Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 2 février 2014

Après un bon crunch, rattrapons le retard de CRs

Bonjour à tous,

Après ce superbe Crunch, c'est le cœur léger que je mets à jour mon blog des nombreuses quilles dégustées ces dernières semaines.

Vosne Romanée, Violettes Clerget 2005 : Un nez élégant, classe de syrah presque, cassis, fruit noir mûr, pointe de violette, de poivre, mais aussi réglisse, ronce, sous-bois fond amande grillé. La bouche est intense, corpulente, tanins doux soyeux dans une structure vive, bien enrobée, dans un style puissant, sur le fruit noir, cassis, pointe poivre, note réglisse, noyau d'olive, ronce, fond amande grillé. La finale est fraiche, tonique, belle intensité, belle persistance fruit noir mûr, réglisse, ronce, poivre, sous bois et fond amande grillé. Un vosne plus proche d'un gevrey mais très bon ! 91 (16,5).

Meursault, Buisson Charles VV 2011 : Un nez expressif, pure, de poire, fruit blanc, note aubépine, amande douce, pointe crayeuse, fond léger beurrée, brioche. La bouche est ronde, ample, belle matière à l'attaque puis de la tension, fraicheur, sapide sur le fruit blanc, des notes crayeuses, puis fleurie, aubépines, chèvrefeuille, amande douce et fond léger beurrée. La finale est ronde, vive et fraiche, sur le fruit blanc, un côté acidulé, belle persistance de chèvrefeuille, d'amande, d'aubépine et fond léger beurrée. Un Meursault pure, qui ne cherche pas l'esbroufe, à la Patrick, un style que j'aime beaucoup. TB+ 90 (16)

Gevrey Chambertin, Clos Prieur Rossignol Trapet 2006 : Un nez très séduisant, complexe, de fruit noir, léger confit, note orange sanguine, orgeat, épice, chocolat, réglisse, pointe de cuir, fond toasté fumé. La bouche est charpentée, ample, belle densité de matière soyeuse finissant un poil sec, sur le fruit noir bien mûr, un côté juteux, orange sanguine, orgeat, pointe cuir, fond fumé toasté classe. La finale est large avec une pointe de fraicheur dynamisante et très longue persistance de fruit noir, léger confit, orange sanguine, cacao, réglisse, épice orientale, fond fumé toasté. Très beau, un 1er cru complet qui offre beaucoup de plaisir, comme souvent. Excellent 93 (17)

Chambolle Musigny, Amiot Servelle 2011 : Un nez ouvert de fruit noir et rouge mûr, note amande, ronce, fond boisé toasté pointe vanille bien intégré. La bouche est charnue, large, belle matière soyeuse, pas d'une grande densité mais délicate, fine, aérienne très chambolle sur le fruit noir et rouge mûr, note amande, ronce, sureau, pointe épice fond boisé léger vanille. La finale est ronde, avec une pointe fraicheur et une persistance honnête de fruit mûr, amande, sureau, fond boisé toasté vanille. Un très joli vin, qui se boit bien jeune et donne beaucoup de plaisir bourguignon. TB 90 (16)

Chambolle Musigny Robert Arnoux 2002 : Un nez très beau, typique pinot, fruit rouge mûr, groseille, note de ronce, sous-bois, pointe épice, sureau et fond léger fûmé. La bouche est charnue, ample, aérienne avec des tanins soyeux enrobant une belle structure droite, délicate, sapide sur le fruit rouge mûr, note sureau épice, puis fraiche ronce sous-bois sur un fond fumé. La finale est fraiche, acidulée, tonique, belle empreinte gracieuse, persistance honnête de fruit rouge, ronce et fond fumé. C'est très bien fait. TB+ 91 (16+)

Châteauneuf du Pape, Clos des Papes 2006 : Un nez superbe, pure, de fruit rouge, fraise des bois, note de fruit noir, de prune, léger confit, pointe orange sanguine, réglisse, fond cacao, chocolat et fumé. La bouche est corpulente, ample, tanins soyeux mais finissant un peu sec, sur le fruit rouge mûr, puis le cassis, la prune, note réglisse pointe garrigue, cuir et fond cacao, chocolat et léger fumé. La finale est ample, ronde, un peu marqué alcool kirch et un peu de sècheresse tannique mais belle persistance de fruit rouge compoté, de cacao, de prune, fond léger fumé. Beau vin, un cru que je connais peu (j'avais goutté d'autres millésimes jeunes et je n'avais pas accroché) mais je trouve ce 2006 séduisant avec un équilibre qui me convient pour un Châteauneuf. Excellent 92 (17)

Chassagne Montrachet, En Remilly Morey Coffinet 2008 : Un nez gourmand, frais, de fruit blanc, poire, note fleurie, d'aubépine, d'amande, pointe citron, fond brioche dorée et un cote menthol. La bouche est ronde, ample, matière soyeuse, bien tactile, fruit blanc, amande, aubépine, de la fraicheur pointe citron, fond brioche. La finale est fraiche, bien enrobée ,belle persistance amande, aubépine, fleur, citron fond brioche et toujours un cote menthol. Sexy, équilibrée, frais, au top quoi ! Excellent 91 (16,5)

Gevrey Chambertin, Rossignol Trapet 2005 : Un nez séduisant de cassis mûr, note de réglisse, pointe épice, clou giroffle, fond léger fumé et sureau confit. La bouche est charpentée, carrée, qui s'impose, tanins soyeux, puis ça devient juteux, de la fraicheur, sur le cassis mûr, le sureau, note réglisse, fond pointe cacao. La finale est fraiche, puissante, belle persistance de cassis mûr, fruit noir, sureau, note réglisse et fond cacao. Très bien fait, puissant en gardant de l'élégance, tout ce qu'on attend d'un Gevrey TB 90 (16)

Amicalement, Matthieu