Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

jeudi 1 novembre 2012

Entre 2 cahier des Charges, enfin le temps de commenter : Pommard, Vouvray...

Bonjour à tous,

Beaucoup de boulot ces derniers temps, on va pas s'en plaindre... cette fin d'année est très sociale, au sens réseau, pour beaucoup d'entreprises...

Alors, entre deux cahier des charges à compléter, 6 projets en cours, quelques bouteilles dégustées pour se faire plaisir après des journées bien remplies :

Vouvray, Domaine Huet le Mont sec 2005 : le bouchon est très imbibé. Le nez est superbe, envoutant, sur le fruit jaune et blanc mûr, pomme grany, léger coing, la fleur, aubépine, acacia, des notes épicées safran, cumin, cardamone, et un fond silex roche et surtout pointe pétrole classieuse. La bouche attaque en finesse puis ça prend de l'amplitude, de la densité, matière soyeuse pointe de gras gourmand, c'est fin et précis, mais dans une structure tendue, droite, vive et profonde sur le fruit mûr, le chevrefeuille, le citron, note safranée et fond silex pétrole. La finale est fraiche, élancée, vive et longue persistance de fruit mur qui donne la pointe de gourmandise, les épices, le citron, la fleur et le fond silex pétrole. J'ai retrouvé la complexité du 89 bu il y a 5 ans ! Excellent 93 (17,5)
 

Saint-Emilion, Chateau Larcis Ducasse 1998 : Un nez très élégant de fruit rouge, cerise, pointe confite, note fraiche fleurie, de graphite, un peu d'encre, fond tabac cuir, léger fumé. La bouche est corpulente sur le fruit rouge, fraise, groseille mûr, note graphite et tabac, pointe fraiche, fond de cuir classe, tanin soyeux encadrant une structure droite, alerte, longiligne. La finale équilibrée est bien enrobée et belle persistance de fruit rouge, pointe acidulée,note tabac et fond de cuir classe. TB+ 90 (16)
 
Pinot gris, Zind Humbrecht VV 1996 : Un nez avec une pointe oxydative à l'ouverture, sur le coing confit, note agrume, d'épice safran, miel, cire d'abeille et noix, fond naphté puis tourbée fumé. La bouche attaque incive, matière taffetas, pointe gras, un peu de sucre (demi-sec, 10-20) qui enrobe la bouche, sur le coing confit, l'agrume, les épices safran, pointe quinquinat, note de noix, fond tourbé. La finale est fraiche, incisive, mais bien enrobée, c'est puissant et long sur le fruit confit, typé agrume, la noix, pointe miel du au sucre, épice, tourbé, fumé, mais aussi roche, salin. Moi j'aime beaucoup, Nicolas est plus sceptique. TB 89 (15,5)
 
 
Pauillac, Chateau d'Armaillac (ex mouton baron phillippe ) 1970 : Un nez séduisant, à point, de cassis, cerise, kirch, note tabac blond, cuir, graphite, fond champignon puis fumé. La bouche est corpulente, sapide, sur le fruit encore vivace, pointe macérée et léger kirch, note champignon, cèpe, cuir, fond fumé tabac, tanins fondus soyeux dans une structure ronde mais tonique. La finale est ronde de persistance intéressante sur le fruit macéré, le cuir, le champignon et le tabac blond, le fumé. TB 90 (16)
 
 


 
Gigondas Domaine du Terme cuvée reserve 2005 : Un nez de cacao, prune, pointe cuir. La bouche est corpulante, petit creux en attaque, tanins un peu strictes, fruit noir mûr, caco, prune pointe cuir. La finale est fraiche, persistance correcte de fruit mûr, kirch, cuir, fond cacao. TB 87 (15)
Pommard Rugiens Voillot 2006 : Un nez expressif de fruit noir mûr, de réglisse, pointe un peu confit, note discrete, fraiche, de ronce, sous-bois, fond moka fumé classe. La bouche est charpentée, tanins soyeux bien enveloppants, c'est gourmand sur le fruit mûr, la réglisse, le moka, pointe sous bois. La finale est équilibrée, avec de la fraicheur, pointe de puissance, belle persistance de fruit mûr, de ronce, sous bois, de réglisse fond léger moka. Excellent 92-94 (16,5-17,5)
 
Meursault, Domaine Buisson Charles Les Tessons 2005 : Un nez superbe, précis, de poire mûre, de pomme,  notes de tilleul, de fruit sec, noisette, pointe de beurre, de brioche dorée, fond léger thé vert fumé. La bouche attaque tendue, droite, puis super matière qui enrobe et arrondit, de la gourmandise, poire mûre, pomme golden, notes tilleul, beurre, brioche, fond thé fumé, pointe confite, de la profondeur et de la gourmandise. La finale est d'un équilibre magistral entre tension et matière taffetas, sur les fruits blancs mûrs, le thé fumé, le tilleul, la brioche, seule la persistance, pourtant déjà intéressante, laisse entrevoir le niveau village. Excellent 91-93 (16-17)
 
Amicalement, Matthieu