Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

lundi 11 novembre 2013

WE prolongé part 2

Bonjour à tous,

Suite des dégustations entre ces 2 WE de 3 jours. Quelques diners sympas avec des bouteilles séduisantes.

Nuits Saint-Georges Grandes Vignes Rion 2005 : Un nez séduisant de fruit noir mûr, note réglisse, épice, pointe ronce, fond cacao et fumé. La bouche est corpulente, large, tanins fins, soyeux, structure droite, tendue, bien enrobée sur le fruit noir, le sureau, noté réglisse et poivre. La finale est fraiche, tonique, y'a de l'énergie qui se poursuit dans une belle persistance de fruit noir mûr, sureau réglisse, ronce et fond cacao et fumé. TB+ 90 (16+)

Riesling, Eichberg Ginglinger 2007 : Un nez séduisant d'agrume, pointe miel, ananas, note citronnée tranchante, fleurie fond de silex de pierre. La bouche est tendue, attaque puis matière ronde, ample mais de la profondeur, de la vivacité, sur le citron léger confit, pointe mielleuse, légère sucrosité, note de silex, roche, fond léger terpénique. La finale est ronde avec une structure fraiche, vive qui se prolonge longuement sur le citron, mandarine, orange confite, note de silex, roche. TB 90 (16)

Meursault Charmes Buisson Charles 2005 : Un nez fin, pure, de fruit blanc, poire william, note tilleul, aubépine, pointe beurrée fond brioche grillée. La bouche est large, ample, dynamique matière soyeuse, belle tension avec de la profondeur c'est vivifiant, belle énergie sur le fruit blanc, le tilleul, l'aubépine, des notes fumées/grillées apparaissent sur fond de beurre. La finale est fraiche, tonique, superbe persistance de fruit blanc, de fleur, tilleul, d'aubépine, et fond léger brioche et beurre. Excellent 92-94 (16,5-17,5)

Châteauneuf du Pape, Janasse Chaupin 2004 : Un nez de prune, de fruit noir, note herbe provence garrigue, pointe de figue et fond cacao. La bouche est ample à l'attaque, ronde, puis des tanins secs, stricte se font sentir dans un profil amer, fruit noir, garrigue, figue et fond cacao amer. La finale est fraiche, marquée de tanins secs, un côté piquant peu agréable, persistance honnête de prune, figue, cacao amer. TB 89 (15,5) mais décevant au vue du cru, trop "extrait", un peu déséquilibré, peu de plaisir en ce qui me concerne.

Saint-Julien, Château Lagrange 2004 : Un nez de cassis encore marqué fortement de son élevage mais classe, séduisant, toasté, moka, fumé, note type réglisse, amande, presque menthol. La bouche est charpentée avec des tanins soyeux, bel équilibre entre fraicheur et largeur, sur le cassis, fruit noir, note fraiche mentholée, fond toasté, grillé séduisant. La finale est fraiche, bien enrobée sur  l'amertume, persistance honnête de cassis, de fruit noir, grillé, toasté, moka et pointe menthol. TB 90 (16). Classique, encore jeune, peu de profondeur mais c'est gourmand.

Amicalement, Matthieu