Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 22 septembre 2012

Deux vins prévus pour ma fille : Durfort Vivens 2001 et Pibarnon 2001

Bonjour à tous,

Hasard des envies devant les bouteilles en cave, j'ai gouté 2 vins prévus pour fêter la naissance de ma fille le même WE ! Alors 10 ans après, j'avais vu juste ?

Margaux, Chateau Durfort Vivens 2001 : A l'ouverture, un nez de fruit rouge, mûr,  pointe lactée, notes fraiches classe de bourgeon de cassis, mais au fur et à mesure de l'aération vanille et léger caramel arrive, fond fumé graphite. La bouche est corpulente, droite, tendue, tanin soyeux bien enrobant, de la profondeur, de l'élégance sur le fruit rouge mûr, pointe bourgeon de cassis, note graphite, léger tabac fumé mais qui évolue vers un boisé caramel après 24H. La finale est fraiche, équilibrée, longue et belle persistance tout en élégance sur le fruit rouge mûr, le graphite, le fumé mais a nouveau à 24H l'élégance disparait avec ces notes caramel qui sont moins ma tasse de thé ! Excellent 92 (16,5-17) dans les 4 premières heures, moins bien à 24H !

Bandol, Chateau Pibarnon 2001 : Un nez expressif, typique, de fruit noir mûr, note orange sanguine, agrume, mais aussi épices variées, cacao, pointe graphite, et fond de vieux cuir, classe en diable. La bouche est corpulente, droite, tendue, avec des tanins soyeux, taffetas, amples, enrobants un ensemble tout en équilibre, profond, traçant sur le fruit noir mûr, cassis, mures, les épices, l'orange sanguine, note encre, et fond de cuir. La finale est fraiche, ample, expressive, petite pointe kirchée légère mais belle persistance de fruit noir mûr, d'orange sanguine, d'épices, d'encre, et ce fond de cuir très classe que j'adore. Excellent 93-95 (17-18). Très beau vin qui peut encore s'améliorer au vieillissement.

Au final, deux bon choix, même si l'évolution de Durfort est un peu plus hasardeuse quant à son aromatique.

Amicalement, Matthieu