Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 22 mars 2014

Au fil de mars, de beaux canons

Bonjour à tous,

Quelques bouteilles dégustées ces dernières semaines que j'ai bien aimé. Normal, vous me direz, elles ont été choisies avec amour il y a quelques années après de nombreuses dégustations. C'est donc normal que mes notes soient souvent bonnes :-)

Marsanay, Domaine Bart Les Grands Vignes 2009 : Un nez avec une pointe de réduction ouverture (2009 oblige), puis fruit noir léger confit, note pruneau, cerise burlat mûr, réglisse Haribo, fond moka, toasté. La bouche est charnue, ample, tanins taffetas, caressants sur le fruit noir mûr, gourmand, la myrtille, la mûre, note fraiche ronce, fond toasté pointe moka. La finale est structurée par la matière et garde une certaine tonicité, par contre une pointe alcool légère se fait sentir, persistance honnête de fruit noir mûr, réglisse et fond toasté. TB 89 (15,5)

Hermitage, Guigal 2009 : Un nez encore marqué de son élevage mais qui présente un super fruit noir mûr, brillant, beaucoup d'éclat, note de poivre, de réglisse, pointe alcool, fond boisé toasté moka classe et légère pointe caramel. La bouche est robuste, ample, large, tanins taffetas, dense, précis, puis de la profondeur sur le cassis mûr, la myrtille, note de poivre, léger bacon grillé, fond boisé moins marqué qu'au nez, toasté moka caramel. La finale est ample, large, puissante, un peu d'alcool, longue persistance de fruit noir cassis myrtille mûr, note poivre, bacon grillé, fond moka caramel. Un profil ample, puissant, plus cote rotie qu'hermitage, je ne suis pas surpris que Parker l'est beaucoup aimé, moi aussi pour cette fois, et ce sera encore mieux si tout ça s'assagi et s'affine tranquillement ! Excellent 92-94 (17-18)

Chambolle-Musigny, Les Amoureuses Amiot Servelle 2006 : Un nez encore discret de grenadine, cerise mûr, note noyau, de ronce, du sureau, fond réglisse, amande douce. La bouche est corpulente, ample, tanins taffetas puis de la fraicheur, c'est précis, délicat, fin mais dense, sur la cerise note grenadine puis sureau, fond amande douce, légère pointe fumé. La finale est ample, délicate, profil amer, belle persistance de fruit rouge, cerise, grenadine, note ronce sureau et fond amande, réglisse, léger fumé. Certes un excellent vin 91-93 (16,5-17,5) mais une petite déception au vu du pédigrée. Par contre, vu le profil, quelques années supplémentaires de maturation sous verre peuvent lui faire grand bien !

Côte-Rôtie, Guigal Brune&Blonde 2010 : Un nez séduisant, typique, de cassis mur, de myrtille, note marquée de violette, de poivre, fond boisé léger bien intégré moka pointe caramel. La bouche est corpulente, ample, tonique aux tanins soyeux, c'est juteux, belle dynamique de fruit noir cassis , de myrtille, note violette et poivre et fond léger boisé moka pointe caramel. La finale est fraiche, tonique, toute en friandise, belle persistance de fruit noir mûr, poivre, très marqué violette et fond boisé moka pointe caramel. Une très belle B&B Excellent 92-94 (17-17,5).

Vosne-Romanée, Les Chaumes Rion 2005 : Un nez séduisant mais discret, de fruit rouge, note ronce, pointe florale fond fumé pas d'une grande complexité mais friand. La bouche est corpulente, large, un peu souple mais belle densité de tanins soyeux, sur le fruit rouge mûr, la ronce, la fleur et fond fumé. La finale qui garde de la fraicheur, offre une persistance honnête de fruit rouge mûr, ronce et fond fumé. Pas d'une grande complexité mais très friand. TB-Excellent 90-92 (16-17)

Meursault, Goutte d'Or Buisson Charles 2005 : Un nez très classe assez discret sur le fruit blanc mûr, poire, presque mirabelle, note aubépine, amande grillée, très légère pointe réduc grillée, le chevrefeille, fond léger beurrée, crème pâtissière, amande, paris brest. La bouche est ample, au toucher délicat, légèrement gras, belle matière précise, taffetas, sur la poire, le fruit blanc mûr, note fleurie,  aubépine, crème d'amande, mais aussi craie, pierre chaude,  puis arrive le chèvrefeuille et un fond beurrée, toasté léger, belle complexité, qui évolue vers le menthol. La finale est ronde, ample, avec une touche aguichante dans un profil très classe, pure, puis profonde, long, persistant sur le fruit blanc mûr, le chèvrefeuille, l'aubépine, très fin et élégant sur un fond léger beurrée et toasté. Excellent+ 94-96 (17,5-18,5). Un grand Meursault pure, plein, dense, profond. Même si j'adore Bouche chères, ça fait 2 fois que les gouttes d'or de Patrick m'assois !

Volnay, Fremiets Joseph Voillot 2008 : Un nez expressif, pointu, pétant de fruit rouge, framboise, groseille, note groseille a maquereau, ronce, amande douce, fond léger fumé. La bouche est charnue, tendue dès l'attaque dans un profil type un peu amer, aux tanins soyeux, belle sapidité sur le fruit rouge, grenade, groseille, pointe amer, note ronce, groseille à maquereau, fond fumé. La finale est fraiche, presque vive, bien enrobée dans son empreinte, mais quand même tendue et fraiche, belle persistance de fruit rouge, pointe épice et fond léger fumé. Certes pas un grand vin car une densité et maturité de matière un peu juste mais pas un sentiment acide trop prononcé car la matière enrobe cette fraicheur, Un pinot franc et net sur le fruit avec une jolie complexité et un plaisir certain surtout pour ceux qui aiment les vins frais et tendue ;-) ! TB 89 (15,5-16) et pour moi 16 car j'aime bien les vins tendus surtout quand c'est Jean-Pierre qui les fait :-)

Amicalement, Matthieu