Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 8 février 2014

Village vs 1er Cru : c'est pas toujours écrit !

Bonjour à tous,

Exercice intéressant le WE dernier avec une dégustation de 2 crus de Vosne Romanée du même millésime. Un village et un premier cru d'un terroir renommé Les Suchots. Et bien cette fois, la faveur fût pour le village.... Est-ce que le temps inversera la tendance ? Possible mais pas sûr, tant ce village était friand.

Vosne Romanée Les Suchots Michel Noellat 2008 : Un nez fin, précis, plutôt discret, de groseille, de cassis, note de ronce, de fleur, pointe sureau, fond amande et léger fumé. La bouche est charnue, ample, tanin soyeux, délicat, dans une structure droite, fraiche, de la tension bien enrobée, sur le fruit rouge, léger acidulé, note de ronce, de fleur, pointe sureau, fond amande. La finale est fraiche, tonique, un peu vive mais avec une belle persistance de fruit rouge, groseille, note de ronce fraiche, fond amande et léger fumé. Encore un peu fermé, un profil discret très élégant mais pasur qu'il s'ouvre énormément. TB 90 (16)

Vosne Romanée Domaine Rion 2008 : Un nez élégant, séducteur, de fruit rouge, groseille mûre, note de sous-bois, pointe d'épice réglisse, de fleur, fond léger toasté fumé. La bouche est corpulente, large à l'attaque, tanins soyeux, taffetas, à la vosne, de la densité pour un village et de la fraicheur, sur la groseille, les épices, réglisse, pointe florale fond fumé chocolaté. La finale est acidulée fraiche, profonde, bien enrobée avec une belle persistance de groseille mûre, de ronce, sous bois, pointe pivoine, fond fumé chocolaté. Excellent 91 (16,5). 3eme bouteille et toujours autant de plaisir. Une vraie réussite que ce Village, bravo à la famille Rion !

Et sinon, une période 2008 ces derniers temps avec :

Côte Rôtie, Rostaing Cuvée des terroirs 2008 : Un nez séduisant de cassis, pointe kirch, et un côté lacté, note violette, réglisse, épicé poivre, fond léger moka et bacon grillé. La bouche est charnue, ample, beaux tanins soyeux, pas d'une grande densité mais de l'élégance et de la précision, bien soutenu par la fraicheur, sur le cassis, note de poivre, pointe violette fond bacon grillé. La finale est fraiche, assez vive quand même avec une persistance honnête de cassis, poivre, violette, et fond bacon. TB 90 (16)

Vouvray, Clos Naudin Foreau sec 2008 : Un nez de type évolué sur des notes de chenins léger oxydés, coing confit, pomme, note de miel puis épice, thé de noël, fond léger crayeux. La bouche est tendue, droite, grande fraicheur, profondeur, matière ronde qui adoucit, un côté chenin bien évolué avec des notes légerement oxydées, sur le fruit jaune mûr, note de miel, d'olive macéré aux épices, puis tendue sur la craie, la fleur acacia,  fond de roche, de craie. La finale est fraiche, acidulée, belle persistance de fruit jaune, coing, sur fond de craie. TB 89 (15,5).

Et pour finir, on change de type de millésime, on passe d'un millésime frais à un millésime canicule avec :

Côte-Rôtie, Delas Seigneur de Maugiron 2003 : Un nez marqué de cassis frais (!!!), note discrète de bacon grillé, poivre, d'orange sanguine, pointe confit, fond moka fumé plus discret qu'à l'origine. La bouche est ample, tanins soyeux, large à l'attaque, sur le cassis mûr, le fruit rouge léger confit, gourmand, note orange sanguine et bacon/animal légère et fond moka presque menthol. La finale est ample, large, qui garde de la tonicité sur le cassis mûr, puis persistance correcte de cassis, bacon, moka et fumé. Un vin qui s'améliore avec les années. Excellent 91 (16,5)

Amicalement, Matthieu