Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 8 mars 2014

Intense mois de février

Bonjour à tous,

Nombreuses bouteilles dégustées ce mois ci. Dont quelques unes de millésime de longue garde car maintenant j'ai accès facilement à toutes mes bouteilles (les 2005 par exemple). Et c'est plaisant.

Coteaux du Languedoc, Domaine Montcalmes 2010 : Un nez séduisant après 3h, sur le fruit rouge mûr, note de poivre, de sureau, pointe confite, fond orange sanguine, épice et léger boisé vanille. La bouche est ample, large, charpentée, puissante avec des tanins fins, précis et soyeux qui apportent de la délicatesse, sur le fruit rouge et noir mûr, note épice, orange sanguine, fond boisé caramel vanille plus marqué qu'au nez. La finale est ample, ronde, gourmande fruit léger confit, épice et fond caramel vanille bien intégré. Comme d'habitude Montcalmes jeune c'est très bon ! Excellent 91 16,5 (déjà un peu moins bon que la précédente, j'avais mis 17 :-)

Haut Medoc, Château d'Agassac 2005 : Un nez pimpant, tonique pure, très marqué fruit, de cassis mûr, de myrtille, note presque chocolat, de graphite, fond léger fumé balsamique. La bouche est tonique, charpentée, intense, avec une matière dense et précise, tanins encore un peu bruts mais soyeux, sur le fruit mûr, note graphite, d'épice, pointe encre, fond cacao et fumé avec un côté balsamique léger. La finale  est fraiche, élancée toujours cette tonicité que je trouve typique du millésime, encore un peu astringente dans son empreinte mais belle persistance de fruit noir, encre, graphite, cacao et pointe balsamique. Un joli Bordelais moderne dans le bon sens. TB+ 90-91 (16+)

Margaux, Château Giscours 2005 :  Un nez de fruit noir et rouge, note léger confit, épice, poivron grillé, fond toasté léger, pas d'une grande complexité et encore renfrogné. La bouche est corpulente, ample mais les tanins sont secs, de l'énergie, de la tension mais encore astringent et rigide, sur le fruit rouge mûr, poivron grillé, fond toasté. La finale est fraiche mais très asséchante, sur le fruit rouge mûr, et fond fumé. Bien 86-88 (14-15) et évidemment étant donné le standing, une déception. La précédente (bu en 2008) était un peu mieux, en tout cas promettait plus. Une grande prière sera faite à Bacchus pour que celle-ci soit une mauvaise bouteille ou le temps fasse son œuvre de magie !

Margaux, Château Brane-Cantenac 2000 : Un nez franc, net, de fruit rouge et noir mûr, note encre, graphite, boite a cigare, fond fumé. La bouche est ample, tanins soyeux, dans une structure bien droite, presque de la fraicheur, sur le fruit rouge et noir mûr, note tabac blond, boite à cigare, épice et fond fumé. La finale est fraiche, belle persistance de fruit noir et rouge mûr, note épice, tabac blond, encre et fond fumé. Un très beau Bordeaux classique que le temps patine avec bonheur vu l'évolution de mes notes (89-91-93). Excellent 93 (17) pour celle-ci.

Côte Rotie Domaine Bonnefond 2005 : Un nez pointe de réduction typé choux qui passe vite, sur le cassis, note poivre et bacon grillé, fond fumé toasté léger moka. La bouche est charpentée, tanins soyeux, pas de rigidité, comme il arrive en 2005, plutôt long et profond, tonique, belle fraicheur dynamique sur le cassis, le poivre, fond toasté. La finale est fraiche, belle persistance gourmande de cassis mur, myrtille, mûre, note poivre, fond léger bacon grillé et moka. Très bien fait, Excellent 91 (16,5). Et a nouveau un vin que le temps patine agréablement.

Chassagne Montrachet Domaine Morey Coffinet 2011 : Un nez opulent de fruit blanc, encore marqué d'un élevage bois classe, fumé et torréfié, note de chèvrefeuilles, d'amande douce, fond beurrée meringuée. La bouche est ronde, ample, belle matière taffetas soutenu par la fraicheur qui donne une trame tonique au vin sur la poire, le fruit blanc, note chèvrefeuille, d'amande grillée sur fond toasté fumé bien intégré et moins marqué qu'au nez. La finale est ronde, ample, gourmande sur le fruit jaune mur, encore un peu marqué de l'élevage classe toasté, fumé, et qui persiste sur des notes chèvrefeuille, d'amande, sur un fond beurrée brioche. TB 90 (16)

Givry, Champs Lalot 1erCru (maintenant) Domaine Masse 2012 : Un nez très expressif, pinotant, de fruit noir, myrtille, note fruit rouges grenadine puis ronce, épice réglisse, fond léger boisé bien intégré fumé et pointe vanille. La bouche est corpulente, ample, large, tanins supers soyeux, enrobant une belle fraicheur tonique sur le fruit noir et rouge mûr, myrtille, groseille, grenadine, note ronce et épice réglisse, fond léger boisé vanillé. La finale est fraiche, tonique, belle persistance de fruit rouge et noir, épice, ronce et fond léger vanille. Très bon comme toujours, TB-Excellent 90-92 (16-17)

Amicalement, Matthieu