Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 3 août 2013

Canicule et 45 ans, le programme de ce mois de juillet

Bonjour à tous,

En ce juillet caniculaire, j'ai pu fêter mes 45 années de manière fort agréable au cours de quelques diners et autres barbek qui nous ont permis de boire bon ! Jugez plutôt :

Riesling Schlossberg Domaine Weinbach 2007 : Un nez classe, séduisant, de citron, d'agrume mûr, note exotique légères, puis terrienne, silex, roche, fond léger pétrole terpénique. La bouche se présente très équilibrèe entre tension, droiture, profondeur et matière soyeuse, délicate, fine, mais de belle densité, sur le fruit jaune, l'agrume mûr, citron, pamplemousse léger, note acacia, roche type silex et fond léger pétrole. La finale est fraiche, profonde, enrobée d'un toucher tactile soyeux, grande persistance citron, agrume mûr, note roche, pierre chaude, pointe fleurie, fond léger pétrole et terpénique. Excellent, bien frais sur une salade caesar maison, du bonheur ! 92 (17)

Haut-Medoc, Château Sociando Mallet 2003 : Un nez très séduisant de cassis, fruit noir, note fraiche type poivron grillé et bourgeon de cassis mais mûr, un coté tabac, fond grillé fumé bien intégré. La bouche est charpentée, de la densité, des tanins soyeux, belle sapidité de fruit noir, mûres, cassis, note fraiche poivron grillé, tabac blond, pointe graphite et fond fumé. La finale est droite, de la profondeur et belle persistance de fruit noir mûr, fumé, poivron grillé. Toujours aussi bon et classique. Excellent 92 (17)

Hermitage, Delas Marquise de la Tourette 2003 : Un nez complexe, assez baroque sur le cassis mur, note de poivre, de bacon grillé, pointe violette, fond toasté moka. La bouche est droite, tanins soyeux bien mûrs, doux, de la puissance mais de la finesse, sur le fruit noir et rouge mûr, poivre, violette et fond moka qui s'intègre mieux à l'aération. La finale est ample et garde de la fraîcheur et une belle persistance sur le fruit noir, le bacon grillé et un fond fumé, moka marqué. Excellent 91 (16,5) mais le côté baroque qui part un peu dans tous les sens me fait penser que soit il faut les boire avant que l'ensemble se dissocie, soit les attendre 10 ans de plus.

Ouvert en parallèle pour mes 45 ans, bu sur une côte de bœuf grillée :

Gevrey-Chambertin, Clos Saint-Jacques, Dom Laurent 2000 : Un nez très séduisant, complexe de cassis mûr, note ronce, sous-bois qui donne la fraicheur, des épices, réglisse, pointe léger alcool médecine et un fond fumé, et terre, un côté ferrugineux, nuance menthol. La bouche est corpulente, sapide, large, pas une grosse matière mais des tanins velours exquis, sur le cassis, la réglisse, la ronce, le sous-bois, pointe cuir, fer, fond fumé presque menthol profil amer. La finale est ronde, tonique, poivrée, sur le fruit mûr, léger kirch et persistance longue de réglisse, fruit macéré, ronce sous bois, pointe fumé et menthol. Très beau. Excellent 94 (17,5)

Pomerol, Château Le Bon Pasteur 85 : Un nez évolué sur le fruit rouge mûr, note de vieux cuir très classe, note champignon presque truffe et fond fumé. La bouche est corpulente, très sapide, pas très dense mais des tanins soyeux, belle complexité de fruit rouge macéré, note de cuir, d'amande, de truffe avec un fond fumé. La finale est ample, un poil souple de mon goût mais longue sur le fruit mûr, pointe macéré, le cuir, la truffe et le fumé. Excellent 93 (17). Ma femme a adoré car c'est vrai, le vin est très harmonieux, a maturité.

Le midi sur un beau poisson :

Riesling, Sommerberg, Domaine de l'Oriel 2004 : Un nez superbe, d'agrume mûr, citron, orange, pamplemousse, des notes florales fleur d'oranger, puis silex, pierre et un fond délicatement naphtée, pétrole. La bouche est d'un équilibre magistral, suave, douce, ample tout en étant tendu, tonique sur l'agrume, notes florales et silex et fond pétrole. La finale est explosive aromatiquement, parfaitement équilibrée et présente une persistance d'école ou l'on retrouve la complexité du nez. Excellent+ 95-96 (18-18,5). Un énorme plaisir !!!!!

Un joli mois de juillet !
Amicalement, Matthieu