Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 19 mai 2012

Des bouteilles de fêtes : Cote Rotie 88, Gigondas, Meursault

Bonjour à tous,

Ces derniers WE furent assez intenses pour fêter le changement. L'occasion était belle d'ouvrir quelques jolies bouteilles et de bien boire, pour fêter ou oublier selon ses aspirations.

Meursault Buisson Charles Bouche Cheres 2006 : Un nez superbe, classe, élégant qui s'ouvre par le fumé mais dans la mesure, puis ça explose sur la poire mûr de façon franche et précise, notes de fruit sec, noisette, amande, mais aussi fleurie, donnant légereté et allégresse, des pointes de chevrefeuille, de tilleul, un côté gourmand miel et un fond délicieusement et légèrement beurrée et briochée, grosse claque. La bouche est ample, large, dense, mais aréienne, légère, toujours la magie de Bouche cheres, soutenu par une fraicheur discrete qui donne de l'allonge, sur la poire mûre, superbe, note fleurie, fruit sec et fond beurrée brioche, grande intensité et grande élégance. La finale queue de paon présente une pointe de gras, de la gourmandise mais toujours de la délicatesse et superbe longueur de poire, fruit sec, chevrefeuille, tilleul, fond beurrée et brioche. Grand, j'adore. Excellent+ 94-96 (17,5-18,5). Et comparez au goutte d'or 07 d'il y a 15 jours, peut-être moins de concentration et de matière mais quelle élégance et un boisé à peine perceptible qui donne cette petite touche de classe.

Côte Rotie Guigal Brune&Blonde 88 : Un nez classe, profond, gourmand, de cassis, de suie, d'encre, note poivrée, épicée réglisse, pointe violette sur un fond cuir, fûmé. La bouche est charpentée, ample, large, tanins soyeux et fondant, de la profondeur, de l'allonge sur le cassis mûr, la myrtille, notes de suie, de cuir, d'épice, d'encre et un fond tendrement fumé. La finale présente une pointe acidulée,  du fruit noir mûr gourmand, réglisse, notes de cuir, de bacon grillé et persistance sur l'encre, la suie, le cuir et le fumé. Excellent 94 (17,5)

Clos Saint Denis Domaine Castagnier 2006 : Un nez profond de cerise, cassis, sureau, myrtille, note de sous-bois, pointe de kirch mais surtout moka café marqué, et un fond typé encre. La bouche est charpentée, puissante, gourmande, ample avec des tanins soyeux, sur le fruit mûr, cerise, notes kirchées, moka et sous-bois. La finale acidulée présente une belle intensité, fraiche, jolie longueur de cerise, moka et fumé. Pas encore complètement épanoui, il lui manque un peu de complexité. Excellent 92-94 (16,5-17)

Amicalement, Matthieu

mardi 8 mai 2012

En attendant le 6 mai : Sancerre, Nuits saint Georges, Janasse

Bonjour à tous,

En attendant la grande soirée, quelques flacons pour se mettre en appétit :

Sancerre Mellot La Moussière 2005 : Un nez séduisant d'iris, amande, chevrefeuille, fruit sec, notes d'agrume, de craie et fond mentholé. La bouche est tendue, droite, fine, cristaline, avec de la profondeur, expressive sur l'agrume la craie, des notes chevrefeuilles, pointe buis, fond léger menthol. La finale est fraiche, matière ronde qui l'adoucit, délicat et élégant sur une jolie longueur d'agrume, buis, cheverfeille, amande et fond crayeux classe. Pas d'une grande complexité mais beaucoup de plaisir bien que le vin se trouve entre 2 atas je pense car le côté sauvignon ne s'exprime pas totalement, j'attendrai bien encore 2 ou 3 ans les prochaines. TB 89 (15,5)

Cotes du Rhone, Janasse, Terre de Buissières 2006 : Après 24H, la reduc animal disparait pour laisser place à un beau fruit rouge mûr, cerise, chocolat, prune, figue séché, notes épicées et fond garrigue, pointe moka. La bouche est corpulente, gourmande, ample avec des tanins soyeux sur le fruit rouge mûr, pointe kirch, chocolat, prune, épice, garrigue note poivre. La finale est ronde, gourmande, profil amer noble, jolie longueur de chocolat, moka, fruit macéré. TB 88 (15)

Nuits Saint-Georges Domaine Daniel Rion Grandes Vignes 2002 : Un nez enjôleur, classe, de framboise mûr, groseille, note sureau, mûre, mais aussi réglisse, pivoine, pointe ronce sous bois, fond fûmé, feve de cacao. La bouche est corpulente avec une attaque tendue, de l'allonge, puis des tanins soyeux qui enrobent la structure, corsée, sapide sur le fruit rouge mûr, pointe amer classe, note ronce sous bois fond fumé, feve cacao. La finale est équilibrée, délicate, de la finesse et de la persistance sur la groseille, framboise, ronce, sous bois, carroube, sureau et un fond fumé cacao amer. Tout ce que nous aimons avec ma chérie qui s'écrie : "Oh C'est bon ça !!!!". TB-Excellent 91 (16+)

Bourgogne Pinot Noir Buisson Charles 2009 : Un nez de fruit noir mûr, gourmand, pointe ronce et d'épice. La bouche est charnnue tanin croquant soyeux sur le fruit mûr, ronce, fond pinotant. La finale est ronde, pointe acidulée désaltérante, sur le fruit noir ronce sous bois fond note léger fumé. Bien+ 86 (14,5). Super vin de copain !

Amicalement, Matthieu

samedi 5 mai 2012

Plaisir et obstination : Chambolle Charmes, Chinon

Bonjour à tous,

Pour accompagner un superne roti de boeuf de mon boucher favori :

Chambolle Musigny, Charmes Clerget 2006 : Un nez de groseille, de sureau, note de ronce, sous-bois, sur un fond gourmand mûr leger chocolat balsamique. La bouche est corpulente, délicate et pleine, sur la groseille, la ronce, le sureau des notes de carroube, tanins délicats soyeux et précis. La finale est équilibrée, ronde de belle persistance sur le fruit rouge, la groseille pointe de fruit noir sureau, ronce, et fond fumé balsamique, cacao pour la petite amertume. TB-Excellent 90-92 (16-17). Très joli vin, conforme à son pédigré. ça me réconcilie avec Clerget après un Vosne Violette un peu décevant.

L'obstination a fini par payer ! En effet, les cabernets de Loire, c'est pas mon truc. Mais je ne désespère pas découvrir des vins vibrants. j'essaye donc régulièrement des vins issus de domaine réputé. Cette fois, j'ai mis la main sur une belle bouteille.

Chinon, Philippe Alliet Coteau du Noire 2009 : Un nez appétant, mûr, de fruit noir limite confit, note orange sanguine, épice, réglisse, pointe animale, fond orgeat, composent un bouquet très séduisant. La bouche corpulente, présente une belle sapidité, de la gourmandise, sur le fruit mûr, orange confite, épice varié souk, et un fond léger animal qui donne un cote sauvage, des tanins soyeux et précis, enrobent une structure allongée. La finale est puissante, chauffe un peu, ample et large avec une belle persistance de fruit limite confit, épice, pointe poivron grillé, et fond léger animal. Très joli vin, et après Clos Rougeard et Yannick Amirault, un 3eme domaine qui fait des cabernets qui me séduisent. Excellent 92-94 (16,5 - 17,5)

Pour accompagner la soirée de résultats du 1er tour, j'ai choisi un vin que je venais de rentrer pour rester dans le thème de la découverte mais qui me déçoit rarement et qui est probablement mon Crozes préféré.

Crozes-Hermitage Domaine Combier Clos des Grives 2010 : Un nez classique de belle syrah, intense, sur le cassis, le poivre, la violette, note guimauve fleur d'oranger, fond léger balsamique et pointe moka, du bonheur. La bouche est charpentée, dense, tanins satinés amples et précis, structure fraiche, droite tendue, sur le cassis, la violette, le poivre et un fond chocolat moka gourmand. La finale est fraiche, tonique, ample et longue sur le cassis, le poivre, la violette et un fond balsamique et moka. du grand art encore une fois, les millésimes passent, le plaisir reste intense. Excellent 92-94 (16,5-17,5).

Pour finir avec le plaisir, un pinot Bourguignon bien sûr :

Morey Saint Denis, Castagnier 2006 : Un nez attrayant et pinotant de cerise, framboise, note ronce, sous bois pointe carroube fond léger grillé fumé. La bouche est discrète, charnue, sur la cerise, framboise, pointe ronce et sous bois, épice chocolat et notes grillées fumées, tanins soyeux, structure droite. La finale présente une pointe de fraicheur, tonique, profil amer classe, sur la cerise, framboise, groseille, sous-bois et un fond grillé fumé. Très classique, bien fait, simple et de bon gout. TB 89 (15,5).

Amicalement, Matthieu