Bienvenue sur ce blog de dégustation


Le vin, ça se partage ! c'est comme le bonheur... Le bonheur simple d'une dégustation de grand vin de Bourgogne ou d'une belle syrah ! Alors n'hésitez pas à consommer ce blog sans modération... A me faire des retours, des commentaires ou à me retrouver sur Le groupe du vin...

samedi 4 août 2012

WE anniversaire, belles bouteilles et grosse déception


Bonjour à tous,

Pour mon anniversaire qui tombait en plein WE, j'avais prévu quelques bouteilles dégustées en famille. Pas pris beaucoup de notes mais voici quelques impressions sur les blancs d'entrée :


Le Clos Windsbuhl de Zind Humbrecht s'est présenté comme certain Riesling 2007 actuellement, cad, un peu fermé. D'une structure remarquable, son aromatique s'exprime peu. Le Saint-Aubin en Remilly de Langoureau 2006 fut parfait je dirai, comme d'hab :  un nez gourmand de poire mûrs, notes de frangipane, pointe fumé, fond tilleul, chevrefeuille. Bouche ronde pointe de gras sexy sur la poire, la frangipane, note de beurre, de brioche, fond crayeux, chevrefeuille. La finale est ronde tonique belle perssitance de poire mûr, notes un peu caramélisées et un retour crayeux, chevrefeuille. TB 90. (16)
Enfin le Pouilly Fuisse Tri des hautes de Vigne 2010 de Guffens est un gand vin. Un nez superbe après la petite réduction fumé, de fruit blanc mûr note gourmande de tilleul, de fruit sec, d'amande, de noisette grillé, avec une pointe de chevrefeuille, fond boisé grillé élégant. La bouche est ample, ronde, attaque tonique, structutre droite, tendue, profonde, longue, enrobée d'une matière soyeuse, ample, sur le fruit mûr, note de noisette, tilleul, chevrefeuille, et fond rond gourmand grillé, brioche et beurre. La finale est fraiche, bien arrondie par la matière, longue persistance de fruit blanc mûr, de chevrefeuille, tarte citron meringuée, beurre bricohe fond léger fumé. Excellent 93-95 (17-18)

Pour les rouges :

Pomerol Chateau Le Bon Pasteur 1999 : Très beau nez de fruit rouge, fraise mûr, note mentholé, épicé, poivre sur un fond fumé classe avec une pointe de cuir, et début de truffe. La bouche corpulente est large, gourmande, sur le fruit rouge mûr, note de truffe un peu plus marqué, d'épice, de poivre, de menthol, fond boisé fumé classe, matière un peu lache mais tanins soyeux. La finale est un peu fluide mais de belle persistance sur fruit mûr, la truffe, note menthol, fond fumé classe avec retour de truffe long et très séduisant. Excellent vin 93 (17), gros succès à table...
Hermitage Domaine de Vallouit Les Greffières 1988 : un nez superbe, fondue, fumé de cassis, note de cuir, de kirch, de bacon grillé, pointe de poivre, sur un fond typé encre. La bouche est corpulente, droite, profonde sur le cassis pointe de graphite , note de kirch, puis cuir et fumé bacon grillé structure un poil rigide mais tanins evidemment fondus. La finale est fraiche, longue, belle persistance de cassis, de cuir, de fumé, bacon, très classique de l'hermitage, mariant droiture et pointe d'austéruté avec classe et profondeur. Grand plaisir Excellent 93 (17)
Enfin, ce devait être le clou du WE :

Chambertin Clos de Beze Groffier 1995 : Ouvert avec amour la veille au soir, le premier nez présente une pointe de bouchon qui n'est pas que dans ma tête malheureusement. Malheur, car la fruit rouge léger confit, le cédrat, les notes mentholées, zan, et le fond champignon, fumé donneent très envie. Mais la bouche, corpulente avec des tanins soyeux, précis, fins,  sur le fruit rouge mûr, le fumé, la menthe, le champignon et le fond de cuir, sont totalement gaché par ce gout de bouchon rédhibitoire... Snif, snif...
Enfin, il faut se consoler, je vais donc ouvrir :

Riesling Brand VT Zind Humbrecht 2004 : Un nez d'une classe folle sur l'orange confite, le qumquat, note épicée, pointe de miel et fond fleur d'oranger et léger pétrole. La bouche est d'un équilibre magistrale entre une belle vivacité et une matière taffetas, on a à peine la sensation de sucré. La finale est tendue, longue, droite sur le nez et d'une persistance magistrale avec une pointe naphtée fûmé très classe. Excellent + 95 (18). 2004 n'a pas grande réputation mais j'ai du bien choisir mes bouteilles.
Amicalement, Matthieu