Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

dimanche 19 janvier 2014

Dégustation de retour d'Alsace, des 2012 de haute volée !

Bonjour à tous,

Alors, il donne quoi ces Rieslings 2012 de haute réputation :

Riesling Pfersigberg Hertacker Ginglinger 2012 : Nez intense, d'une grande pureté, classe sur l'agrume, mandarine, citron confit, de la mirabelle, note florale marquée, chèvrefeuille, acacia, pointe épicée et fond de roche, de silex avec une pointe de craie. La bouche est droite, cristalline, fraicheur bien enrobée d'une matière dense, ciselée, taffetas, délicate, aérienne, sur le citron, la mirabelle, note de craie, de roche, de fleur, fond d'épice, de fruit quasi orientale. La finale est superbe, tout en équilibre entre puissance, fraicheur et matière dense, délicate, précise,  grande persistance de fruit jaune, mirabelle, citron confit, agrume, épice et fond de roche, pointe de craie, et là on peut parler de "minéralité". Très grande bouteille au profil sec Exceptionnel 95-98 (18-19) Pour les amateurs, à ne pas rater !

Riesling Schlossberg Mann 2012 : Un nez un peu réservé d'agrume mûr, pamplemousse confit, pointe ananas, note florale presque mentholée, fond de roche salin. La bouche présente une grosse attaque ample, granitique, puis ça se tend, matière puissante, des épaules, une belle tension, qui génère de la finesse, sur l'agrume, pamplemousse confit, citron, note roche silex. La finale est fraiche tonique, puissante et longue persistance d'agrume confit, de cédrat, note florale, fond de roche. Superbe+ 94-96 (17,5-18,5) goutte sec bien que l'on ressente une pointe de sucrosité mais quel puissance !

Riesling Eichberg Ginglinger 2012 : Un nez fin, séduisant, d'agrume mûr, pamplemousse, note fleur d'oranger, pointe miel, fond marqué de roche, pierre, silex. La bouche présente une attaque délicate, droite, belle tension puis s'impose une matière dense (plus que sur Pfersigberg), précise, mais qui garde de la finesse, il y a des épaules dans ce vin, c'est charpenté sur l'agrume, pamplemousse mur, l'orange, note fleurie acacia, fond de roche, avec un côté salin. La finale est précise, tendue, puissante, pure avec une belle persistance de fruit blanc, d'agrume, note fleur d'oranger, d'acacia, fond de roche. C'est sec et précis. très beau Superbe+ 93-95+ (17-18+) Un gros potentiel car beaucoup de matière !

Et pour finir, le vin qui a permis à Michel d'obtenir le prix Decanter (voir ici)

Gewurztraminer, Pfersigberg Ginglinger 2011 : Un nez joli, fin, de fruit exotique, passion, ananas, note litchi puis note fleurie sur un fond léger terpénique et roche silex. La bouche est ronde, grosse matière suave, légère sensation sucrée, fruit exotique, fruit de la passion, note litchi, épice puis un coté sirop sur un fond terpénique. La finale est ronde, ample, du volume, fruit exotique puis fumé tourbé. Pas le style de gewurz que je préfère, j'aime bien quand il y a un peu plus de fraicheur et de tension "minérale". TB 88 (15,5)

Amicalement, Matthieu