aux Vieux Chênes pour l'anniversaire d'Alex.

Pour commencer un très bon champagne millésimé de Drapier dont je n'ai rien noté, c'est bien dommage pour une fois qu'un champagne ressemble à du vin...

Ensuite pour les blancs :

Vin 1 : Nez discret de foin, de poire, note de miel sur un fond crayeux, profond. La bouche est ronde avec beaucoup de matière presque tannique, profil amer, profond, long, sur l'agrume, la pomme, note de craie, d'amande, de miel. La finale est tannique, longue, droite, avec une belle persistance amer sur la pomme blette, l'agrume, la craie et un fond de roche. Très surprenant, très sudiste dans l'esprit et très bon ! Excellent 90-92 (16,5). Surprise classique de Serge que ce vin de Santorin, Assyrtico de Mylos VV 2011 qui, définitivement dans les vins grecs, marquent un style qui me plait beaucoup !

Vin 2 : Nez superbe typique de riesling évolué, sur l'agrume, le cédrat confit, note tourbée, fumée, pointe exotique mangue, et un fond terpénique pétrole voir menthe, grande classe. La bouche est ronde avec une matière taffetas, bien droite, sur une fraicheur tonique bien enrobée, beaucoup de délicatesse, de la dentelle sur l'ananas, l'agrume léger confit, note tourbée, fond pétrole léger. La finale est magnifique d'équilibre, et la persistance complexe sur le cédrat, l'agrume confit, le fruit jaune mûr, un coté exotique, sur un fond tourbé et pétrole. Riesling évidemment, j'hésite entre 2000 pour le côté exotique et 2001 pour la structure, c'est typé marno calcaire ou gréso calcaire mais le côté tourbé me laisse quand même un doute quant à un Rangen mais c'est pas l'esprit d'un rangen. Je finis par marno calcaire 2000 pour le côté exotique. Pas si mal, même si je n'ai pas reconnu un vin de Michel dans ce Riesling Eichberg Ginglinger 2001. En tout cas grand vin Excellent 94 (17,5), unanimité à table !

Vin 3 : Un nez séduisant "a la mode" avec du fruit blanc, du chèvrefeuille, des notes marquées (trop) de grillées (typé réduc), de noisette sur un fond de beurre, mais surtout amande grillée, toasté. La bouche est droite, tendue, puis matière ample soyeuse au départ mais mordante, on sent le travail d'enrobage qui adoucit la fraicheur, c'est tonique sur le fruit blanc, le citron, cédrat, note chèvrefeuille, acacia, note grillé/reduc allumette plus discret qu'au nez. La finale est fraiche, tonique, belle persistance de citron, cédrat, note de beurre, de brioche grillé, fond grillé toasté. Typique citron, acidité dite minéralité, réduc/grillé + bois pour enrober une maturité un peu juste. C'est bon mais un peu écœurant que ce Bourgogne Gambal cuvée Prestige 2008. TB 90 (16)

Vin 4 : Nez de cassis, note florale mais aussi carroube, ronce sur un fond fumé. la bouche est corpulente, tanins ronds, pas très dense, structure droite, maturité juste, sur le cassis, le carroube, la ronde et fond fumé. la finale est fraiche persistance honnête de fruit noir, réglisse, carroube et fond fumé. ça fait très Cote de Nuits et je le situe à Nuits sur 2005, à cause de la tonicité. Un joli vin que ce Cote de Nuits, Jayer-Gilles 2006 TB 87 (15)

Vin 5 : Un nez de fruit noir mûr, note d'épice gourmande, ronce, pointe réduc typé choux, et fond fumé. La bouche est corpulente avec de beaux tanins soyeux sur le cassis, le fumé, note ronce et réglisse. La finale est fraiche dans un profil acidulé sur le cassis, la réglisse et un fond fumé. Je suis à nouveau en côte de Nuits, plutôt vers Morey avec un millésime type 2006 ou 2007. TB 90 (16) pour ce Chambolle Musigny Castagnier 2007.

Vin 6 : Un nez de fruit rouge mûr, note patchouli, d'alcool kirch marqué, épice sur un fond typé grenache cacao chocolat, un style Reynaud. La bouche est corpulente avec des tanins soyeux, amples, tapissant bien la bouche, c'est puissant, alcooleux, ça confirme le style Reynaud, sur la prune, le fruit rouge, les épices, note alcool kirch, fond cacao. La finale est puissante, marqué alcool quo chauffe franchement, sur le fruit rouge mûr, les épices, sur un fond chocolat. Pour moi typique Reynaud, genre Pialade et je dirai 2006. Pas ce que je préfère mais un joli vin. Bien 87 (15) pour ce Vacqueyras, Château des Tours 2005.

Vin 7 : Un nez de cassis mûr, note d'encre, pointe animal, fond boisé et bourgeon de cassis. la bouche est corpulente, tanns soyeux, précis, structure tannique fraiche, tonique, c'est dense et plein sur le cassis, les épices pointe animal et fond léger boisé. la finale est fraiche tonique avec persistance intéressante de fruit rouge et noir mûr, épice puis une pointe florale marquée. Au départ j'étais sur un cabernet de Loire mûre mais cette pointe florale et la structure me font changer d'avis et je passe sur une syrah Rhône nord tant cette pointe florale est marqué de violette. Je suis en 2005 sur un beau Crozes ou un Saint Jo. Pas si mal car ce Crozes Hermitage Le Clos de Delas 2005 est un très joli vin. TB 90 (16). Et je ne comprends pas comment en aveugle je n'ai pas reconnu l'élevage à la Delas qui me saute au nez une fois le vin connu !

Vin 8 : Mon apport.  Un nez évolué de cerise kirchée, confite, limite madérisée, note réglisse et fond fumé moka. La bouche est corpulente, ample, tanins soyeux sur la cerise kirchée, note réglisse, sous-bois, cuir, fond fumé moka. Belle finale fraiche, tonique, juteuse sur le fruit macéré, pruneaux, le sous bois, le réglisse et fond fumé. Franchement à la limite, la plus fatigué des 3 bouteilles déjà bues. D'ailleurs tout le londe est dans les années 70-80 sur un Châteauneuf à cause des aromes kirchées, c'est compréhensible car ce Gevrey Chambertin Cazetiers Dupont-Tisserandot 90 n'est pas typique du tout et en bout de course. Bien 87 (15)

NB : j'ai également apporté un Hermitage Emilie des Remizières dont le bouchon est rédhibitoire, dommage car la bouche est très belle !

Bon anniversaire Alex ;-) !

Amicalement , Matthieu