Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 30 novembre 2013

Moi et les vins du Languedoc Roussillon, de nouvelles expériences en perspective

Bonjour à tous,

Ayant eu quelques échanges partisans ces derniers temps sur la qualité des vins du LR, j'avais envie de revoir un peu quelques classiques et me refaire une opinion. J'ai donc rapporté quelques crus issus de ma cave donc avec quelques années de repos sous verre. Ces prochaines semaines seront donc marquées par quelques dégustations que je synthétiserai durant les fêtes.

Première à me donner envie, cet assemblage de vieux (50 ans) grenache et carignan à part égale, élevés 24 mois en foudre :

Pic Saint Loup, Mas Foulaquier Gran' Tonillières 2006 : Un nez de fruit rouge, légèrement confit, note de garrigue, de fleurs séchées type patchouli, fond animal marqué, viande fraiche,  et cacao. La bouche est ronde à l'attaque, sapide, tanins un poil sec et rigide, sur le fruit rouge, léger confit, note animal, mais aussi fraiche, garrigue, thym, fond cacao, épice, patchouli et pointe kirchée. La finale est ronde, puissante, note alcool, persistance intéressante de fruit rouge toujours ce léger confit assez gourmand, pointe kirch, toujours aussi ces notes viandes fraiches, animal que je ne trouve pas très élégante, et fond cacao avec pointe épice. Cela faisait longtemps que je n'avais bu un vin avec beaucoup de carignan et pour le coup c'est typé, et typique ! TB 88 (15,5) Le vin est joli, bien fait mais en ce qui me concerne, les notes viandes fraiches et la puissance alcoolique, l'équilibre de la structure avec ces tanins un peu rigides ne sont pas spécialement mon truc. Après ce premier re-test, je continue de penser que les vins du Rhone Nord propose dans l'ensemble, des équilibres plus intéressants et que quitte à comparer, on est plus proche des équilibres sudistes.

Du coup, un "petit" Rhone Nord :

Côte-Rôtie, Cuilleron Terres Sombres 2005 : Un nez séduisant de cassis, marqué d'un boisé moka classe, note de poivre, d'orange confite, note presque menthol et fond fumé toasté. La bouche est corpulente, tendue, droite, profonde, plutôt hermitage comme style, avec des tanins soyeux, pas trop rigides pour le millésime, sur le cassis, le poivre, note moka, toasté fumé, fond menthol. La finale est fraiche, fine et précise, belle persistance tout en longueur de cassis, moka, poivre, orange sanguine, et fond toasté pointe menthol. J'aime beaucoup ;-) Excellent 92 (17). Bon, pas à dire, de mon goût perso, c'est quand même autre chose !

Sinon, quelques crus au hasard des diners :

Chablis, Vaillons Domaine Droin 2011 : Un nez typique, expressif, de fruit blanc, mousseron, sous-bois, note de foin et fond amande et craie marquée. La bouche est ronde a l'attaque, matière soyeuse, pas d'une grande densité, mais une belle caresse, structure droite qui tient le vin, sur le fruit blanc, la pomme, note de mousseron, de foin très classique, fond amande et craie. La finale présente une pointe de fraicheur bienvenue, bien enrobée avec une touche de gras séduisante, fruit blanc, amande, mousseron, fond crayeux. Très bien rien à dire, de la belle ouvrage. TB+ 90 (16)

Vosne-Romanée, Violettes Clerget 2006 : Un nez discret mais élégant de cerise, pointe fraiche fleurie, rafle, note de sureau, d'amande, fond léger caramel. La bouche est corpulente, large, avec des tanins soyeux, de la profondeur, de la tension, sur la salinité, un peu d'austérité sur la cerise, la ronce, pointe fleurie, fond amande, léger caramel. La finale est fraiche, tonique, avec une jolie persistance de cerise, note fraiche fleurie, rafle, ronce et fond amande, toujours cette petite pointe caramel. TB 90 (16)

Tiens encore un Rhône nord :

Hermitage, Faurie 2001 : Un nez séduisant, fin, de cassis, aux belles notes de vieux cuir, pointe de poivre, fond bacon grillé et balsamique. La bouche est corpulente, droite, fine et tendue avec beaucoup de profondeur, tains soyeux, sur le cassis, le fruit acidulé,  le vieux cuir, note de poivre, d'épice mais aussi d'encre, de graphite, fond bacon grillé. La finale est fraiche, tonique, belle persistance de cassis acidulé, de cuir, de poivre, fond bacon grillé et balsamique. Quelques déceptions au départ sur cette cuvée mais les 3 dernières bouteilles dégustées sont superbes ! Excellent 92 (17)

Amicalement, Matthieu